24 Heures du Mans 2011

20h - 24h : Audi décimé, Audi maudit mais Audi encore en tête

Jean-François Destin le 11/06/2011

Partagez

réagir


Peugeot

Peugeot
Plus qu’une voiture en course pour Audi qui a perdu la N°1 à 22h40 alors aux mains de Mike Rockenfeller. Après la sortie de piste spectaculaire de Mac Nish et la destruction totale de la R18 TDI N°3, ce nouvel accident dont le pilote est sorti indemne s’est produit au poste 88 entre Mulsanne et Indianapolis où les vitesses approchent des 300 km/h. Comme Mc Nish, Rockenfeller a perdu le contrôle de sa voiture au moment où il doublait par la droite une Ferrari. La nuit noire n’a pas permis aux ralentis des caméras du circuit de définir les circonstances de la collision. Il semblerait qu’en dépit des appels de phare de l’Audi, la Ferrari ait dévié de sa trajectoire, le choc latéral devenant inévitable.

Audi

Audi
Chez Audi, c’est évidemment la consternation malgré les nouvelles rassurantes de Rockenfeller transporté à l’unité médicale. Avec la seule N°2 de Fassler/Treluyer/Lotterer (celle de la pole), les chances allemandes semblent bien minces face à trois Peugeot 908 qui tournent sans problème. Peu avant minuit, alors que les 50 minutes de neutralisation annoncées pour nettoyer la piste et réparer les protections de sécurité étaient loin d’être terminées, l’Audi rescapée conduite par Lotterer pointait en tête mais avec une petite avance sur la meute des Peugeot d’usine et de la 908 d’Oreca.

A l’évidence, le nouveau duel Audi/Peugeot qui a attiré 250.000 personnes sur le circuit de la Sarthe n’aura pas lieu. L’écurie allemande va tout faire pour que son unique prototype rallie l’arrivée quitte à demander aux pilotes de soulager la mécanique. A moins que Wolgang Ullrich ne décide, par défi, de jouer son va-tout. Côté Peugeot, la victoire probable restera bien amère parce que acquise sans véritables passes d’armes.
Ces deux accidents vont également remettre sur la sellette la présence aux côtés des prototypes d’usine et des pilotes confirmés de voitures plus lentes aux mains de « gentlemens drivers » moins aguerris surtout la nuit. Il faudra néanmoins attendre l’enquête de l’ACO et l’audition des pilotes pour établir les responsabilités de chacun.
article précédent  15h - 20h : Peugeot mène et Audi a perdu une voiture

Page précédente
15h - 20h : Peugeot mène et Audi a perdu une voiture

article suivant  0h - 9h : L'unique Audi rescapée en tête devant les Peugeot

Page suivante
0h - 9h : L'unique Audi rescapée en tête devant les Peugeot

Partagez

réagir