Louis Vuitton Classic 2000

A l’occasion de l’an 2000, le concours "Automobiles Classiques et Louis Vuitton" change de nom et devient Louis Vuitton Classic. Il rejoint ainsi la famille des autres Louis Vuitton Classic organisés à Londres (au Hurlingham Club) et à New York (au Rockfeller Center).

sommaire :

Pic-Pic et Gima

Gilles Bonnafous le 09/09/2000

Partagez

réagir

En ce week-end des 9 et 10 septembre 2000, le Parc de Bagatelle n’était pas seulement l’écrin luxueux préparé pour recevoir les modèles de prestige de marques célèbres, Ferrari, Rolls-Royce ou Hispano-Suiza. Les frondaisons abritaient également des automobiles exceptionnelles par leur rareté.

Motorlegend vous invite à ouvrir la rubrique des oiseaux rares, ces voitures sorties du " tiroir de l’inconnu " comme les affectionnait Serge Pozzoli. Des marques confidentielles ou oubliées, le plus souvent ignorées de la grande majorité des amateurs.
Séquence découverte…

Motorlegend.com

Motorlegend.com
Entrepreneurs suisses associés pour la construction de turbines hydroélectriques, Paul Piccard et Lucien Pictet opèrent une diversification automobile en créant en 1906 la marque Pic-Pic. Installée à Genève, la firme construit des voitures de grand luxe d’abord conçues par Marc Birkigt, l’ingénieur d’Hispano-Suiza. En 1914, trois machines de course à moteur sans soupapes de 150 ch (170 km/h) participent au célèbre Grand Prix de l’ACF, qui, disputé à Lyon, vit quelques mois avant la guerre le triomphe de Mercedes. Jusqu’en 1923, Pic-Pic produira de l’ordre de 3000 voitures.

Alexis Couturier présentait à Bagatelle un coupé chauffeur M IV de 1914 motorisé par un 4,3 litres (avec soupapes). Vendue au Portugal et retrouvée à Anvers, la voiture a été entièrement restaurée. Elle est habituellement exposée dans le hall de la banque Pictet à Genève. La seconde Pic-Pic était une R2 torpédo ponté de 1918 à moteur 3 litres sans soupapes. Equipées de quatre cylindres, les deux voitures ont été carrossées par Georges Gangloff à Genève, comme la majorité des Pic-Pic.

G. Bonnafous

G. Bonnafous
Huit Pic-Pic sont aujourd’hui recensées dans le monde (quatre sans soupapes et quatre avec soupapes). Une se trouve en Argentine, une au Musée National de l’Automobile de Mulhouse et les six autres en Suisse : outre les deux présentes à Bagatelle, trois appartiennent à la Fondation Gianadda à Martigny et une au Musée des Transports de Lucerne. Voilà un but de voyage tout trouvé pour le prochain week-end prolongé…

Gima, un mystérieux Racer

Constructeur de motos installé à Chamalières, en Auvergne, Gima a produit de 1947 à 1956 des deux roues très sérieusement construits et qui fleurent bon la France profonde. Mais la marque a eu une vie avant la guerre, comme le révèle le racer biplace présenté au Louis Vuitton Classic. Conçue, comme les motos, par l’ingénieur Paul Josué, cette machine frappe d’abord par sa superbe ligne aux airs de petite Bugatti surbaissée. Elle est motorisée par un quatre cylindres CIME de 1100 cm3 développant de l’ordre de 40 ch. Une puissance qui, compte tenu du poids réduit de la machine (environ 450 kilos), suffit au bonheur de son pilote. Il faut dire que la position de conduite, avec le pédalier plus haut que le siège, n’est pas un modèle de confort… De plus, l’accélérateur est placé au milieu et le frein à droite. Signalons par ailleurs que la transmission est dépourvue de différentiel.

G. Bonnafous

G. Bonnafous
L’histoire de cette Gima, retrouvée par Serge Pozzoli dans les années cinquante, est inconnue, et il y a tout lieu de penser qu’elle a été construite à un seul exemplaire. Son propriétaire, Flavien Marçais, petit-fils de Serge Pozzoli, est à la recherche d’informations sur cette voiture aussi mystérieuse qu’attachante.
article précédent Compte rendu

Page précédente
Compte rendu

article suivant BUGATTI Type 35B

Page suivante
BUGATTI Type 35B

Partagez

réagir

Commentaires

avatar de Ngt
Ngt a dit le 07-09-2013 à 19:01
Bonjour Monsieur Marcais, Je m'apelle Yves Franssens et je vient de Luxembourg. Je suis le nouveau propriètaire de votre ancien BNC 527 Monza Numerochassis 27075 Si Vous avez recu ce Mail, pourriez Vous prendre contact avez moi parce que j'ai des question sur cette superbe voiturette. Merci, Yves [email protected]