Championnat Endurance 2013

WEC : 6 Heures de Sao Paulo - une seule Toyota face à deux Audi

Jean-François Destin le 30/08/2013

Partagez

réagir


Audi
Ce dimanche au Brésil aura lieu la quatrième manche du WEC, le Championnat du monde d’endurance. Brillante aux 24 Heures du Mans où elle a réussi à placer ses deux voitures en 2ème et 4ème position entre les Audi, la firme Toyota retrouve son circuit fétiche de Sao Paulo. L’an dernier, c’est ici, en Amérique du Sud, avec un seul prototype qu’elle avait vaincu Audi pour la première fois avant d’engranger deux autres succès en fin de saison.

Cette année, la marque nipponne n’aura encore qu’une seule TS030 en piste pour des raisons économiques mais surtout pour mieux préparer la saison 2014 et son nouveau règlement.

Deuxième du Championnat constructeur LMP1 mais avec 35 points de retard sur Audi, Toyota est condamné à une victoire brésilienne pour espérer rester au contact de l’équipe allemande avant les quatre dernières manches à courir (USA, Japon, Chine, Bahreïn).

Toyota

Audi
Sur le circuit tourniquet d’Interlagos, la TS030 N° 8 sera confiée à Anthony Davidson, Sébastien Buemi et au Français Stephane Sarrazin. Elle bénéficie d’un package aérodynamique modifié générant davantage d’appui. Les changements concernent les passages de roues avant, le capot moteur et l’aileron arrière. Le groupe motopropulseur Toyota Hybrid System a également été optimisé pour s’adapter aux circuits de fin de saison.

Début août, Davidson et Buemi ont validé ces améliorations lors d’un test de 1500 km sur le circuit allemand de Lausitzring sans rencontrer de problèmes majeurs.

Chez Audi, la pression n’est pas retombée depuis la victoire du Mans. On a beaucoup travaillé pour peaufiner les détails et remettre les autos en configuration “circuits sinueux”. Les deux R18 e-tron quattro seront aux mains des équipages habituels. La N° 1 pour Lotterer/Treluyer/Fässler et la N°2 pour Kristensen/Duval/McNish, les vainqueurs du Mans.

En LMP1, quatre voitures seulement seront au départ, les deux Audi, la Toyota et la Lola B12/60 du Rebellion Racing confiée à Nicolas Prost, Nick Heidfeld et Mathias Beche.

Audi

Toyota
Fort heureusement, la catégorie LMP2 est mieux remplie avec 9 prototypes au départ. Le team français Oak Racing a fait le déplacement avec trois Morgan-Nissan pour Pla/Heinemeier/Brundle, Baguette/Gonzales/ et Nicolet/Merlin. Le podium sera aussi convoité par les Oreca-Nissan de Delta-ADR, G-Drive Racing et Pecom Racing sans oublier la rapide Zytech-Nissan du Greaves Motorsport.

En GTE Pro, les spectateurs brésiliens assisteront à une triangulaire royale Ferrari/Porsche/Aston Martin. Une bataille entre les deux F458 Italia de AF Corse, les deux 911 RSR du Team d’usine Manthey et les trois Vantage V8 d’Aston Martin Racing. Actuellement, Porsche tient la corde au classement du Championnat GTE Pro avec 118 points devant Ferrari (116) et Aston Martin (105). Rien n’est acquis.

En GTE Am, les huit concurrents rouleront avec les mêmes marques qu’en GTE Pro (Ferrari, Aston Martin et Porsche) à l’exception de Larbre Compétition fidèle à sa Chevrolet Corvette C6-ZR1.

Le départ sera donné dimanche 1er septembre 2013 à midi (17 h heure française). En direct sur Motors TV.

Toyota
article précédent  WEC : 6h de Spa-Francorchamps - Auteur d'un triplé, Audi atomise Toyota

Page précédente
WEC : 6h de Spa-Francorchamps - Auteur d'un triplé, Audi atomise Toyota

article suivant  WEC : 6 Heures de Sao Paulo - un doublé Audi sans Toyota ni suspens

Page suivante
WEC : 6 Heures de Sao Paulo - un doublé Audi sans Toyota ni suspens

Partagez

réagir

Commentaires

avatar de YNOIR
YNOIR a dit le 31-08-2013 à 12:57
Maintenant que cette avance acquise,il faut gérer les six heures pour reste le N°1