Championnat Endurance 2012

6 Heures de Shanghai : Audi en démonstration sur son marché principal

Jean-François Destin le 27/10/2012

Partagez

réagir


Audi
C’est dimanche sur le circuit de Shanghai en Chine qu’aura lieu la finale de cette première saison d’endurance sous le label WEC. Un millésime sauvé par l’irruption de Toyota devenu en quelques courses un talentueux rival pour Audi. Si la marque allemande à très tôt décroché le titre, l’équipe japonaise n’a cessé au fil des épreuves de progresser et même l’emporter à Bahreïn et à Sao Paulo. Toyota aimerait clôturer l’année en beauté par un troisième succès mais Audi aura une motivation encore supérieure de briller ici au cœur de cette grouillante mégalopole.

Près d’une voiture sur quatre fabriquée par Audi trouve preneur en Chine ! Qu’elle soit assemblée sur place ou importée. Présent depuis 1988 à Changchun au travers d’une usine employant près de 10.000 personnes, Audi a su aussi développer un réseau de concessionnaires dont le nombre devrait atteindre 400 en 2013 (il y en a 470 en Allemagne !). Pas de rendez-vous en SAV, on fait patienter le client dans des salons d’accueil avec sièges massant, manucures et salles de cinéma. Les ventes Audi évaluées à 313.000 unités en 2011 atteignaient déjà 297.000 à fin septembre 2012 soit une augmentation de 31% dans ce marché colossal s’apprêtant à franchir la barre des 13 millions de véhicules cette année.

On comprend mieux au travers de ces quelques chiffres l’importance d’une victoire ici d’une Audi R-18 e-tron quattro voire d’un doublé. Comme pour les autres épreuves, Audi engage deux LMP1 pour Lotterrer/Treluyer/Fassler et Kristensen/McNish. Deux équipages prêts à en découdre pour le titre pilotes, les jeunes avec 157,5 points devançant de très peu les papys quadra crédités de 141 points.

Audi

Audi
Malgré un récent différent entre la Chine et le Japon à propos de la propriété des Iles Senkaku Diaoyu en mer de chine orientale, Toyota est ici un acteur automobile majeur (895.000 ventes Lexus compris en 2011) et l’écurie de course sera la bienvenue à Shanghai. Wurz et Lapierre ont confirmé lors des essais leur envie et la remarquable vélocité de la TS030 Hybride en signant la pole. De quoi mettre la pression aux pilotes Audi avant même le départ.

En LMP1, il faut noter le renfort de Cong Fu Chen chez Rebellion sur la Lola B12/60 aux côtés de Bellichi et Primat. En 2008, premier pilote chinois à courir aux 24 Heures du Mans, il termina 3ème en LMP2. Il connait parfaitement les 5,461 km du circuit de Shanghai ce qui n’est pas le cas de la majorité des autres pilotes, l’épreuve chinoise de l’ILMC des années précédentes se déroulant à Zuhaï. La 2ème Lola de Rebellion sera pilotée par Nicolas Prost et Neel Jani, les vainqueurs du Petit Le Mans il y a une semaine aux USA. La Pescarolo Honda du Oak Racing avec Baguette/Kraihamer/Saton sera au rendez-vous tout comme les deux HPD ARX Honda du Strakka Racing et de JRM.

Toyota

Toyota
En LMP2, la HPD ARX Honda du Starworks Motorsport a déjà été sacrée à l’issue des 6 Heures de Fuji. Elle défendra son titre face à 4 Oreca 03 Nissan, la Morgan Nissan du Oak Racing de Jacques Nicolet, 3 Lola B12 et la Zytech Nissan du Greaves Motorsport.

En LMGTE Pro, les lauréats Fisichella et Bruni sur leur F 458 Italia d’AF Corse n’auront pas trop de mal à contrer l’autre F 458 de Bertolini/Beretta, la Porsche 911 RSR de Lietz/Lieb et l’Aston Martin Vantage V8 d’usine de Mücke/Turner.

En revanche, le titre LMGTE Am se jouera entre la Corvette C6-ZR1 Larbre Compétition de Bornhauser/Canal/Lamy et la Porsche 911 RSR du Team Felbermayr-Proton de Ried/Roda/Roberti.

En direct sur Motors TV dimanche entre 3h30 et 10h30

Toyota
article précédent  6 Heures de Fuji : Toyota à domicile terrasse Audi

Page précédente
6 Heures de Fuji : Toyota à domicile terrasse Audi

article suivant  6 Heures de Shanghai : Toyota termine la saison en beauté

Page suivante
6 Heures de Shanghai : Toyota termine la saison en beauté

Partagez

réagir

Commentaires