Saga NSU

Grand constructeur de deux roues, NSU est passé très tôt à l¹automobile. Son nom reste attaché à la Prinz et au moteur Wankel.

sommaire :

NSU Sport Prinz

Gilles Bonnafous le 10/05/2005

Partagez

réagir

Coupé 2 + 2 au style très élégant, la NSU Sport Prinz apparaît comme l’une des plus jolies petites voitures de son temps. Son design est l’œuvre de la carrosserie Bertone à l’époque où Franco Scaglione en assure la direction du style.
NSU
D.R.
NSU
D.R.
Dévoilée en septembre 1958, la Sport Prinz a été créée par la marque de Neckarsulm pour enrichir d’un modèle sportif sa gamme des berlines Prinz, dont la première a été lancée en 1957. Le succès rencontré par le coupé Goggomobil, dont la carrière a débuté en 1957, montrent que la clientèle porte un réel intérêt pour ce type de modèles. A l’image du coupé Simca 1000 qui se propose d’apporter une réplique à la populaire Floride de Renault, l'époque est propice à l'éclosion de petits coupés plus ou moins sportifs, auxquels Bertone prête souvent son talent.
NSU
D.R.

NSU
D.R.
NSU
D.R.
Dérivée de la moto, la mécanique quatre temps de la Prinz Sport est issue de la Prinz 30, version plus musclée de la petite berline NSU. Implantée en porte-à-faux arrière, elle est constituée de deux cylindres verticaux refroidis par air et dotés d’un simple arbre à cames en tête. D’une cylindrée de 583 cm3, ce moteur, qui développe 30 ch à 5500 tr/mn, permet à la Prinz Sport de dépasser les 120 km/h. La boîte de vitesses possède quatre rapports, tous synchronisés.

La production de la voiture démarre en mars 1959 chez Bertone à Turin. Les 250 premiers exemplaires y sont intégralement construits. Ensuite, la carrosserie italienne ne fabriquera que les caisses, envoyées ensuite en Allemagne pour y recevoir la base mécanique. Puis, à partir de novembre 1960, la carrosserie Drauz de Heilbronn assurera le montage, jusqu’en juin 1967.
NSU
D.R.

En septembre 1961, la Prinz Sport reçoit la mécanique de la berline Prinz IV. La cylindrée varie peu (598 cm3) et la puissance reste identique. Côté alimentation, un carburateur Solex de 34 millimètres remplace le précédent de marque Bing. La voiture gagne une barre stabilisatrice à l’avant. Elle recevra également des freins à disque à l’avant en 1964.
NSU
D.R.
NSU
D.R.
Légère (565 kilos), maniable et agile, la Prinz Sport est une voiture de jeunes, mais aussi la seconde voiture du foyer, par ailleurs très prisée de la clientèle féminine. Elle sera diffusée à 20 831 exemplaires, un honnête succès eu égard à l’époque et à la petite niche qu’elle représente. La production cessera en juin 1967 après le lancement de la RO 80, pour laquelle toutes les capacités de production sont requises à Neckarsulm.

La Prinz Sport servira de base (structure et design) à la réalisation du Spider NSU animé par le moteur rotatif Wankel et qui sera dévoilé au salon de Francfort de 1963.
NSU
D.R.
NSU
D.R.
article précédent NSU RO 80

Page précédente
NSU RO 80

article suivant NSU Wankel Spider

Page suivante
NSU Wankel Spider

Partagez

réagir