< retour

Le Mans Classic 2004

Le Mans Classic 2004 Dithyrambes et superlatifs : 400 voitures en compétition ayant participé aux 24 Heures du Mans (ou un modèle identique), 4000 voitures de collection sur les pelouses, 50 000 spectateurs favorisés par une météo de rêve, une vente aux enchères Christie's de haut niveau (plateau et résultats)… Le Mans Classic 2004, qui s'est tenu les 23, 24 et 25 juillet derniers, a franchi un pas décisif par rapport à la première édition de 2002 pour devenir l'une des plus belles manifestations de voitures de collection au monde. Un tel concentré de voitures d'exception, une telle avalanche de machines hors du commun ont de quoi donner le vertige. Il faut vite oublier l'idée d'en faire la liste… Mais quelle émotion que de voir évoluer sur le mythique circuit de la Sarthe des monstres sacrés comme la Ferrari 512 M Sunoco, des Ford GT 40 à foison, les surpuissantes Lola et Chevron… Tous monuments du sport automobile accompagnés d'une pléiade de pilotes célèbres, pour la plupart anciens vainqueurs des 24 Heures. On ne peut que saluer la création d'un sixième plateau accueillant les voitures construites de 1972 à 1978, donc les machines les plus puissantes. Très spectaculaire, il était, comme à l'époque, constitué de très nombreuses Porsche. Il fut le théâtre d'un superbe duel entre la 936 pilotée par Jürgen Barth et l'Alpine A 443 confiée à Jean-Pierre Jaussaud, Alain Serpaggi et Jean Ragnotti. Quant au " 24 Heures Club", il permettait d'honorer des voitures exceptionnelles comme la Ferrari 250 LM, voire uniques à l'image de la Maserati 450 S Zagato, et restaurées à la perfection. Le circuit Bugatti accueillait les clubs des marques les plus importantes (Ferrari-Maserati, Alfa Romeo, Jaguar, etc.), où Porsche et Renault se taillaient la part du lion. On ne pouvait qu'être frappé par le spectacle saisissant d'un océan de voitures de Stuttgart, au moins 600, dont une bonne moitié de 911. L'inconvénient, si l'on ose dire, d'une manifestation de ce niveau, c'est qu'elle banalise l'exceptionnel ! Mais heureusement, et grâce à Dieu, nous ne sommes pas près d'être blasés… Alors, vivement la prochaine édition !

 La vente Christie

La vente Christie

La première vente Christie's organisée au Mans Classic a connu un franc succès et un nouveau record pour la Bentley Speed Six de 1930.

 Le Mans Classic 2004

Le Mans Classic 2004

Le Mans Classic 2004 est devenu l'une des plus belles manifestations de voitures de collection au monde.

ALPINE A210

ALPINE A210

Fait exceptionnel, cette Alpine A 210 a couru à quatre reprises consécutives les 24 Heures du Mans, de 1966 à 1969.

BMW 328

BMW 328

La BMW 328 est l'une des plus séduisantes et plus performantes voitures de sport des années trente.

FERRARI 250 LM

FERRARI 250 LM

La Ferrari 250 LM châssis n°5895 a couru les 24 Heures du Mans de 1965, l'année où le modèle a triomphé en s'adjugeant les deux premières places.

FERRARI 512 M

FERRARI 512 M

La Ferrari 512 M bleue Sunoco est sans doute la plus célèbre des Ferrari 512. On n'aura que regrets pour la malchance qui l'a accablée en course.

FORD USA GT 40 Mk II

FORD USA GT 40 Mk II

Construite en 1965, la Ford GT 40 Mk II châssis 1016 a terminé 3e du fameux trio qui assura le triomphe de Ford aux 24 Heures du Mans de 1966.

MASERATI 450 S Zagato

MASERATI 450 S Zagato

Première et dernière des douze Maserati 450 S construites, cette voiture unique est aussi le seul coupé 450 S jamais fabriqué.

PORSCHE 936

PORSCHE 936

Pilotée par Jürgen Barth, la Porsche 936 de Jean-Marc Luco a brillamment remporté le plateau 6 du Mans Classic.

RENAULT Alpine A 443

RENAULT Alpine A 443

Renault n'avait pas fait les choses à moitié en déplaçant les quatre prototypes Renault Alpine A 443 qui ont participé aux 24 Heures du Mans de 1978.