Saga Bentley

BENTLEY Continental R et T

Gilles Bonnafous le 29/11/2006

Partagez

réagir

Au salon de Genève de 1984, Rolls-Royce présente sur son stand un concept-car baptisé "Project 90". Exposé uniquement sous forme de maquette grandeur nature, ce coupé est destiné à tester le marché.

L’accueil enthousiaste du public et de la presse décide la marque à développer le projet en vue d’une mise en production. Ce sera la Bentley Continental R. Si l’appellation Continental évoque les célèbres modèles des décennies 50 et 60, le R renvoie à la Type R ainsi qu’à la Turbo R des années 80.
Project 90
Project 90 Bentley
Project 90
Project 90 Bentley
La voiture fait ses débuts au salon de Genève de 1991, à une époque où Bentley se trouve en pleine renaissance grâce à la Mulsanne Turbo et à ses dérivés. Mais elle se distingue fortement des modèles Bentley du moment, car elle vise à développer une identité propre à la marque fondée sur le caractère sportif.

Ainsi, elle est la première Bentley depuis longtemps à bénéficier d’une carrosserie spécifique, sans équivalent dans la gamme Rolls-Royce. Une première depuis le retrait de la Bentley Continental S3 en 1965.
Bentley Continental R
Bentley Continental R Bentley
Bentley Continental R
Bentley Continental R Bentley

L’accent a été mis sur le confort et le luxe sur ce très coûteux coupé 2+2. Le design sage et classique s’inspire de la Bentley Continental S2 de 1959. Le pavillon droit préserve la garde au toit des passagers arrière.

Basée sur la plate-forme de la Turbo R, la voiture est motorisée par le V8 de cette dernière. Un 6,75 litres suralimenté par un turbo Garrett, dont la puissance s’élève à 385 ch (ou 400 ch selon les sources) à 4000 tr/mn. Le couple impressionnant se monte à environ 750 Nm. La transmission est assurée par la nouvelle boîte automatique GM 4L80-E à quatre rapports.
Intérieur de la Bentley Continental R
Intérieur de la Bentley Continental R Bentley
Bentley Continental R Série Le Mans
Bentley Continental R Série Le Mans Bentley
Ainsi gréée, la Bentley Continental R file à plus de 250 km/h, le 0 à 100 km/h étant couru en 6,6 secondes. Ceci en fait la plus brillante Bentley depuis la grande époque du fondateur, Walter Owen. La plus puissante, la plus rapide et parmi les plus chères depuis près de soixante ans.

Proposée comme variante et construite en série limitée en 1994 et 1995, la Bentley Continental S reçoit l’appoint d’un échangeur, qui permet d’augmenter la puissance du V8. Après que 18 exemplaires auront été fabriqués, l’échangeur sera monté en série sur la R. Un cabriolet dérivé du coupé, l’Azure, est également lancé en 1995.
Bentley Azure
Bentley Azure D.R.
Bentley Azure
Bentley Azure Bentley

Décidé à maintenir au plus haut niveau son coupé Continental, Bentley présente en 1996 la Bentley Continental T, version encore plus performante de la R. La voiture bénéficie du moteur le plus puissant jamais monté sur une Bentley. Le V8 porté à 420 ch et 800 Nm de couple (881 Nm en 1997) en fait un modèle sans égal.

La tonalité a plus été mise sur la sportivité que sur le confort, même si ce dernier reste digne d’une Bentley. L’empattement raccourci de dix centimètres et le pavillon réduit offrent à la silhouette un caractère plus dynamique. De même, les passages de roues sont soulignés par une moulure. A l’intérieur, toujours dans le même esprit, la planche de bord et la console reçoivent une finition métallique chromée de style assez américain — contrairement à la R traitée en boiseries.
Bentley Continental T
Bentley Continental T Bentley
Intérieur de la Bentley Continental T
Intérieur de la Bentley Continental T Bentley
Lancée en 1999, la Bentley Continental R Mulliner offre la possibilité d’une personnalisation, comme à l’époque des maîtres carrossiers — mais d’une manière nettement plus restreinte. Le client Bentley peut faire part directement à l’usine de Crewe de ses desiderata.

Révélée au salon de Genève, la voiture bénéficie du moteur de la T. Avec 420 ch, la R Mulliner est capable de 270 km/h. La même année, la Continental T Mulliner apparaît avec une suspension affermie. En 2003, la Bentley Continental GT succédera aux R et T.
Bentley Continental T personnalisée
Bentley Continental T personnalisée Bentley
Bentley Continental T personnalisée
Bentley Continental T personnalisée Bentley
article précédent BENTLEY Arnage

Page précédente
BENTLEY Arnage

article suivant BENTLEY Continental Type R et S

Page suivante
BENTLEY Continental Type R et S

Partagez

réagir

Commentaires