24 Heures du Mans 2013

Duval et Audi dominent la journée test

Samuel Morand le 12/06/2013

Partagez

réagir


Malgré une grosse sortie de piste survenue lors de la séance matinale, Loïc Duval a placé l'Audi R18 e-tron quattro n°2 au sommet des feuilles de marque avec un chrono record, au terme de la journée test des 24 Heures du Mans 2013. Audi monopolise les trois premières places de ces premiers essais.

Contraints de composer avec la pluie et le crachin durant la majeure partie de la journée, les protagonistes ont dû attendre la dernière heure d'essais pour améliorer significativement leurs chronos sur une piste redevenue sèche.

Et après avoir dominé la séance matinale et connu pour seule alerte la sortie de piste du très rapide Loïc Duval au Tertre Rouge, les Audi R18 e-tron quattro ont conservé l'avantage cet après-midi en monopolisant les trois premières places de ces essais.

Duval a signé le meilleur temps en 3'22.583 dans son dernier tour lancé et pulvérisé du même coup le temps de la pole position 2012 réalisé par André Lötterer en 3'23.787. Une performance à mettre au crédit de l'équipe Audi Sport Team Joest dans son ensemble, les mécaniciens ayant remonté intégralement le châssis n°2 en trois heures.

L'équipage di Grassi/Jarvis/Gené se classe deuxième en 3'25.358 et devance de trois dixièmes le trio Lötterer/Tréluyer/Fässler.

Les deux Toyota TS030 Hybrid prennent les 4ème et 6ème places, les équipages Davidson/Buemi/Sarrazin et Wurz/Lapierre/Nakajima terminant à plus de cinq secondes de l'Audi de tête. Les deux prototypes japonais encadrent l'Audi R18 n°4 pilotée par Marco Bonanomi, focalisé aujourd'hui sur des essais pneumatiques en collaboration avec Michelin.

Du côté des privés, les deux Lola B12/60-Toyota du Rebellion Racing ont pris un léger avantage sur l'HPD ARX-03c-Honda du Strakka Racing et terminent cette journée aux 7ème et 8ème rangs.

Pour son retour au Mans, Alpine a frôlé l'exploit en s'assurant les deuxième et troisième temps de la journée en catégorie LMP2 grâce à Panciatici/Ragues et Chatin/Gommendy. Les Alpine A450 préparées par l'équipe Signatech ont été devancées en toute fin de séance par la Morgan-Nissan n°24 du OAK Racing pilotée par Olivier Pla, David Heinemeier-Hensson et Alex Brundle.

En GTE-Pro, Aston Martin a dominé son sujet et c'est l'équipage Bell/Makowiecki/Senna qui signe le meilleur temps en 3'59.148. Il devance la voiture sœur de Dumbreck/Mücke/Turner et la 911 RSR du Porsche AG Team Manthey du trio Lietz/Lieb/Dumas. Mauvaise journée en revanche pour la Ferrari F458 AF Corse de Bruni/Fisichella/Malucelli, la sortie de l'ex-pilote de F1 à Mulsanne vers 16h30 ayant achevé prématurément leur séance au plus mauvais moment.

En GTE-Am enfin, le Patrick Dempsey a créé une petite surprise en plaçant la Porsche GT3 RSR du Team Dempsey Del Piero-Proton en troisième position, loin derrière les intouchables Aston Martin Vantage V8 officielles toutefois.

Audi R18 e-tron quattro n°2

Audi R18 e-tron quattro n°3

Loïc Duval - Audi R18 e-tron quattro n°2

Toyota TS030 Hybrid
article suivant  Alpine veut raviver un passé glorieux

Page suivante
Alpine veut raviver un passé glorieux

Partagez

réagir