Championnat Endurance 2011

12 Heures de Sebring : BMW triomphe, Level 5 s’impose

Loïc Bailliard le 20/03/2011

Partagez

réagir



Belle performance pour BMW ! Plutôt en retrait l’année dernière, les M3 GT ont en effet signé un doublé au drapeau à damier avec une victoire de la 56 emmenée par Hand/Müller/Priaulx suivie de la 55 pilotée par le trio Werner/Farfus/Auberlen.

La troisième marche du podium et la quatrième place sont occupées par les toujours vaillantes Corvette C6.R, la 03 de Milner/Beretta/Garcia finissant à seulement 49 secondes de la voiture de tête, suivie par la 04 (Gavin/Magnussen/Westbrook) un tour plus loin.


On retiendra qu’en GT, comme en LMP1, ce sont les valeurs sures qui se sont imposées. C’est notamment le cas avec Ferrari, où la F430 GT de l’AF Corse termine 5ème de sa classe, loin devant la première des 458 Italia GT (la 59 du Luxury Racing terminant 9ème de la catégorie).

L’Italienne a pourtant démontré qu’elle avait un potentiel énorme, avec principalement une très belle prestation du Risi Competizione jusqu’à un abandon pour problèmes électriques à 90 minutes de l’arrivée. On ne peut qu’imaginer ce dont sera capable la petite dernière de Maranello après un programme de mise au point plus poussé : le team n’avait en effet reçu la voiture que 4 jours avant de prendre la route pour la Floride et le circuit le plus cassant du championnat !


En LMP2, Level 5 accroche sa première victoire de la saison avec sa Lola-Honda ouverte, la 055 de Tucker/Hunter-Reay/Diaz. Une victoire finalement sans trop de compétition, les excellentes performances de la Oreca 03 - Nissan de Signatech ne pouvant compenser un problème de boitier électronique. Le trio Ayari/Mailleux/Ordonez termine tout de même second de la catégorie, 10 tours derrière le leader. C’est le Oak Racing et sa Pescarolo-Judd qui complète le podium.

Enfin, signalons la belle prestation du Genoa Racing avec Cameron/Petersen/Guasch qui remporte le LMPC et termine juste derrière la meute LMP1, en 9ème position du classement général.

article précédent  12 Heures de Sebring : Peugeot gagne grâce à Oreca

Page précédente
12 Heures de Sebring : Peugeot gagne grâce à Oreca

article suivant  6 Heures du Castellet : démarrage en demi-teinte

Page suivante
6 Heures du Castellet : démarrage en demi-teinte

Partagez

réagir

Commentaires