Tour d\'Espagne 2000

La seconde édition du Tour de Espana Classic s’est déroulée du 18 au 22 Novembre 2000. Un itinéraire de 1000 Km traversant l’Andalousie et la Sierra Nevada.

sommaire :

PANHARD Monopole

Yves Gallet le 22/11/2000

Partagez

réagir

PANHARD
D.R.
PANHARD
D.R.
Plus petite cylindrée du Tour d'Espagne, la Panhard Monopole de Bernard Deligny n'en était pas moins une des plus intéressantes voitures du plateau. Il s'agit en effet de la machine qui a officiellement défendu les couleurs de la marque lors de trois éditions des 24 Heures du Mans, en 1956, 1957 et 1958.

Elle possède actuellement la carrosserie qui était la sienne lors de sa dernière participation au Mans, où elle ne se distingua guère : pilotée par Cotton et Beaulieu, elle ne dépassa pas la seconde heure de course. Pour autant, l'année précédente, cette Monopole s'était classée première de sa classe sur le circuit de Reims et quatrième aux Mille Milles. En 1958, après l’épreuve mancelle, elle fut alignée à Pau aux mains de Vinatier, avant d'être accidentée à Charade. Elle a ensuite été reconstruite dans sa configuration actuelle.
PANHARD
D.R.
PANHARD
D.R.

PANHARD
D.R.
PANHARD
D.R.
Bernard Deligny souligne les qualités de tenue de route de sa voiture, dont la légèreté (carrosserie en aluminium sur treillis tubulaire) et l'équilibre lui procurent une vitesse de passage en courbe supérieure à des GT beaucoup plus puissantes, dont les Ferrari. Mais à l'accélération, le petit flat-twin de 850 cm3 et 60 ch a bien du mal… Notons que cette voiture utilisait ordinairement un 750 cm3 à la réputation de grande fragilité. La mécanique de la Panhard Monopole de compétition est dérivée de la Dyna X86, modèle qui précéda la PL17.

Avec sa boîte longue, type Le Mans, la Monopole est capable de 200 km/h. Dotée d’une boîte courte, type Monte-Carlo, sa vitesse maximum ne dépasse pas les 160 km/h. C'est dans cette configuration qu'elle a roulé en Espagne.
article précédent FERRARI 365 GT 4 BB

Page précédente
FERRARI 365 GT 4 BB

article suivant PORSCHE 550 RSK spider

Page suivante
PORSCHE 550 RSK spider

Partagez

réagir

Commentaires