Grand Prix Historique de Pau 2002

AMILCAR CO et C6

Gilles Bonnafous le 30/11/-0001

Partagez

réagir

Au volant de leurs Amilcar, deux superbes voitures témoins d'une grande marque française, Paul Grant et son épouse, Mary Grant Jonkers, étaient engagés dans l'épreuve des monoplaces à moteur avant (antérieures à 1959). Ils étaient opposés à des machines beaucoup plus puissantes, un bataillon de Bugatti et deux Alfa Romeo (P3 et Monza).

Voilà quinze ans que Paul et Mary Grant ont le virus des courses historiques. A Monaco, le week-end précédant le Grand Prix de Pau, Paul a gagné sur son Amilcar la catégorie 1500 cm3 à compresseur malgré un départ en fond de grille. Cette année, Paul et Mary sont également inscrits dans le Trophée Gentlemen Drivers sur leur Tojero Aston Martin de 1956. Ils possèdent également une Bugatti Type 37, que Mary pilotera à Donington.
AMILCAR
G.Bonnafous
Amilcar CO de Paul Grant
Amilcar CO de Paul Grant G.Bonnafous
Car, situation peu courante, cette passion de la mécanique et de la compétition, qui anime Paul Grant, est entièrement partagée par son épouse. Ensemble, ils roulent depuis vingt ans en voitures anciennes. Paul Grant nous raconte, amusé : " Quand je fus présenté à mon futur beau-père, il me dit : ' Vous avez une Amilcar, vous êtes donc très bien. J'en avais une quand j'étais jeune'. C'était gagné ! ". Née à Zolder (ville connue pour son circuit où se déroulait le Grand Prix des Pays-Bas), Mary passait ses vacances à Francorchamps ! Enfant, elle fit un tour du circuit de Spa sur les genoux de Fangio. Une expérience qui vous marque pour la vie…


Pourquoi cet intérêt pour Amilcar ? Paul Grant a toujours été passionné par la marque, dont il a possédé également une quatre cylindres. Ecoutons le : " Ce sont des voitures très agréables à conduire, légères (environ 600 kilos), maniables et agiles. De plus, elles se font rares en VHC. Nous sommes du reste les seuls à courir régulièrement en Amilcar, alors que l'on voit beaucoup de Bugatti. Ce sont de très jolies voitures et les Anglais, qui les adorent, nous encouragent à poursuivre. Le moteur est une magnifique sculpture et sa sonorité est superbe."
Amilcar C6 de Mary Grant
Amilcar C6 de Mary Grant G. Bonnafous
Amilcar CO de Paul Grant
Amilcar CO de Paul Grant G. Bonnafous

Leurs Amilcar, une C6 et une CO de la même année 1927, Paul et Mary Grant en ont fait l'acquisition en 1985. La CO est un châssis d'usine modifié en C6 par Amilcar. Elle n'avait plus roulé depuis 1955, année de sa dernière course à Zandvoort où son moteur rendit l'âme. Paul Grant fit restaurer ce dernier par Jean Nougier, le spécialiste installé en Avignon.
Quant à la C6, elle appartenait à un privé, qui participa à des courses de côte.
Amilcar C6 de Mary Grant
Amilcar C6 de Mary Grant G.Bonnafous
Amilcar C6 de Mary Grant
Amilcar C6 de Mary Grant G.Bonnafous
Extérieurement, les deux machines sont pratiquement identiques - seule la C6 est dotée d'une carrosserie en aluminium. Par contre, chaque moteur, bien que de même type, est différent et aucune pièce n'est interchangeable, ce qui illustre le caractère artisanal de ces voitures de compétition. Le système de freinage est également différent. Même les radiateurs sont de marques distinctes.


Equipé d'un carter sec, le six cylindres de 1100 cm3 à compresseur des deux Amilcar développait 65 ch à l'origine. Avec quelques modifications et les additifs modernes, nous sommes aujourd'hui plus près de 80 ch, qui permettent à ces voitures d'atteindre les 200 km/h. Très sollicités, les moteurs sont refaits régulièrement. Paul Grant : " C'est une mécanique complexe à arbres à cames en tête entraînés par une cascade de pignons. Les soupapes passent très près des pistons et, en l'absence de documentation technique, tout doit être calculé empiriquement. Ce n'est pas une sinécure ! ".
Amilcar CO de Paul Grant
Amilcar CO de Paul Grant G. Bonnafous
Amilcar CO de Paul Grant
Amilcar CO de Paul Grant G. Bonnafous
article précédent AC Cobra 289 d'Andruet et Pescarolo

Page précédente
AC Cobra 289 d'Andruet et Pescarolo

article suivant DIVA F10 de Just Jaeckin

Page suivante
DIVA F10 de Just Jaeckin

Partagez

réagir

Commentaires

avatar de Sportcars
Sportcars a dit le 10-09-2010 à 13:56
Lu dans un journal, était vrai que Paul GRANT aurait été propriétaire du circuit de Spa ? Bravo pour votre "papier" Palt et Mary Grant ainsi que les informations AMILCAR C6