Saga Volvo

Le nom Volvo est apparu pour la première fois en juin 1915 sur... un roulement à billes SKF conçu pour l’industrie automobile. D’où le nom latin « Volvo » qui signifie « je roule ».

sommaire :

VOLVO PV 444

Gilles Bonnafous le 18/11/2005

Partagez

réagir

La PV 444 fonde l’histoire moderne de Volvo. Si la marque s’est acquis depuis 1927 une certaine notoriété pour la production d’automobiles de qualité, c’est la PV 444 qui se trouve à l’origine de la flatteuse réputation de fiabilité, dont la firme jouit aujourd’hui.

La PV 444 connaîtra un très grand succès et se fera même une place au soleil de l’Amérique où elle sera exportée à partir de 1955. Cette réussite ouvrira à Volvo la voie du marché d’outre-Atlantique qui deviendra ensuite le plus important de la firme.
VOLVO
Volvo
VOLVO
Volvo
Jusque-là constructeur de modèles haut de gamme motorisés par des six cylindres (hormis les tout premiers modèles), Volvo travaille à partir de 1942 sur une petite voiture à naître après le conflit. Différentes solutions sont envisagées, dont un huit cylindres deux temps, ainsi que la traction avant (à l’image de la DKW bien connue en Scandinavie). Finalement, les solutions retenues feront appel à des techniques conventionnelles : moteur quatre cylindres et architecture classique (propulsion).

La PV 444 apparaît comme la première petite Volvo, bien qu’elle soit plus spacieuse que ses concurrentes de l’époque. Elle est aussi la première monocoque de la marque. Que signifie donc PV 444 ? Si PV désigne PersonVagn (voiture particulière en suédois), la signification du nombre 444 paraît plus incertaine. L’hypothèse la plus probable est la suivante : les trois chiffres 4 renvoient à quatre places, quatre cylindres et 40 chevaux.
La Volvo PV 444 s'exporte aux Etats-Unis
La Volvo PV 444 s'exporte aux Etats-Unis Volvo
VOLVO
Volvo

La PV 444 est dévoilée en septembre 1944 (en même temps que la PV 60) dans le cadre d’une grande exposition organisée par Volvo à Stockholm. Mais il faudra attendre deux ans avant que les prototypes ne soient vraiment au point. Quant à la production, elle ne démarrera qu’en février 1947 en raison de problèmes d’approvisionnement en tôles d’acier (originaires des Etats-Unis). Toutefois, moins de 3000 voitures seront construites en 1948. Et ce n’est que l’année suivante que la production d’automobiles dépassa celle des poids lourds — pour la première fois dans l’histoire Volvo.

La voiture est motorisée par un petit quatre cylindres trois paliers à soupapes en tête (type B4B). D’une cylindrée de 1,4 litre, il développe 40 ch. Il est accouplé à une boîte de vitesses à trois rapports dont la première n’est pas synchronisée.
Le prototype de la Volvo PV 444
Le prototype de la Volvo PV 444 Volvo
VOLVO
Volvo
En 1950, la puissance passera à 44 ch à 4000 tr/mn et à 51 ch en décembre 1955. Le taux de compression est alors augmenté et la distribution remaniée, avec notamment un nouvel arbre à cames. Les voitures destinées à l’exportation reçoivent la version sport du 1,4 litre (type B 14A) prévu pour la P 1900. Le taux de compression est encore augmenté, l’arbre à cames modifié et les soupapes d’admission agrandies. Gavé par deux carburateurs SU, ce groupe, qui délivre 70 ch à 5500 tr/mn, permet à la PV 444 de dépasser les 140 km/h.

C’est à l’automne 1955, au California Motor Show, que la PV 444 est lancée sur le marché américain (équipée du moteur B 14A. Elle sera ensuite présentée sur la côte Est au printemps 1956 dans le cadre du New York Motor Show. Elle se fera outre-Atlantique une solide réputation, s’octroyant même la deuxième place des modèles importés dans les états de l’Ouest. A titre d’exemple, pas moins de 10 000 voitures prendront en 1957 le chemin des Etats-Unis.
VOLVO
Volvo
VOLVO
Volvo

VOLVO
Volvo
VOLVO
Volvo
La PV 444 poursuit son évolution vers l’amélioration de ses performances. En 1957, le quatre cylindres passe à 1582 cm3 et deux variantes sont disponibles : le type B 16A à un seul carburateur (60 ch à 4500 tr/mn) qui équipe la nouvelle Amazon 120, et le type B 16B à deux carburateurs (85 ch à 5500 tr/mn), ce dernier étant réservé aux voitures destinées à l’exportation. Quelques modifications décoratives accompagnent cette mutation, dont une nouvelle calandre à grille fine.
La calandre fine de la Volvo PV 444
La calandre fine de la Volvo PV 444 Volvo
La Volvo PV 544
La Volvo PV 544 Volvo
A la fin des années cinquante, la PV 544 parait en bout de course en raison de son look suranné et tout le monde s’attend à son retrait après le lancement de l’Amazon. Quelle n’est pas la surprise en 1958 de la voir jouer les prolongations sous l’appellation PV 544. Extérieurement, la 544 est identifiable à son nouveau pare-brise bombé en une seule pièce et à sa lunette arrière agrandie. A l’intérieur, le tableau de bord hérite d’un tachymètre à ruban très en vogue à l’époque. Côté mécanique, l’apport principal est le remplacement de la vétuste boîte à trois rapports par une transmission à quatre vitesses.

La dernière évolution majeure de la voiture intervient en 1962, quand la génération des moteurs B 16 s’efface au profit d’une nouvelle mécanique développée pour la P 1800 lancée deux ans plus tôt. Ce 1,8 litre, qui bénéficie de cinq paliers, est proposé en deux versions à carburateur unique (B 18A de 75 ch) et double (B 18D de 90 ch). La 544 poursuivra ainsi son bonhomme de chemin jusqu’en 1965. Au total, 440 000 voitures auront été produites sur une période de 18 ans, dont plus de la moitié de PV 544 (243 996 exemplaires).
article précédent VOLVO P 1900

Page précédente
VOLVO P 1900

Partagez

réagir

Commentaires

avatar de gilda
gilda a dit le 19-12-2013 à 20:25
Bonsoir, Je suis moi-même propriétaire d'une PV 544 SPORT avec 1 B 16 de 1961. Je la Restaure au complet. J'espère qu'elle prendra le " Ruban " courant 2014. Je pense effectivement qu'il ne doit pas y en avoir beaucoup en France. Cordialement. Gilda
avatar de Bob740
Bob740 a dit le 04-10-2013 à 19:07
Y-a-t-il d'autres propriétaires de PV444 en France autre que moi-même ?