Grand Prix de l\'Age d\'Or 2007

Entamées sous la pluie, les festivités du Grand Prix de l’Age d’Or 2007, organisé les 23 et 24 juin sur le circuit de Dijon-Prenois, s’annonçaient sous de bien mauvais auspices. Mais l'arrivée du soleil samedi finit de parfaire ce week-end exceptionnel.

sommaire :

KURTIS 500 S

Gilles Bonnafous le 27/06/2007

Partagez

réagir

Constructeur de voitures de sport et de course, Kurtis est célèbre pour ses monoplaces Indy victorieuses à de nombreuses reprises sur l’ovale d’Indianapolis. La marque de Glendale, en Californie, a également fabriqué des « midgets », un roadster 500 M et la 500 S. Née en 1953, cette dernière est une voiture de sport conçue sur la base des monoplaces.
KURTIS
Gilles Bonnafous
KURTIS
Gilles Bonnafous
Si la Kurtis 500 S, que le Britannique Chris Keen faisait courir à l’Age d’Or, date de 1954, son moteur a été changé en 1955 pour un V8 Chevrolet « small block » de 283 c.i. Par quel bloc la voiture était-elle motorisée en 1954 ? Cadillac, Mercury ? Les archives Kurtis ne le précisent pas. Par contre, Arlen Kurtis, le fils de Frank, se souvient avoir vu, alors qu’il revenait de son service militaire, le Chevrolet « small block » monté sur une 500 S identique à celle de Chris Keen. Peut-être s’agissait-il de la même voiture.

La Kurtis 500 S a été construite à environ 60 exemplaires. Mais beaucoup d’entre eux présentaient des caractéristiques techniques légèrement différentes en fonction des courses auxquelles les clients souhaitaient participer, épreuves sur routes, comme la Carrera Panamericana, ou sur circuit. En fait, Frank Kurtis adaptait ses machines à la demande.
KURTIS
Gilles Bonnafous
KURTIS
Gilles Bonnafous

De la carrière américaine de la 500 S de Chris Keen, on sait peu de choses, si ce n’est qu’elle a couru à Sebring aux mains d’un pilote nommé Ray Crawford. La voiture arrive au Royaume-Uni à la fin des années 80, acquise par le Britannique Don Shead. Ce dernier la fait restaurer par Fox Kraft, un spécialiste situé à Stockbridge, pour la faire courir en VHC. Ce qu’il fait avec succès en Angleterre et sur le continent.

A la fin des années 90, la Kurtis est acquise par un bon pilote allemand de VHC, Stephan Schooweck, qui la garde plusieurs années. A son volant, il remporte notamment plusieurs courses de côte en Suisse. Mais sa femme hait la Kurtis et son chien prend peur à son bord en raison du bruit ! Face à cette double hostilité, Schooweck se voit contraint de se séparer de la voiture… C’est à lui que Chris Keen l’achète en 2003. Ce dernier la connaissait pour avoir été confronté à Don Shead sur la piste.
KURTIS
Gilles Bonnafous
KURTIS
Gilles Bonnafous
Le V8 Chevrolet « small block » de 283 c.i. (4638 cm3) développe 392 ch — une puissance contrôlée récemment. Il est accouplé à une boîte de vitesses Borg Warner à quatre rapports en titane et à un différentiel Halibrand. Malgré la carrosserie à ailes cycles en aluminium, le poids atteint tout de même 1100 kilos.

La restauration récente de la mécanique a ménagé une surprise : impossible de trouver des pistons de 283 c.i. ! Comme il est très facile d’augmenter la cylindrée de ce moteur, tout le monde le fait. Ce sont seulement de gros pistons de 302 c.i., voire de 327 c.i. qui sont montés, ce qui explique que la taille standard n’est plus refabriquée. Il a donc fallu réaliser les pièces sur mesure !
KURTIS
Gilles Bonnafous
KURTIS
Gilles Bonnafous

KURTIS
Gilles Bonnafous
KURTIS
Gilles Bonnafous
Chris prend beaucoup de plaisir au volant de son surpuissant bolide. Sur piste sèche, la voiture se révèle facile à piloter, mais sur le mouillé, c’est une autre affaire compte tenu de la puissance. Une cavalerie qui fait de la Kurtis une machine à l’aise sur le circuit de Dijon. Se contrôlant bien à l’accélération, elle survire et glisse aisément. La seule difficulté tient au différentiel Halibrand : si on lève le pied en milieu de virage, il a tendance à « casser » la propulsion, ce qui freine la voiture. Il convient donc de ralentir en amont pour accélérer dans le virage.

Dernière précision, la Kurtis est immatriculée. Elle peut donc rouler à sa guise sur les routes de Sa Gracieuse Majesté. Chris Keen, qui ne manque pas d’humour, ne déteste pas faire ses courses au supermarché au volant de sa 500 S…
KURTIS
Loïc Bailliard
KURTIS
Loïc Bailliard
article précédent FORD Cortina Lotus Mk1

Page précédente
FORD Cortina Lotus Mk1

article suivant LOTUS Elan 26 R

Page suivante
LOTUS Elan 26 R

Partagez

réagir

Commentaires