Tour Auto 2001

En cette année 2001, le Tour Auto célèbre le dixième anniversaire de sa renaissance. Du 9 au 14 avril, plus de deux cents équipages vont fêter dignement l’évènement, dont plusieurs en provenance de pays lointains : Chine, Brésil, USA, Equateur, Afrique du Sud.

sommaire :

ALFA ROMEO 1900 SS Zagato

Gilles Bonnafous le 14/04/2001

Partagez

réagir

Parmi les automobiles exceptionnelles en lice au Tour Auto, nous vous proposons un gros plan sur deux Alfa Romeo 1900 SS Zagato engagées par des équipages suisse et japonais.
ALFA ROMEO
G.Bonnafous
Voiture aussi rare que dotée d’un design superbe, la 1900 SS carrossée par Zagato a été construite à partir de 1953. De mécanique similaire au modèle d’usine, elle a perdu 200 kilos sous la patte du célèbre carrossier (950 kilos). Une cure d’amaigrissement qui permet à la 1900 SS de gagner 20 km/h en vitesse de pointe pour atteindre 200 km/h. C’était une voiture essentiellement destinée à la compétition.

Associé à Nicolas Gagnebin, le président du Musée International de l’automobile de Genève, M. Gutzwiller ne tarit pas d’éloge sur sa 1900 SS. C’est sur un coup de foudre esthétique qu’il en a fait l’acquisition en Suisse, il y a un an et demi. Depuis, il file le parfait amour avec sa belle Italienne. Il la trouve vaillante et robuste — son entretien se réduit à peu de choses —, et douée d’une remarquable tenue de route. Il souhaite faire mieux connaître cette voiture très exclusive et il s’y attache avec un enthousiasme convaincant. Rien de tel pour cela que de s’inscrire au Tour Auto ou aux Mille Milles, auxquels il va participer prochainement.
ALFA ROMEO
G. Bonnafous
ALFA ROMEO
G. Bonnafous
L’histoire de cette 1900 SS châssis n°02008 est connue. Elle fut livrée en 1955 à Joachim Bonnier, qui la revendit à Gunnar Bengtsson. Ce dernier la fit courir en 1955 et 1956 dans toute l’Europe. À son palmarès figurent une victoire au West Coast Rally, une deuxième place à la course de l’Avus et une quatrième au Rallye du Soleil de Minuit. Après avoir été vendue par Bengtsson en 1961, elle passa entre plusieurs mains avant d’être remise en état en 1975 pour Kent Olsson.

Sympathique collectionneur venu du pays du soleil levant, le Japonais Emile Yamano faisait équipe avec sa fille dans sa 1900 SS Zagato millésime 1954. Nous lui avons demandé de nous parler de sa passion pour les Alfa Romeo.

Motorlegend : Est-ce votre premier Tour Auto ?

Emile Yamano : Tout à fait. L’épreuve est très réputée au Japon, et je crois que les organisateurs ont reçu une bonne douzaine de demandes d’inscription venues de mon pays. J’ai eu la chance d’être l’unique élu !

Motorlegend : Quand avez-vous acquis votre 1900 SS Zagato ?

Emile Yamano : Il y a un an et demi. Je l’ai fait entièrement restaurée à Brescia par Storicar, une entreprise spécialisée dont le patron m’accompagne sur le Tour. Avec son mécanicien, il est venu d’Italie spécialement pour moi.
ALFA ROMEO
G.Bonnafous
ALFA ROMEO
G.Bonnafous
Motorlegend : Possédez-vous d’autres voitures ?

Emile Yamano : Ma collection comprend quatre autres Alfa Romeo. La plus ancienne date de 1929. Il s’agit d’une 1750 Zagato, dont la restauration est en cours d’achèvement à San Francisco. Si elle est prête à temps, je la conduirai le mois prochain aux Mille Milles, toujours en compagnie de ma fille. Je possède également deux Sprint Veloce de 1956 et 1961, ainsi qu’une GTA (coupé Bertone).

Motorlegend : Pourquoi cette passion exclusive pour Alfa Romeo ?

Emile Yamano : Auparavant, je collectionnais les Ferrari, jusqu’à ce que je rencontre, il y a quelques années, un Italien de 93 ans qui m’a dit qu’Alfa Romeo était ce qu’il y avait de mieux. Alors, j’ai suivi son conseil et je suis passé aux Alfa !
article précédent Compte rendu

Page précédente
Compte rendu

article suivant MASERATI A 6 G 2000 Zagato

Page suivante
MASERATI A 6 G 2000 Zagato

Partagez

réagir

Commentaires