Salon de Genève 2003

Salon de Genève 2003 Amorce de récession, multiplication des plans sociaux, ventes d'automobile en net repli (-8% en France depuis le début de l'année), bourses en chute libre, attentisme des consommateurs face aux menaces de guerre : le Salon de Genève s'est ouvert au public le 6 mars 2003 (et pour 10 jours) dans un climat à la fois morose et totalement décalé. Morose parce que la plupart des constructeurs redoutent une exercice 2003 difficile quelle que soit l'issue du conflit irakien. A l'heure où l'ex géant Fiat tente une périlleuse restructuration, où Matra ferme ses portes, chacun sent bien que l'industrie automobile devra viser juste pour s'adapter aux nouveaux desiderata d'une clientèle plus mature, informée et exigeante. Décalé, parce que les mille feux d'un Salon agrandi de 20.000 m2 qui mettent en valeur des décors de stands de plus en plus luxueux, pourraient laisser croire aux visiteurs que nous baignons dans une euphorie rassurante. Certes, la part du rêve doit toujours être préservée surtout dans le domaine automobile mais à Genève, terrain neutre par excellence, cette course à la puissance, à la performance et au grand luxe apparaît quelque peu indécente face à la préservation de l'environnement, à la raréfaction programmée du pétrole et à un renforcement de la sécurité routière dans les pays européens. Dans les travées de Genève, on parlait davantage de performances et de technologie liés aux traditionnels moteurs à combustion interne que des avancées de l'hydrogène qui nous affranchira un jour des ressources fossiles, enjeu aujourd'hui du conflit américano-irakien. Malgré ses convulsions multiples, l'industrie automobile qui poursuit ses acquisitions et regroupements a toujours su faire face à l'adversité à l'image de nos deux groupes nationaux, Renault et PSA Peugeot/Citroën qui s'en sortent plutôt bien. Le premier grâce à l'habile synergie développée avec Nissan, le second par de multiples coopérations techniques et commerciales (avec Toyota et Ford entre autres). Dans ce Salon convivial apprécié de tous les acteurs du secteur, les Français ont su se mettre en avant. Renault qui avait pris soin de retirer à la hâte l'Avantime y dévoilait un superbe Scenic II (disponible au début de l'été) et la version CC (coupé/cabriolet) de la récente Mégane. Dans ce segment à la mode des cabriolets à toit rigide escamotable, Peugeot n'était pas en reste avec la version définitive et bientôt en vente de la 307 CC sans parler de l'intéressant concept-car Hoggar.

 Salon de Genève 2003

Salon de Genève 2003

Le Salon de Genève s'est ouvert dans un climat à la fois morose et totalement décalé, mais s'affiche d'emblée comme l'un des meilleurs millésimes.

MERCEDES CLK

MERCEDES CLK

A quelques jours du Printemps, Mercedes profitait du Salon de Genève 2003 pour dévoiler son nouveau cabriolet Mercedes CLK.

LAMBORGHINI Gallardo

LAMBORGHINI Gallardo

Très attendue, la Lamborghini Gallardo est appelée à concurrencer la Modena de Ferrari.

PEUGEOT Hoggar

PEUGEOT Hoggar

Peugeot nous a concocté pour le Salon de Genève le Peugeot Hoggar, buggy à deux moteurs.

VOLVO VCC

VOLVO VCC

Chez Volvo, le concept car ACC s'est traduit par le XC 90 et le PCC par les S60R et V70R. A Genève 2003, le VCC de lever le voile sur ce que pourrait être un break de très haut de gamme.

LARAKI Fulgura

LARAKI Fulgura

La marque marocaine est revenue en 2003 avec la Laraki Fulgura dont la commercialisation est prévue en novembre 2003.

ITAL DESIGN Moray

ITAL DESIGN Moray

Plutôt que de concevoir une étude inédite, Giorgetto et Fabrizio Giugiaro d'Ital Design ont voulu fêter avec la Moray les 50 ans de la Corvette qu'ils considèrent comme le symbole suprême de la...

AUDI Nuvolari

AUDI Nuvolari

Audi ambitionne de plus en plus de rivaliser avec BMW, tant au niveau de l'image de marque que des produits. La Nuvolari Quattro exposée à Genève en 2003 en est une preuve.

PORSCHE Carrera GT

PORSCHE Carrera GT

La Porsche Carrera GT constitue sans doute l'expression la plus aboutie de la sportive à hautes performances.

PININFARINA Enjoy

PININFARINA Enjoy

Un profil de barquette de course, quatre ailes amovibles, pas de toit ni de pare-brise, un châssis tout alu et une peau en fibre: la Pininfarina Enjoy a sans doute été le concept-car le plus...