Louis Vuitton Classic 2002

Avec un ensemble exceptionnel de voitures de grande classe, dont 7 Ferrari GTO, le Louis Vuitton Classic 2002 s'est révélé comme un grand cru.

sommaire :

PANHARD X 72 Cabriolet Grümmer

Gilles Bonnafous le 06/09/2002

Partagez

réagir

Philippe Grümmer ne se présente pas comme un vrai collectionneur. Son patrimoine automobile se limite à une seule voiture ancienne. Mais quelle voiture ! Déjà, posséder une Panhard X 72 de 1934 animée par un six cylindres sans soupapes au doux sifflement d'alizé, ce n'est pas rien. Mais quand, en plus, il s'agit d'un superbe cabriolet dessiné et carrossé par son père, l'affaire prend une tout autre dimension. Séquence émotion ! Car Philippe Grümmer n'est autre que le fils de Gaston Grümmer, le carrossier réputé des années vingt et trente, spécialisé dans l'habillage de modèles de prestige…
PANHARD
Motorlegend.com
PANHARD
Motorlegend.com
Une bien belle histoire que la carrière de cette élégante voiture, témoin du savoir-faire français dans la sphère des automobiles de luxe. Représentante aussi d'une grande marque, Panhard, au passé aussi riche que prestigieux et qui apporta, à la fin du XIXe siècle, son éminente contribution à la naissance de l'automobile. Et qui, dans l'entre-deux-guerres, créa des chefs-d'œuvre esthétiques et techniques comme la Panoramique ou la Dynamic. Aujourd'hui, il faudrait que les jeunes le sachent…

Une belle histoire à bien des égards. Carrossée pour Madame Lacroix, la fille du roi du papier à cigarettes, la voiture a été offerte à la jeune femme par son père à l'occasion de son mariage. Elle l'a gardée toute sa vie… Il y a une douzaine d'années, le fils de cette dernière, désireux de se séparer de la Panhard qui encombrait la propriété familiale de Charente, a manifesté la volonté de la vendre. Mais uniquement à Gaston Grümmer. Pour un retour aux sources en quelque sorte. Hélas, le carrossier était décédé depuis longtemps… Finalement, il accepta de la céder à Alain et Robert Panhard, qui, en dignes héritiers, collectionnent les modèles de la marque familiale. Quelques années plus tard, rencontrant Robert Panhard, Philippe Grümmer eut l'occasion d'essayer la voiture. Conservée dans un bon état d'origine, elle fonctionnait bien. Il faut dire que Madame Lacroix la faisait rouler régulièrement par son jardinier - dont les compétences dépassaient manifestement la taille des rosiers ! Alain et Robert Panhard ayant acquis quelques années plus tard le même modèle CS type X 72 dans une carrosserie usine, ils proposèrent à Philippe Grümmer de reprendre celle-ci. C'est ainsi qu'il y a huit ans, il est devenu le troisième propriétaire d'une voiture de 1934 carrossée par son père !
PANHARD
Motorlegend.com
PANHARD
Motorlegend.com

Créée en 1924 et installée à Clichy, la carrosserie Gaston Grümmer a travaillé sur les voitures des plus grandes marques, Hispano-Suiza, Delage, Bugatti, dont un landaulet chauffeur pour Joséphine Baker, etc. En recherchant dans les archives de l'entreprise, Philippe Grümmer a eu le bonheur de retrouver des documents relatifs à la Panhard X 72, notamment les premiers plans et croquis ! Ils ont accompagné la restauration de la voiture, un chantier certes assez léger.
PANHARD
Motorlegend.com
PANHARD
Motorlegend.com
La Panhard souffrait notamment de quelques caprices causés par un ventilateur rebelle. Après que la question fut réglée, Philippe Grümmer put apprécier à sa juste mesure le remarquable silence du six cylindres sans soupapes construit par la marque centenaire. Lequel ne pose aucun problème particulier de fonctionnement, à condition toutefois d'être bien entretenu et de tourner régulièrement ! Une mésaventure survint également, liée à l'âge du véhicule. La peinture se prit de claquer en sortant du garage quand la voiture fut exposée en plein soleil. Une nouvelle livrée s'avérant nécessaire, on en profita pour intervenir sur la carrosserie (quelques points de corrosion) et pour refaire la sellerie. Un soin particulier fut accordé au coffre installé sur l'aile avant droite de la voiture. Sa fonction ? Il avait été aménagé en niche pour le chien de Madame Lacroix…

La restauration s'est achevée il y a quatre ans. Depuis, la voiture fait les mariages de tous les enfants de la famille Grümmer !
PANHARD
Motorlegend.com
PANHARD
Motorlegend.com
article précédent MAYBACH Zeppelin DS8 Cabriolet

Page précédente
MAYBACH Zeppelin DS8 Cabriolet

Partagez

réagir

Commentaires

avatar de Philippe-Gaston
Philippe-Gaston a dit le 09-05-2012 à 18:43
je recherche toute information sur les carrosseries des Etablissements Grümmer ex-Maison d'attelages V.Morel à Paris 1845-1936
avatar de maxim hertz
maxim hertz a dit le 31-03-2012 à 00:53
ce qui est regrettable,c'est qu'après guerre, les gens ont laissé pourrir ce genre de voiture en les abandonnant dans un champ ou un terrain vague ! étant gamin, nous avons joué dans une berline Panhard x 72 laissée là par la propriétaire d'un grande scierie, idem pour un cabriolet Traction 15 Citroen appartenant au père d'un copain, et abandonné à l'orée d'un bois, nous avons joué dedans en délabrant tout ! maintenant, ce genre de voiture vaut son pesant d'or en collector ! comme quoi !!