Saga Morgan

Une Morgan n'est ni une voiture ancienne, ni une réplique. C'est autre chose. En vérité, c'est un cas, échappant à toutes les étiquettes et classifications.

sommaire :

MORGAN Plus 4

Gilles Bonnafous le 26/05/2006

Partagez

réagir

Suite au retrait (provisoire) de la 4/4 pour cause de disparition du moteur Standard de 1,3 litre, Morgan lance au mois d'octobre 1950, au salon londonien d'Earls Court, la Plus Four. Mais le nouveau modèle monte en gamme et s’inscrit dans la classe deux litres. Il est animé par le quatre cylindres Standard Vanguard de 68 ch. Le châssis a été renforcé et la voiture est équipée de la boîte de vitesses Moss ainsi que du pont Salisbury.
Morgan Plus 4, 1950
Morgan Plus 4, 1950 Morgan
La Morgan Plus 4 subit en 1954 un remodelage de la face avant, qui lui donne pratiquement son aspect d'aujourd'hui, avec sa calandre bombée et ses phares partiellement intégrés dans les ailes. En même temps, elle adopte le quatre cylindres (1991 cm3) de la Triumph TR2, dont les 90 ch l'entraînent désormais à 160 km/h.

A partir de 1956, la Morgan Plus 4 peut être équipée de la mécanique de la TR3, d'une puissance de 95 ch, puis 100 ch. Sur demande, une carrosserie en aluminium est disponible. C'est en 1959 que la Plus 4 bénéficie de freins à disques Girling, alors que la carrosserie voit sa poupe affinée par la roue de secours placée en position inclinée. Une version allégée de la Morgan Plus 4, baptisée "Super Sports", voit le jour en 1961. Son moteur, porté à 120 ch grâce notamment à deux carburateurs Weber, autorise une vitesse de 190 km/h. Préparée par l'usine en collaboration avec Christopher Lawrence, cette voiture obtiendra une victoire dans la classe des deux litres aux 24 Heures du Mans de 1962. La même année, le modèle poursuit sa course à la puissance avec l'adoption du groupe de la TR4 : 2138 cm3 et 100 ch.
MORGAN
D.R.
MORGAN
D.R.

MORGAN
D.R.
Afin d’élargir sa gamme, Morgan présente en novembre 1964 la Plus 4 Plus, un superbe coupé deux places à la carrosserie en fibre de verre. Sa ligne ponton, d'une grande finesse, met en valeur un pavillon aussi menu qu'élégant, même si d’aucuns lui reprochent sa forme en cloche. Quant à la poupe, elle n'est pas sans rappeler celle de la Lotus Elite. Pour le reste, la Plus 4 Plus est identique à la Plus 4. Et tel a bien été le problème de cette voiture à la nature hybride. Car elle a gardé du roadster son inconfort, un caractère incompatible avec ce que l'on attend d'une voiture à la carrosserie fermée.

Avec ce modèle, Morgan s'est aventuré hors de son fonds de commerce et la sanction ne s'est pas fait attendre. Bien que 50 coques aient été commandées, 26 exemplaires seulement seront construits et la voiture sera retirée au bout de deux ans. Cet échec historique aura, pour Peter Morgan, valeur de leçon (de prudence), qui sera retenue. Il est cependant le reflet d'une époque où la marque cherche encore sa voie, avant de réussir dans le créneau de la voiture rétro. Pour autant, la Morgan Plus 4 Plus constitue aujourd'hui une rarissime pièce de collection.
MORGAN
D.R.
MORGAN
D.R.

MORGAN
G.Bonnafous
MORGAN
G.Bonnafous
La Morgan Plus 4 va subir une éclipse. Après avoir été supprimée de la gamme en 1969, elle fait sa réapparition en 1985. Demeurant par tradition dans la catégorie deux litres, elle est motorisée par le 1995 cm3 Fiat double arbre à injection Bosch, accouplé à une boîte à cinq vitesses de même origine. Bien sûr, la présence d'une mécanique italienne dans une Morgan en a fait jaser plus d'un ! Mais, outre que ce bloc performant de 122 ch DIN a largement fait ses preuves — il équipe notamment le spider 124 —, un tel choix de la part de Morgan prouve que la marque peut aussi faire preuve d'audace… Pour autant, il sera remplacé trois ans plus tard par le deux litres Rover 16 soupapes à injection, qui développera 135 ch à 6000 tr/mn.

Fantasque, la Morgan Plus 4 disparaîtra à nouveau de la gamme en 2001, quand le moteur Rover ne sera plus disponible. Il faudra attendre septembre 2004 pour la retrouver, dotée du quatre cylindres Ford de deux litres, qui développe aujourd’hui 150 ch à 6000 tr/mn (200 km/h et le kilomètre départ arrêté en 29 secondes). La boîte de vitesses possède cinq rapports. La Morgan Plus 4 est disponible en deux versions, de base à 46 800 € et « Anniversaire » incluant toutes les options à 56 800 €.
MORGAN
Morgan
article précédent MORGAN Aero 8

Page précédente
MORGAN Aero 8

article suivant MORGAN Plus 8

Page suivante
MORGAN Plus 8

Partagez

réagir

Commentaires