24 Heures du Mans 2010

LMP2, GT1 et GT2, la course dans la course

Loïc Bailliard le 14/06/2010

Partagez

réagir

Acura ARX #42 du Strakka Racing
Acura ARX #42 du Strakka Racing Vincent Desmonts
Pescarolo 01-Judd #35 du OAK Racing
Pescarolo 01-Judd #35 du OAK Racing Loïc Bailliard
Si le duel au sommet entre LMP1 Diesel s’est avéré passionnant, il ne doit pas faire oublier la qualité de la course qui s’est jouée dans les autres catégories que sont le LMP2, le GT1 et le GT2.

LMP2
Pour leur première participation aux 24 heures, et avant leur arrivée en LMP1 l’année prochaine, les Acura/Honda ARX-01c nous ont offert une belle prestation, avec une bataille opposant la #42 du Strakka Racing à la #26 de l’Highcroft Racing. Des problèmes de refroidissement sur la #26 mettent fin dimanche midi aux espoirs de victoire pour la seconde Acura.

Notons tout de même le bel esprit de l’équipe qui a relancé la voiture pour effectuer le dernier tour groupé avec la #42 qui l’emporte dans la catégorie, se classant 5ème au général et remportant au passage le Michelin Green X Challenge. En seconde position on retrouve la Pescarolo 01-Judd #35 du OAK Racing et la troisième marche du podium est occupée par la Lola B08/80 HPD #25 du team Ray Mallock Limited.
Saleen S7R #50 Larbre Competition
Saleen S7R #50 Larbre Competition Loïc Bailliard
Corvette C6.R #72 Luc Alphand Aventures
Corvette C6.R #72 Luc Alphand Aventures Loïc Bailliard
GT1
Le GT1 nous a offert quelques belles émotions, notamment grâce à une bataille entre américaines, opposant Saleen, Corvette et Ford. La première apparition des GT est d'ailleurs aussi excitante que décevante. Car si la voiture a prouvé ses capacités, sa fiabilité reste un problème.

Avec un incendie sur la #61 et une casse moteur sur la #60, les deux Ford GT du Matech Competition n'ont pas réussi à concrétiser les temps impressionnants signés par Romain Grosjean pendant la nuit.

La course s'est donc terminée par une lutte acharnée entre la Saleen S7R #50 du Larbre Competition et la Corvette C6.R #72 du Luc Alphand Aventures. C'est finalement la vétérane de l'épreuve qui l'emporte, avec seulement 2'24 d'avance sur la Corvette.

L'Aston Martin DBR9 #52 du Young Driver AMR complète ce podium sans problème, étant la dernière survivante de la catégorie...

Notons d'ailleurs que contrairement à son habitude, la Lamborghini Murcielago R-SV du JLOC a tenu plus d'une heure, en n'abandonnant que dimanche matin à 10h14.
Porsche 997 GT3 RSR #77 Felbermayr Proton
Porsche 997 GT3 RSR #77 Felbermayr Proton Loïc Bailliard
Ferrari F430 GT #89 Hankook Team Farnbacher
Ferrari F430 GT #89 Hankook Team Farnbacher Loïc Bailliard
GT2
Trop souvent oubliée, la catégorie GT2 fut sans conteste celle qui nous a offert les batailles en piste les plus serrées. Après 5 heures de course, le duo de tête se tenait toujours en moins de 15 secondes, changeant régulièrement de leader.

La Ferrari F430 #82 du Risi Competizione connait cependant des problèmes de boite de vitesse dans la soirée avant d'abandonner à 1h du matin. Un abandon qui laisse le champ libre aux Corvette ZR1 #63 et #64 qui tourneront avec une régularité d'horloge jusqu'au matin. Mais les 24 heures sont cruelles, et des passages à rallonge aux stands puis deux abandons sur panne moteur réduisent à néant les espoirs des américaines.

C'est donc la Porsche 997 GT3 RSR #77 du Felbermayr Proton qui l'emporte sans qu'aucune alerte ne vienne perturber sa course. Une fiabilité et une régularité qui lui permettent d'empocher la 11ème classe au général, devant la Saleen S7R !

Suivent ensuite la Ferrari F430 GT #89 du Hankook Team Farnbacher et la Porsche #97 du BMW Scuderia Italia SPA.

Enfin, notons que les deux grands retours de l'année ne furent pas vraiment concluants avec une Jaguar XKRS rentrée dans son stand dès 15h18 et une BMW M3 E-92 décevante qui termine seulement sixième de la catégorie.

Avec des moteurs de production en LMP2 et la fusion des GT1 / GT2, les 24 heures du Mans 2011 devraient réserver autant de surprises et de rebondissements que cette édition 2010. A l'année prochaine, donc.
article précédent  Audi bat Peugeot 3-0

Page précédente
Audi bat Peugeot 3-0

Partagez

réagir

Commentaires