Salon de Detroit 2005

JAGUAR Advanced Lightweight

Jean-François Destin le 18/01/2005

Seule vraie révélation du salon de Détroit 2005, le prototype « Jaguar Advanced Lightweigh Coupé » a fait jaser dans les allées du Cobo Hall.

Voir plus de photos

Seule vraie révélation du Salon de Détroit, le prototype « Advanced Lightweigh Coupé » amené en grand secret par Jaguar a fait jaser dans les allées du Cobo Hall. Sommes-nous chez Jaguar ou chez Aston Martin ? se sont demandés bon nombre d'observateurs européens tant le « coupé léger avant-gardiste » ressemble à une Aston. Mêmes proportions, même arrière ramassé entre deux ailes musclées, contours quasi identiques des arches de pavillon : les liens de parenté sautent aux yeux. Par bonheur, Aston Martin appartient comme Jaguar au groupe Ford et ce cousinage ne viendra pas ternir la bonne entente de la famille.

En dévoilant ce concept dans sa livrée bleu-ciel, Joe Greenwell. PDG de Jaguar Cars a déclaré : « cette voiture constitue un des évènements les plus marquants de toute l'histoire de l'entreprise au même titre que la XK 120 ou la Jaguar Type E ». Conçu par l'équipe de designers maison dirigée par Ian Callum, ce prototype à hautes performances est censé révéler quelques unes des clés du futur design Jaguar tout en assurant la relève du coupé XK.

Lorsqu'il fut exposé en première mondiale au Salon de Genève 1996, le XK laissa perplexe le microcosme de l'industrie automobile, un patron du design français, admirateur de la marque, avouant même sa déception devant cette carrosserie un peu enveloppée aux porte-à-faux imposants. Des critères subjectifs sans doute et qui n'empêcha pas la gamme XK d'être appréciée à travers le monde.

Aujourd'hui, changement de cap radical avec une silhouette qui selon Ian Callum « doit donner une impression de puissance et d'élégance ». La recette était simple à trouver puisqu'elle est utilisée avec succès chez tous les constructeurs de GT et depuis des années par Aston Martin. Avec un arrière ramassé sur un porte à faux réduit, un capot bombé et plongeant et un habitacle repoussé vers l'arrière, le nouveau coupé Jaguar fera l'unanimité sans pour autant surprendre. Mais n'aurait-il pas été préférable de le sortir dès 96 ?

Il fige en tous cas un certain nombre de traits stylistiques d'avenir. A l'avant des optiques au dessin spécifique (et non plus ronds comme sur les gammes actuelles), des prises d'air latérales de refroidissement des freins et en avant des portières des extracteurs chromés. L'arrière confirme ce que nous avions entrevu sur le concept RD6 au Salon de Francfort 2003. Magnifique poupe avec des feux symbolisant le déplacement d'une comète et par une double sortie d'échappement au centre de la jupe arrière.

Monté sur d'énormes jantes de 21 pouces, ce coupé 2+2 redéfinit un habitacle qui ne se veut ni trop ostentatoire ni trop compliqué. L'approche est assez classique avec une visière derrière le volant à trois grosses branches et une très large console centrale. En revanche, il se distingue surtout par son cuir clair omniprésent (sièges, parements de portières, planche de bord), ses chromes et son alu guilloché.

Baptisé Advanced Lighweight coupé pour sa structure ultra moderne en aluminium (40% plus légère et 60% plus robuste), ce coupé est présenté par Jaguar comme le plus puissant jamais construit, son V8 autorisant 330 km/h en pointe et le 0 à 100 km/h en moins de 5 secondes. Bien entendu, le conducteur retrouvera les systèmes technologiques d'aide à la conduite chers à la marque comme le CATS (suspension active à gestion électronique) ou le système ARTS de protection différencié.

La version définitive du nouveau coupé Jaguar devrait être exposée au prochain Salon de Francfort en septembre pour une commercialisation prévue début 2006.

Avis des propriétaires

Commentaires