Tour Auto 2001

En cette année 2001, le Tour Auto célèbre le dixième anniversaire de sa renaissance. Du 9 au 14 avril, plus de deux cents équipages vont fêter dignement l’évènement, dont plusieurs en provenance de pays lointains : Chine, Brésil, USA, Equateur, Afrique du Sud.

sommaire :

PORSCHE 904 GTS

Gilles Bonnafous le 14/04/2001

Partagez

réagir

Pour son deuxième Tour Auto, Claude Ruiz-Picasso conduisait une Porsche 904 GTS à l’histoire exceptionnelle. Bien qu’engagé en catégorie régularité, il n’était pas venu en touriste.
PORSCHE
G.Bonnafous
PORSCHE
G.Bonnafous
Motorlegend : Quelles sont vos impressions sur le Tour Auto ?

Claude Ruiz-Picasso : Il s’agit de mon deuxième Tour et cette année, j’ai choisi de m’inscrire en régularité. Sauf que je ne fais aucune régularité… Je roule aussi vite que je peux et c’est vraiment génial !

Motorlegend : En effet, j’ai remarqué que vous n’amusiez pas la mécanique…

Claude Ruiz-Picasso : Effectivement, on n’est pas là pour s’ennuyer ! On envoie. Et de mieux en mieux, car, au cours de l’épreuve, j’ai légèrement dégonflé les pneus de la voiture. Ainsi, ça passe plus vite. Dans les spéciales, qui, le plus souvent, sont très rapides, c’est vraiment extraordinaire.

Motorlegend : Parlez-nous de votre Porsche 904. Vous pilotez cette année pour la première fois.

Claude Ruiz-Picasso : Je l’ai découverte pour le Tour Auto. Je la conduis pour la toute première fois. Avant le départ, j’avais juste roulé une centaine de kilomètres sur autoroute pour vérifier que tout fonctionnait correctement. C’est une voiture formidable, une vraie machine de course.

Motorlegend : Elle possède, je crois, une histoire étonnante.

Claude Ruiz-Picasso : Je l’ai acquise, il y a un an, aux Etats-Unis. Elle était dans un état parfait. Je l’ai du reste présentée au Louis Vuitton Classic, à Bagatelle, mais le jury n’y a pas prêté attention. C’est pourtant une voiture exceptionnelle, qui avait été achetée par la General Motors afin d’étudier la technologie Porsche. Ils l’ont gardé, le président s’en est servi quelque temps, puis elle a été remisée. Au départ du Tour Auto, elle n’avait parcouru que 10 000 kilomètres ! Maintenant elle en a 2000 de plus…

Motorlegend : Une 904 de 10 000 kilomètres, c’est prodigieux !

Claude Ruiz-Picasso : C’est une voiture quasiment neuve. On le sent bien en la pilotant. On ne perçoit aucun bruit parasite, tout est net. Il y a des voitures qui ont un palmarès, celle-ci n’en a aucun. Mais elle a d’autres qualités. Elle est également dotée de tout un équipement, des grandes roues et des petites, etc.

Motorlegend : A quand remonte votre passion automobile ?

Claude Ruiz-Picasso : Elle est ancienne, mais je n’avais rien fait jusqu’il y a quatre ans. C’est alors que j’ai récupéré une 300 SL, qui appartenait à un ami de mon père. Je me suis d’abord demandé ce que j’allais en faire. Je me suis renseigné, on m’a parlé du Tour Auto et d’autres épreuves de ce type. Je l’ai engagée et depuis j’ai la mouche… J’ai participé l’an dernier au Rallye du Maroc, ainsi qu’au Tour du monde en 80 jours dans une 230 SL Pagode, au volant de laquelle nous avons terminé septième et premier de la catégorie.
PORSCHE
G.Bonnafous
Motorlegend : Possédez-vous une collection de voitures anciennes ?

Claude Ruiz-Picasso : J’ai conservé la 300 SL, ainsi que la 230 SL du Tour du monde. Une voiture plus calme et bourgeoise, mais néanmoins performante. Et de plus, très fiable, qui ne nous a causé aucun ennui pendant l’épreuve. Une qualité nécessaire quand on traverse des pays comme la Chine ou le Turkménistan… Nous avions également besoin d’un minimum de place pour les bagages et quelques pièces de rechange.

Motorlegend : Vous reviendrez l’an prochain au Tour Auto ?

Claude Ruiz-Picasso : Oui, sans doute, mais en catégorie compétition. Maintenant, je me sens prêt pour la course.
article précédent MASERATI A 6 G 2000 Zagato

Page précédente
MASERATI A 6 G 2000 Zagato

article suivant SIATA Daina SL Sport

Page suivante
SIATA Daina SL Sport

Partagez

réagir

Commentaires

avatar de Virgule85
Virgule85 a dit le 12-10-2013 à 17:46
Qui a connu Jean Louis Billard ? Il me semble qu'il avait une 904 aux alentours de 1970.... Ou peut-on encore en trouver ?