Saga Volvo

Le nom Volvo est apparu pour la première fois en juin 1915 sur... un roulement à billes SKF conçu pour l’industrie automobile. D’où le nom latin « Volvo » qui signifie « je roule ».

sommaire :

VOLVO Amazon, l\'évolution de la gamme

Gilles Bonnafous le 17/11/2005

Partagez

réagir

Première évolution de l’Amazon, une version plus performante du modèle fait son apparition au Salon de Genève de 1958. Cette 122 S vient épauler la première Amazon, dont les 60 ch faisaient un peu pâle figure. Le moteur, type B16 B, reçoit le renfort de deux carburateurs SU qui remplacent le Zenith originel. Le 1600 cm3 gagne ainsi 15 ch, avec 75 ch DIN à 5500 tr/mn. Autre progrès notoire, la boîte de vitesses bénéficie désormais de quatre rapports tous synchronisés. Ainsi gréée, la 122 S est capable d'une vitesse de pointe de 150 km/h et d'accélérations dignes d'éloges pour une berline familiale de l’époque.
VOLVO
Volvo
VOLVO
Volvo
Poursuivant sa marche vers l'amélioration de ses performances, l'Amazon reçoit trois ans plus tard le moteur B 18 de 1780 cm3 — introduit quelques mois auparavant sur le coupé P 1800 S. Cette fois, il s'agit d'un nouveau groupe super carré équipé d'un vilebrequin à cinq paliers et coiffé d'une nouvelle culasse. Avec un carburateur Zenith, il délivre 68 ch. La boîte est inchangée, mais une transmission automatique Borg-Warner sera proposée en option à partir de 1964 sur les voitures à destination du marché américain.

Toujours dotée de deux carburateurs SU, la version 122 S du moteur B 18 développe quant à elle 80 ch. Entre autres perfectionnements, elle reçoit des freins à disques Girling à l'avant. Un équipement qui s’avère nécessaire compte tenu du niveau de performances atteint, la vitesse de pointe se situant aux environs de 160 km/h.
VOLVO
Volvo
VOLVO
Volvo

Parallèlement à cette montée en puissance, la gamme des carrosseries se diversifie. En octobre 1961, la version deux portes est lancée. Ce nouveau modèle est bientôt suivi, en février 1962, d'un break esthétiquement très réussi. En 1964, les freins à disques à l'avant sont généralisés à l'ensemble des modèles.

La 544, dont la production avait été poursuivie parallèlement à la série 120, disparaît en octobre 1965. Elle est alors remplacée par une version économique de l'Amazon réservée aux pays nordiques. Cette deux portes déchromée et dévitaminée hérite d'une version limitée à 68 ch du moteur B 18, accolée de plus à l'ancienne boîte à trois vitesses. Elle est exclusivement livrée en noir et sa décoration apparaît des plus dépouillée. Baptisée Favorit, elle portera mal son nom vu le peu d'enthousiasme qu'elle rencontrera auprès du public.
VOLVO
Volvo
VOLVO
Volvo
La puissance du moteur B 18 est portée à 75 ch en 1967, tandis qu'elle atteint 90 ch sur la 122 S. Ce regain de vitalité apportée à l'ensemble de la gamme s'accompagne de la naissance d'un nouveau modèle à vocation sportive, le coach 123 GT. Bénéficiant de la mécanique de 96 ch du coupé 1800 S, cette nouvelle et brillante version de l'Amazon voit sa boîte à quatre vitesses dotée en série d'un overdrive Laycock. La voiture bénéficie d'un équipement spécifique, à l'image du volant sport à trois branches et d'un compte-tours. Extérieurement, elle est reconnaissable à ses phares anti-brouillard montés en série. Modèle de pointe de la famille capable d'une vitesse de 170 km/h, la 123 GT chassera sur les terres de la BMW 1800 et de l'Alfa Romeo Giulia (TI et 1600 Super).
VOLVO
Volvo 123 GT Volvo
VOLVO
Volvo

VOLVO
Volvo
VOLVO
Volvo
C'est à la fin de 1968 qu'apparaît le moteur B 20 de deux litres de la série 140. Extrapolé du B 18 et réalésé à 1986 cm3, il développe 90 ch en version normale et 118 ch sur les 122 S et 123 GT. Ces modèles ne seront jamais importés en France.

Si la génération 120 continue à bénéficier de diverses améliorations — les freins assistés sont adoptés sur l'ensemble de la gamme en 1968 —, elle voit cependant poindre peu à peu le terme de sa carrière. Car le design de la voiture a vieilli, surtout depuis l'apparition de la nouvelle série 140 présentée deux ans plus tôt. La version à quatre portes est supprimée en 1968, tandis que l'année suivante vient le tour de la 123 GT et du break.

La génération 120 trouvera son épilogue en juillet 1970, après 671 322 exemplaires construits au cours d'une carrière de quatorze ans. Le pourcentage de 60% de la production diffusée à l'étranger témoigne du succès de l'Amazon. D'ailleurs, pour répondre à la demande, Volvo a dû construire une nouvelle usine à Torslanda dès 1964, alors que des unités de montage ont été créées à Gand pour le marché de la CEE, et à Halifax, au Canada, pour l'Amérique.
VOLVO
Volvo
VOLVO
Volvo
article précédent VOLVO Amazon, le projet

Page précédente
VOLVO Amazon, le projet

article suivant VOLVO génération 200

Page suivante
VOLVO génération 200

Partagez

réagir