Tour Auto 2002

MORGAN Plus 8

Gilles Bonnafous le 16/04/2002

Partagez

réagir

Pierre-Henri Mahul préside aujourd'hui aux destinées de la société Jacques Savoye, installée depuis 1934 boulevard Pereire dans le 17ème arrondissement de Paris. A l'époque, Jacques Savoye importait en France les célèbres Singer produites à Coventry. Ce passionné de voitures anglaises s'alignait régulièrement en compétition, rallyes et courses d'endurance. En 1938, il gagna même, avec son frère, la classe 1100 cm3 des 24 Heures du Mans sur une Singer.
MORGAN
G.Bonnafous
MORGAN
G.Bonnafous
Après la deuxième guerre mondiale, Jacques Savoye reprendra son développement avec la distribution en France de nombreuses marques anglaises comme HRG, Jowett, Alvis, Sunbeam, Triumph, Lotus, Humber et Morgan. Dans les années soixante, ses fils, Claude et Guy, qui ont rejoint l'affaire familiale, se distinguent dans de nombreux rallyes au volant des Morgan qu'ils importent. Depuis une dizaine d'années, les Rolls-Royce, Bentley, TVR et autres Wiesmann ont rejoint les modèles de Malvern Link dans les show-rooms de Jacques Savoye.

Perpétuant la tradition, Pierre-Henri Mahul engage régulièrement ses Morgan dans les courses historiques. Pour sa deuxième participation au Tour Auto - on l'a vu également au Tour d'Espagne -, il pilotait une Morgan Plus Huit de 1970. S'il court traditionnellement avec Françoise, son épouse, il avait cette année pour coéquipier Yann Janou, un artiste peintre impliqué dans l'art l'automobile. Nous avons interviewé Pierre-Henri Mahul à Magny-Cours alors qu'il s'apprêtait à prendre la piste.

Motorlegend : Parlez-nous de cette Plus 8 avec laquelle vous courez le Tour Auto. J'imagine que vous l'avez préparée.

Pierre-Henri Mahul : Ce sera pour elle le baptême du feu. Il s'agit d'une Plus 8 de 1970, qui sort de sa vie " civile ". Elle va courir pour la première fois. Nous l'avons effectivement préparée et nous avons refait quelques éléments mécaniques. Le moteur a été allégé pour mieux prendre les tours, ce qui lui permet de développer environ 230 ch, au lieu des 180 ch d'origine (en 1970). Mais nous avons gardé sa configuration initiale avec les carburateurs. La voiture a également été allégée, mais la planche de bord en bois a été conservée. Par souci esthétique…

Motorlegend : Quel est votre objectif dans ce Tour Auto, sachant que vous représentez un nom prestigieux, Morgan, et une maison célèbre, Jacques Savoye ?

Pierre-Henri Mahul : Notre objectif sera de ne pas être ridicule, car la voiture est inscrite dans le premier plateau de compétition, où figurent les voitures les plus puissantes ! Je ne voudrais pas qu'elles me mettent trop de tours… Parfois, on préférerait être anonyme pour pouvoir lever un peu le pied ! Si nous finissons dans le milieu du peloton, ce sera très bien.
MORGAN
G.Bonnafous
MORGAN
G.Bonnafous
Motorlegend : Avez-vous en préparation une expédition lointaine, comme le Londres-Pékin de 2000 ?

Pierre-Henri Mahul : Effectivement, nous avons un projet, mais il est encore trop tôt pour en parler. Nous pensons à un itinéraire en Afrique. Ce serait pour l'an prochain. La voiture sera précisément celle au volant de laquelle nous avons couru le Londres-Pékin, il y a deux ans.

Motorlegend : Vous reprendriez la même voiture ?

Pierre-Henri Mahul : Oui, car elle avait été très préparée. Nous avions beaucoup travaillé dessus pour la rendre capable de rouler sur de mauvaises routes, de supporter trous et bosses… Nous vous reparlerons de cette nouvelle aventure.
article précédent MG A Twin Cam

Page précédente
MG A Twin Cam

Partagez

réagir

Commentaires