Championnat Endurance 2012

6 Heures de Fuji : Toyota dans son jardin, les pilotes Audi aussi !

Jean-François Destin le 12/10/2012

Partagez

réagir


Audi
Avant l’épreuve finale prévue à Shangaï le 27 octobre prochain, le WEC (Word Endurance Championship) se pose ce week-end sur le Fuji Speedway, propriété de Toyota. Cette 7ème manche très atypique mais pratiquement sans suspens (seul le titre pilotes en LMP1 n’est pas encore acquis) donne l’occasion à Audi de courir pour la première fois en endurance au Japon.

Sur un marché important (4,4 millions d’unités) mais très hermétique aux marques étrangères, la firme d’Ingolstadt a réussi à vendre 21.059 voitures en 2011 (+22% par rapport à 2010). Une petite niche qu’un succès dimanche des R18 e-tron de Lotterer/Fässler/Treluyer et de Kristensen/McNish ne fera pas évoluer sensiblement.

Audi qui s’est montré solidaire du drame de Fukushima en versant 1 million d’euros au profit des victimes apprécie de venir ici défier sportivement l’adversaire sur son territoire. D’autant que quatre des six pilotes possèdent une solide expérience au Japon.

Audi

Toyota
Lotterer court dans l’archipel depuis 2003 et possède même une résidence en plein centre de Tokyo. Le français Benoit Tréluyer a fait presque toute sa carrière de pilote au Japon. Au point qu’il a résidé tout près du circuit pendant deux ans. Même expérience quoique plus courte pour Kristensen fidèle à la piste de Fuji entre 92 et 95.

Enfin McNish se souvient de ses essais au Japon lorsqu’il était réserviste en F1 dans les années 90. "Je connais même le nouveau tracé pour l’avoir parcouru récemment au volant d’une R8 V10", note t-il.

Chez Audi, Marcel Fässler est le seul "bleu" de l’équipe allemande. Mais il a essayé de se mettre au niveau avant de quitter l’Europe en travaillant sur simulateur.

Dans le camp nippon, l’obligation de gagner devant son public va mettre une pression particulière sur les pilotes. Comme à Silverstone, le local Kazuki Nakajima épaulera Alexander Wurz et Nicolas Lapierre sur l’unique TS030. En constante évolution cette saison, la LMP1 hybride de Toyota va faire l’objet «à la maison» d’une préparation particulière.

"Même si notre base est installée chez TMG à Cologne en Allemagne précise Yoshiaki Kinoshita, Président de Toyota Racing, le système hybride de notre TS030 a été mis au point tout près du circuit de Fuji. Tous les ingénieurs qui ont participé au projet seront là et nous brûlons d’enthousiasme à l’idée de conquérir la plus haute marche du podium".

Audi

Porsche
Très technique, le circuit de Fuji est réputé intraitable pour les châssis. Pour être devant, il faut trouver le bon set-up au niveau des trains roulants et de l’aéro. Il s’agit, à la fois, d’aller vite sur la longue ligne droite d’1,5 km et d’avoir suffisamment d’appui et de motricité sur le tracé intérieur.

Et puis, il y aura comme d’habitude les pièges liés au trafic. Chez Toyota, l’accrochage à Bahreïn de la TS030 et de la HPD du Strakka Racing reste dans toutes les mémoires.

Trente voitures seront alignées au départ. En LMP1, les trois hybrides seront comme d’habitude poursuivies par les deux Lola B12/60 du Rebellion Racing, les deux HPD de Strakka et JRM et la Pescarolo du Oak Racing qui étrenne un V8 Honda.

En LMP2, sept des 10 concurrents sont motorisés par Nissan (Signatech, Oak, ADR Delta, Gulf Racing, Greaves Motorsport), un seul, Starworks, par Honda. Face aux moteurs japonais, Lotus avec deux châssis aura bien du mal à faire surface.

En GTE Pro, le titre attribué à AF Corse et la 458 Italia pilotée par Fisichella et Bruni n’empêchera pas les talentueux duettistes Mücke et Turner d’exploiter au mieux leur Aston Martin Vantage S. En GTE Am, le plateau habituel mettra aux prises trois Ferrari 458 Italia, 2 Chevrolet Corvette C6-ZR1 et deux 911 RSR.

En direct sur Motors TV à partir de 3h30 (heure française) dans la nuit de samedi à dimanche.

Toyota
article précédent  6 heures de Bahreïn : Doublé Audi, Toyota malchanceux

Page précédente
6 heures de Bahreïn : Doublé Audi, Toyota malchanceux

article suivant  6 Heures de Fuji : Toyota à domicile terrasse Audi

Page suivante
6 Heures de Fuji : Toyota à domicile terrasse Audi

Partagez

réagir

Commentaires