Championnat Endurance 2012

6 heures de Bahreïn : Toyota en confiance, Audi sous pression

Jean-François Destin le 26/09/2012

Partagez

réagir

La victoire de Toyota à Sao Paulo pousse Audi à réagir
La victoire de Toyota à Sao Paulo pousse Audi à réagir Toyota
La victoire obtenue de haute lutte par Toyota aux 6 heures de Sao Paulo il y a deux semaines a sonné le branle bas de combat chez Audi. Suite à des débriefings animés, le Dr Wolfgang Ullrich, patron d’Audi Motorsport a décidé d’aligner deux R18 e-tron Hybrid quattro sur la piste brûlante de Bahreïn.

Face à une Toyota TS030 aussi rapide que fiable, la marque allemande a réagi dans l’urgence. Pour prendre part à cette 6ème manche du WEC, la R18 Ultra de Kristensen/McNish, 3ème à Sao Paulo, aura en effet été reconditionnée en e-tron Hybrid quattro dès son arrivée sur l’archipel du Golfe Persique.

Un numéro de haute voltige pour les techniciens qui n’ont disposé que de quelques jours pour greffer le volant d’inertie, les moteurs électriques, les circuits de refroidissement ad-hoc et le kit aérodynamique ! Un pari risqué d’autant qu’il faudra attendre les séances d’essai pour tout paramétrer et valider.

L’idée du Dr Ullrich est de doubler les chances d’Audi de prendre une revanche sur l’équipe japonaise. Et de donner aussi l’occasion aux équipages Lotterrer/Treluyer/Fässler sur la N° 1 et Kristensen/Mc Nish sur la N°2 de se battre à armes égales pour l’obtention du titre mondial pilotes. «Notre analyse des courses précédentes montre que nous avons un avantage dans le trafic avec les R18 e-tron Quattro», précise le Dr Ullrich.

Le patron fait en effet allusion aux 200 chevaux supplémentaires fournis à temps partiels au dessus de 120 km/h à l’essieu avant par l’hybridation.

Toyota

Audi
Cette technologie générant quatre roues motrices est censée, entre autres, offrir un avantage sous la pluie par une meilleure répartition de la puissance. Curieux d’avoir fait ce choix à Bahreïn ou sous un soleil de plomb, la température devrait atteindre voire dépasser les 40°. C’est oublier qu’en cas de vent, le désert peut recouvrir la piste de fines particules de sable glissantes comme du verglas.

Chez Toyota, le moral est évidemment au beau fixe et Pascal Vasselon, le directeur technique compte sur le savoir-faire de la marque hérité de la F1 et sur sa connaissance du circuit. « Jarno Trulli s’y est illustré en finissant 2ème en 2005 et 3ème en 2009» explique t-il. Un proto n’est qu’une monoplace carrossée et nous nous inspirerons des réglages enregistrés autrefois»

Pour Alexander Wurz et Nicolas Lapierre, les deux pilotes de la TS030, l’essentiel est de bien apprécier cette nouvelle piste et de gérer le trafic.

Audi

Toyota
Outre les trois voitures d’usine hybrides, le LMP1 verra s’aligner comme d’habitude les deux Lola B12/60 du Rebellion Racing et les deux HPD ARX Honda du Strakka Racing et de JRM.

En LMP2, la HPD ARX du Starworks Motorsport essaiera de rééditer sa course victorieuse de la catégorie de Sao Paulo. Mais il faudra encore prendre le meilleur sur les deux Morgan Nissan du Oak Racing, les quatre Oreca Nissan notamment celle du Pecom Racing et la Zytech du Greaves Motorsport.

En GTE Pro et AM, on va de nouveau se régaler en suivant le duel Ferrari/Aston Martin qui à vu la victoire au Brésil de la F 458 Italia de Fischella/Bruni. Le premier nommé sera, presque, dans son jardin d’été, puisqu’il a participé à 6 Grand prix de F1 à Bahreïn. Dur dur pour Mücke et Turner au volant de leur Vantage V8.

28 voitures seront au départ samedi. En direct sur Motors TV à partir de 14h30.

Audi
article précédent  6 Heures de Sao Paulo : Toyota terrasse Audi au Brésil

Page précédente
6 Heures de Sao Paulo : Toyota terrasse Audi au Brésil

article suivant  6 heures de Bahreïn : Doublé Audi, Toyota malchanceux

Page suivante
6 heures de Bahreïn : Doublé Audi, Toyota malchanceux

Partagez

réagir

Commentaires