Salon de Genève 2004

Salon de Genève 2004 Entre passion et raison, entre rêve et réalisme : le Salon automobile de Genève s'est ouvert dans une ambiance studieuse teintée d'une bonne dose d'optimisme. Semblant faire fi de la morosité ambiante et du tassement des ventes, les constructeurs continuent à se montrer innovants et créatifs. Au delà des soixante nouveautés, études de styles et autres concept-cars (un record à Genève) qu'ils ont dévoilés sur des stands épurés moins ostentatoires que les années passées, ils témoignent de leur capacité à gérer cette crise larvée qui ne touche pas seulement le secteur de l'automobile. Face à des marques élitistes et des carrossiers-designers dont le rôle premier est de nous faire rêver ou de nous projeter dans le futur, les généralistes ont beaucoup et bien travaillé pour répondre aux nouvelles attentes de la clientèle. A cet égard, le groupe Fiat qui a pronostiqué un retour à l'équilibre financier en 2004 symbolise cet état d'esprit laborieux. Revenu à son vrai métier historique (fabricant de petites voitures), il présentait à Genève un concept Trepiuno (trois plus un en italien) préfigurant la version moderne de l'inoubliable 500. Après la très réussie Panda 2, cette petite urbaine, remplaçante de la Seicento constituera pour beaucoup un premier achat automobile. Même préoccupations chez Lancia qui exposait la Musa, un petit monospace dérivé de l'Epsilon. Chez Renault, on parle Modus, petit véhicule familial à 5 portes architecturé sur la nouvelle plate-forme étrennée par la Nissan Micra pour renforcer l'offre "urbaine/route" aux côtés de la Twingo et la Clio. Le constructeur français, par ailleurs fier de vanter la capacité d'accueil du Grand Scenic a voulu prouver aussi avec Wind, son aptitude à réinterprèter le petit roadster ludique malin et accessible sans pour autant laisser augurer une prochaine industrialisation. Pour Citroën dont les effets "nouvelles gammes" sautent aux yeux (avec C2, C3, C3 Pluriel), l'important était de révéler une partie du nouveau style maison au travers de la future WRC appelée à s'aligner dans le championnat du monde des rallyes en 2005. Baptisée C4 comme la remplaçante prochaine de la Xsara, la sportive arborait la face avant, les optiques et la nouvelle mise en scène du double chevron imaginée par Jean Pierre Ploué, patron du design. Démangeaison sportive aussi sur le stand Peugeot avec la 407 Silhouette. Cette étude destinée aux épreuves en circuit est censée nous mettre sur la voie du futur coupé 407 d'essence Elixir. Une lecture pas vraiment facile. Quant au break 407, habilement enclavé au premier étage du stand, il était impossible de s'installer à bord ni même d'en faire le tour. D'habitude discrets sous les voûtes du Palexpo, les constructeurs asiatiques pavoisent en 2004. Il faut dire que leur croissance en Europe n'a jamais faibli en 2003 à l'image de Toyota, le mieux placé, dont la pénétration a frôlé les 5% alors que Fiat par exemple n'a pas réussi à atteindre 7,5% malgré l'addition des ventes Alfa Romeo et Lancia. D'une réactivité impressionnante, Toyota présentait une version inédite de la Corolla Verso pourtant récente mais jugée trop restrictive par la clientèle. Plus spacieuse, plus innovante et capable d'accueillir 6 personnes, elle sera disponible dès le mois de mai en France ! Tout à côté chez Lexus apparaissait pour la première fois en Europe la version Hybride du luxueux SUV RX 400 h ainsi baptisé parce que son V6 bénéficie de l'apport de moteurs électriques pour abaisser la consommation. Une grande première dans ce segment vorace en carburant. Contrairement aux autres Salon internationaux, l'exposition Helvétique, proche de l'Italie, offre chaque année aux designers transalpins une vitrine incomparable. Et mis à part Pininfarina, tous en ont profité, à commencer par Giorgietto Giugiaro venu avec deux études spectaculaires : la Toyota Alessandro Volta et l'Alfa Romeo Visconti. Fluide et carrossée comme une Supercar, la première adopte une motorisation hybride associant un V6 3.3l et deux moteurs électriques, la deuxième entend symboliser une Alfa de prestige. De près de cinq mètres, elle arbore un avant de Brera et une poupe aux traits de la Bugatti EB 112. Une compilation pour certains spécialistes mais une berline splendide que les visiteurs ne manqueront pas de plébisciter. Pour Bertone, implanté non loin, la Jet2 a permis - comme au début des années 60 à partir de la DB4 - de réinventer le style "Shooting break" sur base Aston Martin. Si les mini urbaines, les monospaces, les SUV 4X4 et les coupés/cabriolets se multiplient, les sportives à hautes performances n'ont pas été sacrifiées sur l'autel des mesures sécuritaires prises dans tous les pays et en particulier en France. On pourrait même s'étonner de l'escalade à la puissance à laquelle se livrent les motoristes. Au fil de leur visite, les Suisses pourront comparer les performances des roadsters Aston Martin DB9 Volante, Lamborghini Murcielago, Aston Martin Vanquish Zagato, Mercedes SLK AMG, des Maserati GrandSport 400 chevaux et MC12 destinée à la compétition, de la Ferrari 612 Scaglietti et la Chevrolet Corvette Convertible. De quoi repartir la tête pleine de rêves et d'envies. Par bonheur, l'automobile ne sera jamais un banal produit de consommation.

VOLVO YCC

VOLVO YCC

L'initiative de Volvo Cars de confier l'étude d'une future voiture à une équipe exclusivement féminine est à saluer. Il en résulte l'apparition de la Volvo YCC.

ITAL DESIGN Alfa Romeo Visconti

ITAL DESIGN Alfa Romeo Visconti

Deux ans après avoir imaginé la superbe sportive Brera, le patron d'Ital Design et son fils Fabrizio présentaient à Genève l'Ital Design Visconti.

ROLLS-ROYCE 100 EX

ROLLS-ROYCE 100 EX

Voiture expérimentale qui ne sera jamais produite, la Rolls-Royce 100EX est née pour célébrer le centenaire de la célèbre marque anglaise.

BMW M5 concept

BMW M5 concept

Depuis près de 20 ans, la BMW M5 constitue l'une des expressions les plus sportives et les plus performantes de la gamme BMW.

RENAULT Wind concept

RENAULT Wind concept

Renault Wind est un pur exercice de style sur le thème du roadster 2+1 qui cherche à faire la démonstration que Renault n'est pas uniquement un constructeur plébiscité pour ses monospaces.

ITAL DESIGN Toyota Volta

ITAL DESIGN Toyota Volta

Giugiaro croit aux motorisations hybrides, au point de présenter un concept mû par un V6 thermique et deux moteurs électriques d'origine Toyota : la Toyota Volta.

MERCEDES SLK

MERCEDES SLK

Après huit ans de succès et 308.000 unités vendues partout dans le monde, le roadster compact Mercedes SLK a cédé sa place à un modèle de deuxième génération.

LAMBORGHINI Murcielago roadster

LAMBORGHINI Murcielago roadster

Plus d'un an après sa première apparition sous forme de concept-car au Salon de Détroit 2003, le roadster Lamborghini Murcielago a été exposé dans sa version définitive à Genève.

VOLKSWAGEN Concept C

VOLKSWAGEN Concept C

Longtemps après Peugeot, Volkswagen s'intéresse désormais au système du coupé/cabriolet avec le Volkswagen Concept C.

BERTONE Jet 2

BERTONE Jet 2

«Une voiture exclusive, dessinée sur mesure, par un grand designer sur une base de prestige.» Ainsi pourrait-on définir la Jet2 Bertone.

CHEVROLET Corvette C6 cabriolet

CHEVROLET Corvette C6 cabriolet

Le coupé à Détroit en janvier, le cabriolet Chevrolet Corvette C6 quelques semaines plus tard à Genève : 2004 restera l'année de l'avènement de la 6ème génération du modèle.

MASERATI MC12

MASERATI MC12

La Maserati MC 12 est une voiture taillée pour la compétition. 37 ans après sa dernière victoire en Grand Prix, elle annonce le grand retour de la marque italienne sur le devant de la scène sportive.

BMW série 6 cabriolet

BMW série 6 cabriolet

Doté d'un V8 de 333 ch et d'une pléthore d'équipements, le cabriolet BMW Série 6 est un vrai concentré du savoir faire technologique de BMW.

 Salon de Genève 2004

Salon de Genève 2004

Entre passion et raison, entre rêve et réalisme : le Salon automobile de Genève s'est ouvert dans une ambiance studieuse teintée d'une bonne dose d'optimisme.