Tour Auto 2001

En cette année 2001, le Tour Auto célèbre le dixième anniversaire de sa renaissance. Du 9 au 14 avril, plus de deux cents équipages vont fêter dignement l’évènement, dont plusieurs en provenance de pays lointains : Chine, Brésil, USA, Equateur, Afrique du Sud.

sommaire :

La deuxième étape

Gilles Bonnafous le 14/04/2001

Partagez

réagir

En franchissant la Loire, la deuxième étape, la plus longue du Tour Auto a trouvé le soleil. Pour la plus grande joie des concurrents pilotant des voitures puissantes. Le parcours du Mans à Bordeaux (557 kilomètres) était émaillé de deux épreuves chronométrées, une ES sur route à Parçay sur Vienne, près de l’Île Bouchard et une course sur le circuit de Val de Vienne.
La spéciale s’est avérée très difficile, disputée pour partie sur une route en terre, elle invitait les plus belles voitures du monde à slalomer entre maisons et granges avec des angles droits fort piègeux.
Le morceau de choix était naturellement l’épreuve du Vigeant, où la lutte fut chaude entre les ténors de la catégorie compétition. A tel point que ces messieurs, en l’occurrence Hitchins sur l’AC Cobra Daytona et Hügenholtz sur Ford GT 40 ont quelque peu frotté la carrosserie de leurs montures dans ces moments de particulière ardeur. Sans gravité toutefois.
L'AC COBRA Daytona de  HITCHINS / MATTEI
L'AC COBRA Daytona de HITCHINS / MATTEI G.Bonnafous
La FORD GT 40 1965 de HUGENHOLTZ / IBING
La FORD GT 40 1965 de HUGENHOLTZ / IBING G.Bonnafous
l’arrivée, Steve Hitchins conservait l’avantage sur la GT 40, la Ligier JS 2 de Mérian pointait en troisième position.

Fourbus après une longue et dure journée, les concurrents se sont retrouvés dans l’enceinte du parc fermé, installé sur les allées de Tournay, au cœur de la cité bordelaise.
article précédent  La cinquième étape

Page précédente
La cinquième étape

article suivant  La première étape

Page suivante
La première étape

Partagez

réagir

Commentaires