Championnat Endurance 2011

1000 km de Spa : l'improbable doublé Peugeot

Loïc Bailliard le 08/05/2011

Partagez

réagir


Loïc Bailliard

Loïc Bailliard
Quelle course ! Pour sa première sortie, l’Audi R18 a pu démontrer son potentiel mais les Peugeot 908 ont également prouvé qu’elles étaient aussi véloces que fiables. Pour les deux teams, les données récoltées devraient permettre d’aligner au Mans des prototypes aux performances très proches.

Dès le départ, la position de force d’Audi a été égratignée par un tête à queue de McNish trop ambitieux aux combes, la R18 #3 repart en milieu de peloton, tandis que les Peugeot parties 13ème, 18ème et 50ème entamaient leur folle remontée. Après seulement 15 minutes de course, la 908 #7 était déjà en troisième position, suivie de près par la #9.

Alexander Wurz prit ensuite la tête en profitant du jeu des ravitaillements avant la fin de la première heure, tandis que Franck Montagny a déjà rejoint la meute du Diesel. Les qualifications sont oubliées pour le Team Peugeot.

Loïc Bailliard

Loïc Bailliard
C’est alors que les ennuis ont commencés pour Audi. Problème de limiteur, gomme coincée dans le pneu, capots arrière à changer et voiture bloquée à la sortie des stands lors de la seule neutralisation de la course. Alors que l’horloge n’indique pas encore 17h, les trois Peugeot pointent en tête !

Kristensen dans l’Audi R18 #3 se lance alors à la poursuite du trio de tête et enchaîne les tours rapides. Une touchette l’oblige à rentrer aux stands, mais la Peugeot #9 conduite par Pagenaud doit également rentrer pour un problème à la suspension avant droite. L’Audi récupère la troisième position mais la Peugeot #8 en seconde position et la #7 en tête sont intouchables jusqu’à l’arrivée. L’Audi #1 termine en quatrième place, suivie par la R18 #2. La Peugeot 908 #9 franchit la ligne 8ème tandis que la 908 Hdi-FAP Oreca termine 10ème.

Très largement défavorisés (l’ACO a d’ailleurs annoncé que le règlement serait revu d’ici Le Mans afin de retravailler les équivalences), les proto essence n’ont rien pu faire face aux Peugeot et aux Audi de pointe. Cette « course dans la course » voit la Pescarolo #16 finir première avec une 6ème place au général, à l’issue d’une belle bataille avec la Lola-Toyota Rebellion #12.

Loïc Bailliard

Loïc Bailliard
En GTE-Pro, les Ferrari 458 Italia d’AF Corse et de JMW ainsi que les deux BMW M3 officielles se sont livrées une bataille sans pitié. La #66 doit cependant rentrer aux stands et perd son avantage, laissant le champ libre à la voiture de Jaime Melo et Giancarlo Fisichella qui doit cependant résister à la Ferrari #89 du Hankook Farnbacher. Réglées comme des horloges, les BMW M3 #56 et #55 continuent leur course côte à côte et terminent en 3ème et 4ème position.

Bonne nouvelle pour Oreca et Nissan en LMP2 dont les deux voitures - celle du TDS Racing (#46) et du Boutsen Energy Racing (#45) - signent un doublé, talonnées par la HPD du Strakka Racing.

Enfin, c’est la Porsche 911 RSR #67 de l’IMSA Performance qui remporte le GTE-Am, devançant la F430 de l’AF Corse et la Corvette ZR1 #50 de Labre Competition.

Rendez-vous désormais aux 24h du Mans le week-end du 11 et 12 juin. La prochaine manche de LMS se déroulera quant à elle les 2 et 3 juillet à Imola.

Loïc Bailliard
article précédent  1000 km de Spa : Audi en tête après des qualifications écourtées

Page précédente
1000 km de Spa : Audi en tête après des qualifications écourtées

article suivant  6 heures d'Imola : Peugeot et Audi se retrouvent

Page suivante
6 heures d'Imola : Peugeot et Audi se retrouvent

Partagez

réagir

Commentaires

avatar de betaspyder
betaspyder a dit le 10-05-2011 à 14:56
Bonjour, bon article résumé! pour y avoir été, je peux vous dire qu'il y a un gouffre entre les diesel et les essences; y a du boulot à l'ACO ..et bonne chance à Pesca aux 24H ! Et pour les anciens (comme moi), un p'tit rappel sympa:en 73 aux 1000km, le dimanche,Pesca a dévalé l'ancien circuit de 14km en 3'13''4 à 262,461 de moyenne. mais le samedi Ickx avait tourné en 3'12''7 soit 263,415 de moyenne. z'en avaient à l'époque pour rouler pédale soudée à + de 300 au ras des maisons !! A propos: "... de tous les peuples de la Gaule, les Belges sont..." mais vous connaissez le reste j'imagine! Portez-vous bien, amis du Sport Automobile, belges et autres.