Saga Volvo

Le nom Volvo est apparu pour la première fois en juin 1915 sur... un roulement à billes SKF conçu pour l’industrie automobile. D’où le nom latin « Volvo » qui signifie « je roule ».

sommaire :

VOLVO Amazon, le projet

Gilles Bonnafous le 17/11/2005

Partagez

réagir

Volvo doit beaucoup à l'Amazon. La voiture a été la première Volvo à connaître une grande carrière internationale. Ayant su trouver le chemin des marchés extérieurs, notamment celui des Etats-Unis, elle établira la marque dans sa réputation de robustesse, digne de celle des aciers suédois…
VOLVO
Volvo
VOLVO
Volvo
La qualité des matériaux utilisés sur l'Amazon comme celle de la construction exportera l'image de sérieux de la marque et fondera de par le monde sa notoriété en matière de fiabilité. Qu'il s'agisse du moteur ou de la transmission, les organes mécaniques de la voiture acquerront une réputation d’indestructibilité. Ces qualités feront de l'Amazon une voiture de police idéale et de nombreux pays l'adopteront, en Europe comme en Amérique latine.

Berline bourgeoise à la discrétion de bon aloi, l'Amazon apparaît comme une voiture cossue. Son appellation, officiellement limitée à son pays d'origine, vise l’ensemble des modèles de la génération P 120. Sur le marché international, l'Amazon sera la concurrente de la Mercedes 190 et de l'Opel Kapitän. Née modestement avec 60 ch, la motorisation de l'Amazon s'étoffera progressivement jusqu'à 100 ch DIN en fin de carrière. Sans parler des kits de gonflage qui permettront d'atteindre la puissance de 128 ch.
VOLVO
Volvo
VOLVO
Volvo

Présentée en août 1956 et commercialisée au début 1957, l'Amazon prend la succession de la PV 444. Handicapée par une carrosserie désuète, celle-ci appelait un aggiornamento stylistique. Mais en l’occurrence, on a frôlé le pire. Car le premier prototype de la voiture, baptisé "Philip" et dû à Jan Wilsgaard, le jeune responsable du style Volvo, apparaît comme une copie éhontée de la Kaiser de 1951. L'inspiration américaine de cette vaste six places se manifeste également sur le plan mécanique avec un moteur V8 de 120 ch et une boîte de vitesses automatique. Aux antipodes de ce délire, le projet de la P 179, également sorti des cartons de Wilsgaard, présentera une ligne classique et élégante à l'arrière fastback. Il ne connaîtra pas plus de suite.
VOLVO
Prototype Philip Volvo
VOLVO
Projet P 179 Volvo
Pour la première fois dans l'histoire du constructeur suédois, le design de l'Amazon échappe à l'influence américaine. Il s'agit encore d'une création de Jan Wilsgaard, mieux inspiré en l'espèce que pour le projet Philip. Sobre, la voiture présente une ligne qui ne manque pas de personnalité. Son esthétique classique et moderne (agrémentée d'une peinture deux tons fort prisée à l'époque) séduit par son homogénéité.

L'influence de Detroit transparaît cependant dans la double calandre qui rappelle celle des Chrysler de 1955. Elle constituera du reste le seul élément d’évolution d'une carrosserie qui restera immuable tout au long de la carrière du modèle. De forme trapézoïdale, les deux parties de la calandre sont à l'origine divisées par une barre horizontale. Cette dernière sera remplacée ensuite par neuf barres verticales, celles-ci étant réduites en 1965 au nombre de trois. Enfin, en 1967, les barres seront dédoublées.
VOLVO
L'un des premiers prototypes Volvo
VOLVO
La maquette définitive Volvo

La carrosserie a fait l'objet d'une étude poussée visant à lui conférer une grande rigidité. De même, elle bénéficie d'une efficace protection anti-corrosion adaptée aux rigueurs de l'hiver scandinave. Pour autant, il ne faudrait pas croire que l'Amazon soit insensible à la corrosion, malgré la galvanisation des bas de caisse introduite en 1964.

L'Amazon emprunte de nombreux éléments mécaniques à la PV 444, en particulier son quatre cylindres réalésé à 1,6 litre. Pratiquement carré, ce moteur fournit la modeste puissance de 60 ch à 4500 tr/mn. Accouplé à une boîte de vitesses à trois rapports, il ne permet guère à la voiture de dépasser les 135 km/h. Moyennant quelques modifications, les suspensions sont également empruntées à la PV 444 qui, en outre, a légué son essieu rigide.
VOLVO
Volvo
VOLVO
Volvo
Champion de la sécurité passive, Volvo équipera en série l'Amazon de ceintures de sécurité à trois points dès 1959. Il s'agira alors d'une première mondiale pour une voiture de série. En 1968, l'Amazon recevra une nouvelle colonne de direction fractionnable en cas d'accident, complétée par un volant antichoc. Et l'année suivante, des ceintures de sécurité prendront place à l'arrière, ainsi que des appuie-tête à l'avant, tandis que les voitures seront équipées d'un double circuit de freinage.

Moins présente en compétition que sa devancière, les PV 444 et PV 544, l'Amazon remportera cependant deux victoires dans le championnat d'Europe des rallyes, au RAC et à l'Acropole. Et elle s'octroiera le titre européen dans la catégorie Tourisme en 1963.
VOLVO
Volvo
VOLVO
Volvo
article précédent VOLVO 140, la gamme

Page précédente
VOLVO 140, la gamme

article suivant VOLVO Amazon, l'évolution de la gamme

Page suivante
VOLVO Amazon, l'évolution de la gamme

Partagez

réagir