Saga NSU

Grand constructeur de deux roues, NSU est passé très tôt à l¹automobile. Son nom reste attaché à la Prinz et au moteur Wankel.

sommaire :

NSU Fiat-Neckar

Gilles Bonnafous le 12/05/2005

Partagez

réagir

Très tôt, et jusqu’après la Seconde Guerre mondiale, NSU a eu des rapports privilégiés avec l’Italie. D’abord avec Fiat pour les automobiles, ce qui permettra au géant italien de devenir la première marque étrangère en Allemagne, mais également avec Lambretta pour la production sous licence de scooters dans les années cinquante.
NSU
NSU-Fiat 1100,1938 D.R.
NSU
NSU-Fiat 1500 D.R.
Dès 1922, NSU signe avec Fiat un accord pour monter les voitures de Turin en Allemagne. Trois ans plus tard, la firme de Neckarsulm entreprend la construction à Heilbronn, sur le Neckar, d'une nouvelle usine qui emploie 4000 salariés dès l’année suivante. Mais en 1929, suite à des difficultés financières, la NSU Neckarsulmer Fahrzeugwerke AG doit céder cette usine à Fiat pour deux millions de marks. La marque abandonne ainsi la production automobile et, dès lors, elle se consacrera exclusivement à la fabrication de motocyclettes et de cycles à Neckarsulm.

Une nouvelle société est fondée à Heilbronn, la NSU-Automobil AG, d’où sortiront les NSU-Fiat étroitement dérivées de la gamme de Turin. Ce seront la célèbre 500 (l’équivalent de la Topolino en Italie), la 1500 et la 1100.

Après la guerre, la production NSU-Fiat repart en 1952 avec un dérivé de la 500 C italienne construite en berline et en break. Mais la collaboration germano-italienne ne s’avère pas totalement à sens unique. Ainsi, le projet Fiat 110 (future Fiat 500) doit beaucoup à un prototype de mini-voiture datant de 1953 et réalisé par Bauhof, un ingénieur de la Deutsche Fiat. Envoyé à Turin, ce proto influencera Dante Giacosa, le célèbre ingénieur en chef de la Fiat, qui en appréciera la ligne et la conception d'ensemble — à l’exception du moteur deux temps.
NSU
Jagst berline D.R.
NSU
Neckar 1100 D.R.
Afin d’éviter une confusion entre NSU, qui reprend la construction automobile en 1957 à Neckarsulm, et la NSU-Fiat, cette dernière adopte le nom de NSU-Fiat Neckar en 1955. Onze ans plus tard, la firme de Heilbronn deviendra Neckar (tout court), du nom du fleuve qui irrigue le Wurtemberg.

Le modèle le plus produit à Heilbronn est la Jagst, équivalent de la Fiat 600, dont plus de 170 000 exemplaires sortiront des chaînes de 1956 à 1969. En volume de production, la Jagst est suivie de près par la NSU-Fiat 1100, dont la construction démarre en 1953. Né avec le 1089 cm3 Fiat de 34 ch, le modèle évoluera avec le modèle transalpin dont il dérive pour atteindre 48 ch en 1961 (avec une carrosserie modernisée). Lui succédera en 1963 l’Europa de 1200 cm3, puis la Neckar 1100 Millecento en 1966 (1089 cm3 et 48 ch). Sous ces diverses appellations, 160 000 voitures verront le jour.
NSU
Neckar 1100 Millecento, 1966 D.R.
NSU
Neckar Europa D.R.

Mais Heilbronn ne se contente pas de réaliser le montage de Fiat légèrement modifiées et badgées NSU-Fiat ou Neckar. La firme crée des modèles spéciaux, surtout des cabriolets et des coupés pleins de charme, qui marient la rigueur allemande et le brio italien. Ainsi naît en 1959 la Weinsberg 500, construite sur la base mécanique de la Fiat 500. Disponible en berline baptisée Limousette et en coupé, ces ravissantes petites voitures bénéficient d’une finition soignée et d’une livrée bicolore.
NSU
Jagst 770 Riviera cabriolet D.R.
Il en va de même de la Jagst 770 Riviera réalisée en coupé et cabriolet sur un design de Vignale — base de Fiat 600 et quatre cylindres de 767 cm3. On évoquera également la Neckar St-Trop, un cabriolet motorisé par le Fiat 1200 cm3. Cette sportive, conçue pour les jeunes, allie une ligne agréable à un entretien simple et peu onéreux.

La dernière Neckar sortira des chaînes en 1969. Ce seront ensuite les Fiat 124, 125 et 128 qui seront montées dans l’usine de Heilbronn, et ce jusqu’en mars 1973. Après quoi, le site sera reconverti en centre logistique et de réparations de la Deutsche Fiat AG.
NSU
Neckar St-Trop G.Bonnafous
NSU
Neckar coupé 1500 TS D.R.
article précédent NSU 1200 TT

Page précédente
NSU 1200 TT

article suivant NSU Prinz

Page suivante
NSU Prinz

Partagez

réagir