Autostadt, le nouveau parc de loisir de VW

Inauguré en juin 2000, Autostadt réunit sur 25 hectares un vaste ensemble de pavillons dédiés aux marques du groupe VW, et plus généralement à l’automobile.

sommaire :

Le Forum d'Autostadt

Gilles Bonnafous le 27/11/2000

Partagez

réagir

Après avoir traversé un pont reliant le parc à la ville de Wolfsburg, le visiteur aborde Autostadt par un pavillon d’accueil, le Konzernforum. Son centre est occupé par un hall de réception, la Piazza, vaste espace vitré entièrement dégagé grâce à la structure métallique du bâtiment rejetée à sa périphérie. Totalement transparente, cette place vide entend favoriser la communication

Faisant écho à de multiples mappemondes multicolores enfouies dans le sol, une gigantesque sculpture en forme de globe terrestre descend du plafond. Peut-être, donne-t-elle la mesure des ambitions mondiales du groupe VAG…

La façade Nord du Forum s’ouvre sur un canal par une terrasse, dont les marches descendent vers la rive. Situé au deuxième étage du Forum, l’Auto Lab constitue une introduction à la connaissance de l’automobile et de ses techniques. De manière plus générale, il conduit à réfléchir sur les thèmes de la mobilité et de l’environnement. Quatre cinémas et de nombreuses animations, simulateurs et jeux informatiques rythment le parcours.

P. Garcia

P. Garcia
L’Auto Lab introduit le visiteur dans le processus de conception et de développement d’une voiture, de son design aux process de fabrication. Une démarche Illustrée par des exemples de pièces telles que le volant. Active, la pédagogie utilise les objets et les simulations informatiques. A titre d’exemple, à la question " Comment obtient-t-on un bon design ? ", Auto Lab répond en proposant de participer au processus de création sur un ordinateur. On peut ainsi façonner un modèle réduit et réaliser l’aménagement intérieur d’une voiture à l’aide d’une palette de matériaux présentée sur des écrans.

Le visiteur est également à même de vivre les essais de développement d’une voiture, grâce à une promenade qui lui permet de ressentir les vibrations ou les variations de température, et le fait pénétrer dans un tunnel aérodynamique.

Une salle est spécifiquement dédiée à l’âme de la voiture, le moteur. Une simulation 3D montre le travail des bielles et des mouvements des gaz dans les cylindres. Ces démonstrations sont illustrées par la gamme des mécaniques du groupe, du 3 cylindres de la Lupo TDI au V12 Audi.

La New Beetle livre ses entrailles aux regards voyeurs des visiteurs… P. Garcia

La New Beetle livre ses entrailles aux regards voyeurs des visiteurs… P. Garcia
De nombreux films tendent à sensibiliser le public aux thèmes citoyens que sont la sécurité et l’environnement. Le système ESP est notamment expliqué, tandis qu’en matière de sécurité passive, le visiteur peut prendre place dans des sièges suspendus afin de sentir l’action de son propre poids lorsqu’il est propulsé dans des directions inhabituelles. Par ailleurs, l’accent est mis sur les efforts réalisés pour alléger les véhicules (aluminium des Audi A8 et A2) dans le but d’économiser le carburant.

Les jeunes ne sont pas oubliés dans cet apprentissage de la technique, notamment à travers un moteur en verre de douze mètres de haut à l’intérieur duquel ils peuvent se déplacer librement sur quatre niveaux !


P. Garcia

P. Garcia
Plusieurs moteurs témoignent du savoir faire mécanique du groupe Volkswagen AG, dont le W12 de 6 litres équipant l’Audi A8 : 12 cylindres en W à double ACT, 4 soupapes par cylindre, 420 ch à 6000 tr/min et couple de 56 mkg…

Utilisée sur un modèle de gamme inférieure, la carrosserie en aluminium de l’Audi A2 illustre le souci du constructeur d’alléger ses voitures.

Carrosserie en aluminium de l’Audi A2. P. Garcia

4 Motion, la transmission intégrale de Volkswagen montée sur une Golf V6. P. Garcia
article suivant  Le Kundencenter

Page suivante
Le Kundencenter

Partagez

réagir