Salon de Genève 2004

CHEVROLET Corvette C6 cabriolet

Jean-François Destin le 01/01/2004

Le coupé à Détroit en janvier, le cabriolet Chevrolet Corvette C6 quelques semaines plus tard à Genève : 2004 restera l'année de l'avènement de la 6ème génération du modèle.

Le coupé à Détroit en janvier, le cabriolet quelques semaines plus tard à Genève : 2004 restera l'année de l'avènement de la 6ème génération de la Corvette. Symbole incontesté de la voiture de sport américaine depuis un demi-siècle, cette Chevrolet fera toujours partie du rêve US. D'où l'obligation pour General Motors d'entretenir le mythe sans faiblesses.

CHEVROLET Corvette C6 cabriolet CHEVROLET Corvette C6 cabriolet

En présentant la version « Convertible » en Suisse, les managers de GM ont rappelé que la Corvette est née « découverte » en 1953. Pour ceux qui en effet ne se contentent pas du toit amovible de la version coupé, General Motors a conservé la philosophie du vrai cabriolet. Disponible en noir, beige ou gris, la capote est manuelle en série, mais aux Etats Unis, la plupart des acheteurs opteront pour l'assistance électrique. Soucieux de ne prêter le flanc à aucune critique, GM a fait appel à la société allemande Car Top System GMBH, celle qui fournit la plupart des constructeurs et en particulier Mercedes pour son SLK. En appuyant sur un bouton, l'opération fermeture ou ouverture s'effectue en 18 secondes pas plus.

En dessinant la capote, les stylistes ont veillé à ce qu'elle s'apparente au toit de la version coupé et ne pénalise en rien l'esthétique et l'aérodynamique du véhicule (CX de 0,28). Mission réussie selon les techniciens de GM qui précisent que le niveau sonore, capote fermée, est à peine plus élevé que celui enregistré à l'intérieur du coupé.

La « Convertible » reprend l'essentiel du nouveau coupé à commencer par sa nouvelle carrosserie plus compacte (4.435m en longueur et 1.844m en largeur), des dimensions quasi identiques à celles de la Porsche 911, la rivale cible. Ceci pour améliorer le comportement routier, l'agilité et la facilité de conduite. Plus féline et tout aussi aérodynamique, la Corvette 2004 arbore une nouveau visage qui se rapproche à notre goût un peu trop de ce qui a été dessiné en Europe ou en Asie. Peut-être est-ce dû en grande partie à la disparition des phares escamotables.

Les ingénieurs s'en défendent en expliquant que les nouveaux optiques fixes s'avèrent plus légers, moins fragiles et plus efficaces (Xénon pour les feux de croisement et tungstène-halogène pour les feux de route). La présence d'une calandre de conception alvéolaire était aussi nécessaire pour mieux canaliser le volume d'air de refroidissement du moteur.

Faisant écho à la nouvelle présentation extérieure, le poste de pilotage bénéficie d'une refonte bienvenue. Mieux finie à partir de matériaux de qualité (notamment le cuir des sièges), l'habitacle par l'apport de différents coloris et d'inserts de métal se montre plus gai et accueillant. C'est le cas du pommeau de levier de vitesses et des clenches d'ouverture de portières recouverts d'aluminium anodisé. Sportivité oblige, le lancement du moteur s'effectue par un bouton poussoir. En option sont proposés entre autres un accès sans clé et un affichage « head-up-display » (affichage tête haute des informations dans le pare-brise) déjà disponible sur l'ancien modèle.

Pour rester à la hauteur de la concurrence, GM a vitaminé son V8 « Small block ». Passé de 5.7l à 6l, Il délivre désormais 400 chevaux soit 50 de plus que le moteur du modèle sortant. Tous les composants du V8 ont été revisités notamment au niveau du réseau de lubrification. Cette mécanique est associée en série à une boite à 6 rapports ou en option à une boite automatique à 4 rapports seulement. Une faiblesse lorsqu'on la compare aux dernières transmissions automatiques des spécialistes allemands. Les performances sont évidemment à la hausse avec un bon 300 km/h en pointe et un passage de 0 à 100 km/h en 4.2s !

La C6 «Convertible» comme le coupé a vu ses trains roulants améliorés au profit du comportement routier et des sensations pour le pilote. Avec, cerise sur le gâteau, une gestion dynamique complète du châssis prenant en compte la correction active de la stabilité, l'antipatinage et l'ABS. La Chevrolet C6 coupé sera en vente cet été 2004, le cabriolet à la rentrée. Les prix n'ont pas encore été calculés.

CHEVROLET Corvette C6 cabriolet CHEVROLET Corvette C6 cabriolet

Avis des propriétaires

Commentaires