Le Mans Classic 2006

Le Mans Classic 2006 suivra, du 7 au 9 juillet, les traces de ses aînés et rassemblera à nouveau tous ceux désormais attachés à cet événement qui décline la voiture ancienne autour de ce nom magique, le Mans.

sommaire :

CONNAUGHT AL/SR

Gilles Bonnafous le 17/07/2006

Partagez

réagir

La Connaught AL/SR présente au Mans Classic est l’une des deux voitures Sport construites par la marque en 1954. La seconde n’existe plus aujourd’hui. Elle fut détruite en 1957.

La voiture a été pilotée aux Neuf Heures de Goodwood de 1954 par Les Leston et Archie Scott-Brown, qui remportèrent leur classe et terminèrent à la sixième place. La même année, c’est Stirling Moss qui en tient le volant à Oulton Park.
CONNAUGHT
Gilles Bonnafous
CONNAUGHT
Gilles Bonnafous
Construite sur le châssis de la monoplace Connaught type A, l’AL/SR reçoit un quatre cylindres Lea-Francis de 1,5 litre. Equipé de deux carburateurs double corps Weber DCOE, ce dernier fournit 125 ch à 6000 tr/mn et propulse la voiture à 200 km/h. La boîte possède quatre rapports et les quatre freins sont toujours à tambours.

Restaurée il y a plusieurs années, l’AL/SR, qui appartient à Stephen Gibson, était déjà présente au Mans Classic en 2004. Elle participe chaque année au Goodwood Revival. Ben Gibson, le fils, l’a pilotée pour la première fois en mai 2005 au meeting VSCC d’Oulton Park (Hawthorne Memorial Trophy). Emus, les spectateurs les moins jeunes se sont souvenus avoir vu, alors qu’il étaient adolescents, Stirling Moss s’illustrer sur le même circuit au volant de la même voiture…
CONNAUGHT
Gilles Bonnafous

Après la Deuxième Guerre mondiale, l’ingénieur Rodney Clarke, qui possède une affaire d’automobiles appelée Continental Cars, s’associe à Mike Oliver, ex-pilote et ingénieur lui aussi, pour construire des voitures de course basées sur un châssis Lea-Francis. Leur premier client, Kenneth McAlpine, est si enthousiaste qu’il leur commande une monoplace de Formule 2. De plus, il finance en 1949 la création de la société chargée de la construire, la Connaught Engineering — contraction de Continental et d’automobile. Motorisée par un Lea-Francis préparé, la Connaught type A permet à McAlpine de prendre, dès la première sortie de la voiture, la deuxième place de la course de Castle Combe derrière Stirling Moss.
CONNAUGHT
Gilles Bonnafous
CONNAUGHT
Gilles Bonnafous
Huit exemplaires de la type A seront construits jusqu’en 1953 dans les ateliers de Send, dans le Surrey. Ils reçoivent des moteurs Lea-Francis de deux litres. La qualité de construction de la type A lui vaut une excellente réputation. Ingénieur visionnaire, Rodney Clarke conçoit pour la saison 1954 une Formule 1 monocoque à moteur arrière destinée à recevoir le V8 Coventry Climax (hélas mort-né). Le projet, qui devançait de huit ans la révolutionnaire Lotus 25 de Colin Chapman, n’aboutira pas.
CONNAUGHT
Gilles Bonnafous
CONNAUGHT
Gilles Bonnafous

Pour la saison de 1954, où la Formule 1 passe à 2,5 litres, Clarke réalise une monoplace conventionnelle équipée d’un quatre cylindres Alta, la type B. Elle se caractérise par sa carrosserie aérodynamique. Mais un accident survenu à Aintree entraîne la destruction de cette carrosserie, qui ne sera pas reconstruite. En 1955, Tony Brooks au volant de la type B crée la sensation au Grand Prix de Syracuse, où il remporte une victoire historique, battant les trois Maserati 250 F d’usine pilotées par Luigi Musso, Harry Schell et Luigi Villoresi.
Stephen Gibson
Stephen Gibson Gilles Bonnafous
CONNAUGHT
Gilles Bonnafous
Confiée à Archie Scott-Brown, Jack Fairman et Ron Flockhart, la type B obtient encore quelques bons résultats en 1956. Mais ceux-ci ne suffiront pas à convaincre McAlpine de poursuivre l’activité de la marque. Le Grand Prix de Monaco 1957 sera la dernière épreuve courue par Connaught, qui y prendra la quatrième place avec Stuart Lewis-Evans au volant. Au mois de septembre suivant, les voitures et tout l’équipement de l’écurie seront vendus aux enchères.
CONNAUGHT
Gilles Bonnafous
article précédent BMW 30 CSL de Calder

Page précédente
BMW 30 CSL de Calder

article suivant FERRARI 512 BB LM

Page suivante
FERRARI 512 BB LM

Partagez

réagir

Commentaires