Le Mans Classic 2004

Le Mans Classic 2004 a franchi un pas décisif par rapport à la première édition de 2002.

sommaire :

PORSCHE 936

Gilles Bonnafous le 23/07/2004

Partagez

réagir

Pilotée par Jürgen Barth, la Porsche 936 de Jean-Marc Luco, une barquette du Martini Racing Team de 1977, a brillamment remporté le plateau 6 du Mans Classic. Elle a fait mieux que la performance qu’elle avait réalisée aux 24 Heures de 1980, quand, aux mains de Reinhold Joest et Jacky Ickx, elle avait terminé à la deuxième place, derrière la Rondeau M 379 B de Jean Rondeau et Jean-Pierre Jaussaud.

Il est vrai qu’il y a 24 ans, elle n’avait cédé que quatre minutes à la voiture française motorisée par un V8 Ford Cosworth de F1. Par excès de prudence, l’équipage avait ménagé sa monture au début de l’épreuve, ce qu’il allait regretter plus tard lorsque la Porsche dut s’arrêter une demi-heure pour le remplacement des pignons du cinquième rapport de la boîte de vitesses.
PORSCHE
Motorlegend.com
PORSCHE
Motorlegend.com
La 936 de Jean-Marc Luco est la quatrième voiture d’une série initiée en 1976, dont trois ont remporté les 24 Heures du Mans : en 1976 avec Jacky Ickx et Marko Van Lennep, l’année suivante grâce à Jürgen Barth, Jacky Ickx et l’Américain Hurley Haywood, enfin en 1981 avec Jacky Ickx et Derek Bell.

Elle est motorisée par un six cylindres à plat à deux arbres à cames en tête et deux soupapes par cylindre, qui, entièrement refroidi par air, développe 540 ch. En 1978, le moteur de la 936 recevra quatre soupapes par cylindre, les culasses étant alors refroidies par eau. La voiture de Jean-Marc Luco est revenue au Mans en 1981, mais elle a dû abandonner sur incident mécanique. Par contre, elle a gagné le championnat d’Allemagne d’endurance avant de partir pour les Etats-Unis — où elle n’a jamais réellement couru.
PORSCHE
Motorlegend.com

Quand on lui demande les raisons de son choix pour la 936, Jean-Marc Luco évoque ses souvenirs de jeunesse, quand, à la télévision, il suivait les exploits de la Porsche et ses triomphes dans la Sarthe. Il ajoute avoir été impressionné par une déclaration de Jacky Ickx, pour qui la plus belle course de sa carrière était celle des 24 Heures du Mans 1977 conclue par sa victoire au volant de la 936. Vu le formidable palmarès du champion belge, c’est un bel hommage à la voiture.
PORSCHE
Motorlegend.com
PORSCHE
Motorlegend.com
Sa 936, Jean-Marc Luco l’a cherchée longuement et avec ténacité ! Il l’a finalement achetée aux Etats-Unis il y a un an. Le châssis et la carrosserie n’ont pas été restaurés mais le moteur, fatigué par les nombreuses compétitions au cours desquelles il avait beaucoup donné, a été retravaillé. Décisive pour prétendre s’imposer sur la piste, la préparation de la voiture a été confiée à Jacques Crubilé, qui y a apporté autant de soins que de talent.

Par manque de temps toutefois, l’équipe n’a pu aller jusqu’au bout de la préparation et elle craignait que la mécanique ne tienne pas jusqu’au terme du Mans Classic. Mais le deux litres extrapolé de la 911 a une fois de plus prouvé sa fiabilité. Et sa compétitivité en permettant à la voiture de remporter le plateau 6 de l’épreuve au terme d’un superbe duel avec la Renault Alpine A 443. Jean-Marc Luco soupçonne Jürgen Barth d’avoir mis quelques coups de boost pour trouver les fractions de bars supplémentaires propres à pousser Jean-Pierre Jaussaud à la faute…
PORSCHE
Motorlegend.com
article précédent MASERATI 450 S Zagato

Page précédente
MASERATI 450 S Zagato

article suivant RENAULT Alpine A 443

Page suivante
RENAULT Alpine A 443

Partagez

réagir

Commentaires