24 Heures du Mans 2013

21h - 00h : les ennuis commencent pour Audi

Jean-François Destin le 22/06/2013

Partagez

réagir


Audi
L’Audi n°1 reléguée à la 24 ème place a entrepris une spectaculaire remontée après un problème d’alternateur survenu à 21H45. D’ordinaire, cette pièce est relativement accessible. Sur la R18 e-tron quattro, elle est dissimulée sous la boite de vitesse qu’il a fallu démonter. Immobilisée près de 50 minutes, la R18 est enfin repartie aux mains de Marcel Fässler mais désormais, le duel nocturne Audi/Toyota pourrait se jouer à armes égales et peut-être tourner en faveur des Japonais.

Non seulement Stephane Sarrazin au volant de la TS030 N°8 deuxième s’est mis à grignoter des secondes sur l’Audi de tête conduite par Kristensen mais la R18 N°3 était rentrée dans le box suite à un petit problème mécanique. Entre-temps la pluie avait fait son apparition et un accident déclenchait la sortie de la voiture de sécurité. Cette neutralisation qui gomme les écarts devait se poursuivre jusqu’à 23 heures alors que la 3 repartait, elle qui quelques temps auparavant avait été victime d’une crevaison lente.

On l’a compris, l’espoir revient dans le camp japonais qui maintient le rythme sans être victime du moindre problème de fiabilité. Vers 23H20, Sarrazin et Nakajima tournait en 3’28 alors que le vent et le froid faisaient fuir une partie des spectateurs des tribunes.

En LMP2, les deux Morgan Nissan du Oak Racing de Jacques Nicolet s’étaient solidement installées en tête de la catégorie avec aux commandes le belge Bertrand Baguette et le français Olivier Pla. Une belle performance obtenue au détriment de la Zytech Nissan du Greaves Motorsport.

Vincent Desmonts

Vincent Desmonts

Loïc Bailliard

Loïc Bailliard
article précédent  18h - 21h Audi accélère, Toyota s'accroche, Alpine se lamente

Page précédente
18h - 21h Audi accélère, Toyota s'accroche, Alpine se lamente

article suivant  00h - 10h : Toyota a chassé toute la nuit l'Audi de tête

Page suivante
00h - 10h : Toyota a chassé toute la nuit l'Audi de tête

Partagez

réagir