Tour Auto 2001

En cette année 2001, le Tour Auto célèbre le dixième anniversaire de sa renaissance. Du 9 au 14 avril, plus de deux cents équipages vont fêter dignement l’évènement, dont plusieurs en provenance de pays lointains : Chine, Brésil, USA, Equateur, Afrique du Sud.

sommaire :

Au fil du Tour

Gilles Bonnafous le 14/04/2001

Partagez

réagir

Victime d’une rupture d’embrayage sur le circuit Bugatti au Mans, Montgomery sur sa superbe AC ACE Bristol (Catégorie Compétition) a pu repartir mercredi matin, après que ses mécaniciens eurent passé une partie de la nuit à réparer.

Pour l’Austro-américain Hoess, le Tour Auto s’est terminé sur le parcours de liaison entre le Vigeant et Bordeaux. Un stupide accident de la circulation, au cours duquel un chauffard a refusé la priorité à sa Porsche Carrera Abarth. Gravement blessée à l’avant gauche, la machine a fini l’étape sur un plateau . Furieux, Hoess pestait contre cette " stupid person " (sic)...
L'AC ACE Bristol 1959 de MONTGOMERY / SECKEL
L'AC ACE Bristol 1959 de MONTGOMERY / SECKEL G.Bonnafous

G.Bonnafous
Peu chanceux décidément, Jean-Marie Almeras. Après que lui même et son équipe eurent passé plusieurs heures à réparer sa Porsche Turbo sur le parc fermé du Circuit Bugatti (suite à une touchette à Montlhéry) c’est la timonerie de l’accélérateur qui lâcha lors des essais sur le circuit du Vigeant. Une réparation de fortune (à l’aide d’un fil de fer) a permis au sympathique Heraultais de prendre le départ de l’étape. Sans pouvoir briller mais sans peine de pénalité. Et c’est ainsi qu’il a terminé l’étape à Bordeaux.


Sur les Allées de Tourny, à Bordeaux, Walter Röhrl nous confiait qu’il regrettait l’arrivée du soleil, la route sèche pénalisant sa Porche 356 B 2000 GS face aux surpuissantes AC Cobra, Ligier JS 2 et Ferrari Daytona. Au Vigeant, il a fait ce qu’il pouvait....et l’on sait de quoi il est capable, le Grand Walter (au propre comme au figuré). Tout de même, avoir pris douze secondes au tour (soit une minute et trente secondes au total) ne le ravissait pas. Walter s’est consolé en découvrant Bordeaux, qu’il ne connaissait pas et qui l’a beaucoup impressionné.
La PORSCHE 356 B Carrera Abarth GTL 1960 de HOESS / HOESS
La PORSCHE 356 B Carrera Abarth GTL 1960 de HOESS / HOESS G. Bonnafous
La PORSCHE 911 Turbo 1979 de ALMERAS / ALMERAS
La PORSCHE 911 Turbo 1979 de ALMERAS / ALMERAS G. Bonnafous
article suivant  Interview de Jean Ragnotti

Page suivante
Interview de Jean Ragnotti

Partagez

réagir

Commentaires