Saga Zagato

Si, par sa dimension économique, Zagato apparaît comme une maison secondaire, la carrosserie a joué, grâce à sa personnalité forte et originale, un rôle qui dépasse la simple arithmétique de sa production.

sommaire :

Les Maserati Zagato

Gilles Bonnafous le 01/02/2006

Partagez

réagir

La première Maserati sur laquelle Zagato exerce son talent est aussi la première Maserati de route, l’A6 1500, qui naît après la guerre. Carrossée par Pinin Farina, cette jolie berlinette est reprise par Zagato, qui en propose une version Panoramique. De lignes élégantes, la voiture est construite à quelques exemplaires en 1949.
Maserati A6 1500 Panoramique
Maserati A6 1500 Panoramique D.R.
Maserati A6 GZ 2000
Maserati A6 GZ 2000 Zagato
Montée en gamme avec l’A6G dévoilée au salon de Turin de 1951, l’A6 atteint le sommet de son évolution avec l’A6G 54 présentée au salon de Paris de 1954. Cette dernière est motorisée par le six cylindres de deux litres à double arbre à cames en tête et double allumage de l’A6GCS 53 de compétition dans une configuration assagie (150 ch). Destiné à courir, le coupé Zagato, reçoit le plus souvent une mécanique poussée à la demande de ses clients sportifs. Il sera construit à vingt exemplaires.
Maserati A6 G54 Zagato
Maserati A6 G54 Zagato G.Bonnafous
Maserati A6 G54 Zagato
Maserati A6 G54 Zagato G.Bonnafous

Maserati A6GZ
Maserati A6GZ D.R.
Maserati A6G 54 spider Zagato
Maserati A6G 54 spider Zagato D.R.
Aussi réussi que la Ferrari 250 GT, le coupé A6G 54 Zagato apparaît non seulement comme l’une des plus belles Maserati de route, mais comme l’une des plus magnifiques GT jamais construites. Correspondant à une période charnière de l’histoire Maserati, cette superbe et rare voiture marque la fin de la période artisanale de la firme au trident. Signalons que le premier châssis d’A6G 54 carrossé par Zagato (n°2101) fut un spider présenté au salon de Genève 1955. Il est demeuré le seul réalisé par le carrossier milanais.

La 450 S châssis n°4501 est en 1956 la première des 450 S construites. Elle sera pilotée par Juan-Manuel Fangio, Stirling Moss et Jean Behra au Grand Prix d’Argentine, au Grand Prix de Suède et aux 12 Heures de Sebring (qu’elle gagnera). Après quoi, elle retournera à l’usine, car Stirling Moss souhaite la faite équiper d’une carrosserie aérodynamique fermée pour courir les 24 Heures du Mans de 1957. Dessinée par Frank Costin, ladite carrosserie, qui fait de la 450 S un coupé, est réalisée par Zagato en trois semaines.
Maserati 450 S Zagato
Maserati 450 S Zagato G.Bonnafous
Maserati 450 S Zagato
Maserati 450 S Zagato G.Bonnafous

Maserati 450 S Zagato
Maserati 450 S Zagato D.R.
Maserati 450 S Zagato
Maserati 450 S Zagato G.Bonnafous
Cette transformation fait de la 450 S Zagato une voiture unique. Surnommée « le monstre » en raison de ses formes impressionnantes, elle est dotée de nombreuses ouvertures destinées à évacuer l’énorme chaleur dégagée par le V8 frappé du trident. Pilotée sur la piste mancelle par Stirling Moss associé à Schell, la voiture est en tête à la cinquième heure quand la rupture d’une canalisation d’huile la contraint à l’abandon. Elle reprend alors et pour la seconde fois le chemin de Modène, où elle est bientôt vendue à un riche Américain. A la demande de ce dernier, elle est civilisée pour en faire une voiture de route. Le châssis est allongé de vingt centimètres et la carrosserie modifiée : la baie de pare-brise est remaniée et une partie des ouvertures est fermée. Le volant est également déplacé de la droite vers la gauche.

Après une période difficile de son histoire, Zagato revient, grâce à Alessandro De Tomaso, qui a pris les rênes de Maserati suite à la Bérézina Citroën, à des tâches plus valorisantes. En 1984, la firme de Bologne décide de renouer avec une tradition interrompue depuis la Ghibli, treize ans auparavant, en dotant la Biturbo d’une version spider. La création de sa carrosserie est confiée à Zagato, qui réussit un dessin pur et équilibré. La Biturbo Spider sera construite jusqu’en 1994 à plus de 3000 exemplaires.
Maserati Biturbo spider
Maserati Biturbo spider D.R.
article précédent  Les Lancia Zagato

Page précédente
Les Lancia Zagato

article suivant AC Bristol Zagato

Page suivante
AC Bristol Zagato

Partagez

réagir

Commentaires