Festival Automobile Historique 2004

Premier du nom et, souhaitons-le, d’une longue lignée, le Festival Automobile Historique s’est tenu dans le Domaine National de Saint-Cloud.

sommaire :

ALFA ROMEO 1600 Junior Zagato

Gilles Bonnafous le 29/05/2004

Partagez

réagir

Modèle méconnu, le coupé Alfa Romeo Junior Zagato apparaît pour la première fois au salon de Turin de 1969. Si, chronologiquement, il vient après le prestigieux et très sportif coupé TZ (Tubolare Zagato), il n’a que peu de rapport avec ce dernier. La Junior est une monocoque motorisée par le 1300 Alfa alors que la TZ, équipée du 1600 cm3, est réalisée sur un châssis tubulaire.
ALFA ROMEO
Motorlegend.com
ALFA ROMEO
Motorlegend.com
Dessinée en janvier 1968, la Junior est la dernière voiture dessinée pour Zagato par le styliste Ercole Spada, qui quittera l’entreprise en 1969. Elle sera également la dernière Zagato à sortir des ateliers de Terrazzano di Rho du vivant d’Hugo Zagato. Dotée d’une excellente aérodynamique, sa ligne épurée et en forme de coin fait figure de précurseur. Elle jouera un rôle important, reprise par Alfa Romeo sur ses modèles sportifs ultérieurs, dont l’Alfasud Sprint, et vingt ans plus tard par Honda sur son coupé CRX. On remarquera également le traitement original de la proue, barrée par une verrière en plexiglas dont l’ouverture centrale dessine l’écusson Alfa Romeo.

Réalisé dès le mois de juillet 1968, le prototype de la Junior est présenté à la direction d’Alfa Romeo, qui, enthousiaste, donne immédiatement son feu vert. La voiture reçoit le 1290 cm3 double arbre développant 88 ch à 5500 tr/mn. Construite sur la base du Spider Duetto, elle est dotée d’un empattement de dix centimètres plus court que celui du coupé GT Bertone. La carrosserie est en acier, à l’exception du capot moteur en aluminium.
ALFA ROMEO
Motorlegend.com
ALFA ROMEO
Motorlegend.com

Fabriqué à 1108 exemplaires, le coupé 1300 Junior cède la place au 1600 Junior dévoilé au salon de Turin de 1972. Sous le capot, prend place le quatre cylindres double arbre de la Giulia, dont les 1570 cm3 développent 110 ch à 6000 tr/mn. La voiture atteint maintenant 190 km/h (contre 175 km/h à la 1300). La carrosserie a subi un léger lifting de la partie arrière, qui, plus anguleuse, allonge le véhicule de dix centimètres (quatre mètres de longueur totale). La poupe reçoit également des feux de dimensions plus généreuses, tandis que le pare-chocs avant se révèle plus consistant et plus efficace. Construite de novembre 1972 à 1975, la 1600 Junior est la dernière Alfa Romeo Zagato avant le lancement de la SZ des années 90 (présentée au salon de Genève de 1989).
ALFA ROMEO
Motorlegend.com
ALFA ROMEO
Motorlegend.com
La 1600 Junior Z présente au Festival Automobile Historique appartient à Patrick de Bondeli, un Alfiste passionné et membre du Club Alfa Romeo France, qui souhaitait acquérir un modèle de caractère à la provenance limpide. De fait, l’histoire de la voiture est transparente puisqu’il a acquis cette dernière en première main en Belgique. Elle avait été vendue par un commercial de la concession Alfa Romeo de Bruxelles à son père. Sortie d’usine en 1974, elle est le 363e exemplaire des 402 Junior 1600 Z fabriqués.

La Junior de Patrick de Bondeli a conservé son état d’origine si ce n’est un voile de peinture — non obstant le moteur de deux litres monté en 1978 avec un pont autobloquant et qui sera remplacé par le 1600 originel. Il convient de préciser que la Junior Zagato n’a jamais été importée en France (en 1300 comme en 1600) et que le Club Alfa Romeo France en a recensé six dans notre pays, importées par des collectionneurs. Il s’agit donc d’une rare Alfa Romeo qui mérite d’être mieux connue et appréciée à sa juste valeur.
ALFA ROMEO
Motorlegend.com
ALFA ROMEO
Motorlegend.com
article précédent  Renault Festival

Page précédente
Renault Festival

article suivant BUGATTI Type 51

Page suivante
BUGATTI Type 51

Partagez

réagir

Commentaires

avatar de alfafiat
alfafiat a dit le 04-09-2017 à 00:54
Bonjour je possède une Alfa juniorZ
avatar de phiriri
phiriri a dit le 14-12-2008 à 19:05
Auto qu'on aime ou on déteste. Moi et madame, on adore!!! Excellente voiture pour voyager tous temps et sur toutes distances. Attire l'attention, puisqu'inconnue en France