Saga Saab

Saga Saab Saab est une brillante illustration de la qualité et de l'originalité des automobiles conçues par des ingénieurs issus de l'aviation. L'entreprise est née en 1937 de la volonté du gouvernement suédois de doter le pays d'une industrie aéronautique. Après la guerre, un nécessaire redéploiement industriel conduit à la décision de construire des automobiles. Ainsi naît la 92, une voiture non-conformiste motorisée, comme la DKW, par un bicylindre deux temps. La 93 suit avec un moteur trois cylindres, ainsi que l'original break 95. En 1958, Saab se positionne sur le marché américain avec la 750 GT. Dès lors, la firme suédoise n'aura de cesse de privilégier ses débouchés outre-Atlantique. Les années 60 voient Saab se couvrir de lauriers en compétition avec Erik Carlsson, qui remporte trois victoires au RAC et deux au rallye de Monte-Calo. Succès majeur de la marque, la 96 sera produite pendant vingt ans après avoir reçu un V4 Ford. Entièrement nouvelle, la 99 constitue un tournant décisif. En version Turbo, elle deviendra la première berline suralimentée produite en grande série. Précurseur de cette technologie, Saab la développera jusqu'à ne plus ne compter dans sa gamme que des moteurs turbo. Evolution de la 99, la 900 doit à sa devancière sa réussite technique et esthétique. Originale mais sans ostentation, elle offrira à la firme une image forte et exclusive, qui séduira les professions libérales et les cadres supérieurs. Aujourd'hui, l'originalité de la marque, entrée dans le giron de la GM en 1989, paraît mise en cause par Detroit. Saab est-t-il appelé à se fondre dans Opel pour devenir un Vauxhall scandinave ?

 Genèse de la Saab 92

Genèse de la Saab 92

Quel défi pour une entreprise dépourvue de toute expérience de la construction automobile que de lancer une voiture entièrement nouvelle, de plus non-conformiste !

 Historique Saab

Historique Saab

Quand les ingénieurs aéronautiques conçoivent des voitures, il est rare que l'on s'ennuie. Mais aujourd'hui, l'originalité des Saab, qui a fait le succès de la marque, paraît mise en cause par la GM.

 Quel avenir pour Saab ?

Quel avenir pour Saab ?

Saab est-t-il appelé à se fondre dans Opel pour devenir un Vauxhall scandinave ? Est-ce la vocation d'une marque qui avait su se forger une image aussi forte et exclusive ?

SAAB 900

SAAB 900

Evolution de la 99, la 900 va ouvrir à Saab de nouveaux segments de marché. Elle se fera une place de choix aux Etats-Unis, où Road & Track l'élira « Meilleure voiture des années 80 ».

SAAB 9000

SAAB 9000

Avec la 9000, Saab se positionne parmi les constructeurs européens de berlines haut de gamme.

SAAB 92

SAAB 92

Motorisée par un bicylindre deux temps, la Saab 92 fait admirer son étonnante silhouette galbée. Présentée en 1947, elle ne sera produite qu'à partir de 1950.

SAAB 93

SAAB 93

C'est avec la 93 et ses dérivés que la production Saab va décoller et que la firme acquerra une réputation internationale, notamment aux Etats-Unis.

SAAB 96

SAAB 96

En 1960, la 96 prend la relève de la 93 avec un moteur deux temps. Succès majeur de la marque, elle sera produite pendant vingt ans après avoir reçu un V4 Ford.

SAAB 99

SAAB 99

Entièrement nouvelle, la 99 constitue un tournant décisif dans l'histoire de Saab. Elle contribuera largement à construire l'image très flatteuse dont bénéficie la firme suédoise.

SAAB Sonett

SAAB Sonett

D'abord née en 1956 en tant que roadster, la Sonett est destinée à valoriser l'image de Saab aux Etats-Unis. Elle réapparaîtra en 1965 sous la forme d'un coupé.