24 Heures du Mans 2010

10h - 12h : l’espoir renaît chez Peugeot

Jean-François Destin le 13/06/2010

Partagez

réagir


Audi
Après la disparition d’une deuxième Peugeot 908 et l’installation de deux Audi au commandement de la course, on pensait le podium presque acquis. Mais soudain à 11h34, les écrans géants disséminés sur le circuit montraient l’Audi N°8 encastrée dans une pile de pneus à Arnage. André Lotterer, au volant, réussissait à reculer et regagner son stand pour vérification du capot avant. Wurz aux commandes de la Peugeot N° 1 était prévenu par radio de cravacher pour ravir la seconde place à Audi. Cette dernière repartait des stands quelques instants avant le passage de la Peugeot. S’ensuivit un duel qui fit se lever les spectateurs des tribunes et les journalistes dans la salle de presse. A 11h 48 Wurz récupérait la deuxième place dans la ligne droite des Hunaudières au prix d’un dépassement risqué mais calculé. Olivier Quesnel resté rivé à ses écrans de contrôle tout comme le Dr Ulrich chez Audi soudain soucieux.

Peugeot

Audi
Le suspens retombait avec le ravitaillement programmé de la Peugeot N°8, un arrêt éclair mais suffisant pour que Lotterer sur l’Audi reprenne son bien. A 12h15, moins de 37 secondes séparaient les deux voitures et la pression montait dans les deux teams

Derrière, l’Audi de Kristensen tentait de conserver sa quatrième place devant la Peugeot d’Oreca devenue très dangereuse en tournant régulièrement en 3’20’’. On s’attend au Mans à une fin de course palpitante. Rien n’est joué.
article précédent  00h - 10h : Peugeot presque battu, deux Audi en tête

Page précédente
00h - 10h : Peugeot presque battu, deux Audi en tête

article suivant  Victoire Audi, coup dur pour Peugeot

Page suivante
Victoire Audi, coup dur pour Peugeot

Partagez

réagir

Commentaires