Grande Parade de Mulhouse 2001

À l'intérêt d'une vaste rétrospective historique, s'ajoutent le succès populaire et les multiples animations d'une cité en fête.

sommaire :

L'hommage à Mercedes

Gilles Bonnafous le 20/07/2001

Partagez

réagir

La Grande Parade de Mulhouse ne pouvait manquer de commémorer le centenaire de la marque Mercedes. Un hommage fut donc dédié à la marque à l'étoile dans le prolongement du Trophée International des musées le vendredi soir.

Avec 40 000 spectateurs, la Grande Parade est aujourd'hui la première manifestation française en termes de fréquentation. Surtout, peu de concentrations dédiées aux voitures anciennes donnent à voir - même au niveau mondial - le spectacle exceptionnel d'une Matra victorieuse des 24 Heures du Mans - en l'occurrence la MS 670 de 1972 - côtoyant dans les rues la Simplex de 1902, la première Mercedes de l'histoire.
Mercedes 10/20 Posen de 1912, carrosserie Erdmann et Rossi : une formidable restauration
Mercedes 10/20 Posen de 1912, carrosserie Erdmann et Rossi : une formidable restauration G.Bonnafous
Mercedes 10/20 Posen de 1912, carrosserie Erdmann et Rossi : une formidable restauration
Mercedes 10/20 Posen de 1912, carrosserie Erdmann et Rossi : une formidable restauration G.Bonnafous
Déjà représenté dans le Trophée par deux somptueuses voitures découvertes, un tourer 500 K de 1935 et un cabriolet D type 320 de 1938, le Musée Mercedes de Stuttgart ne présentait rien moins, pour cet hommage, que la Simplex de 1902. Le Musée National de l'Automobile de Mulhouse avait sorti pour la circonstance l'une de ses SSK (incroyable caverne d'Ali Baba que cette collection Schlumpf), tandis que les autres voitures du plateau venaient de Pologne. Ce fut pour beaucoup l'occasion de découvrir les richesses des clubs de ce pays, où le monde des collectionneurs de véhicules anciens semble avoir acquis une indéniable vitalité.
Mercedes 200 berline de 1933, ex-taxi de Varsovie
Mercedes 200 berline de 1933, ex-taxi de Varsovie G. Bonnafous
Mercedes Simplex de 1902
Mercedes Simplex de 1902 G. Bonnafous

Mercedes 320 berline Pullman de 1937
Mercedes 320 berline Pullman de 1937 G.Bonnafous
Mercedes 320 berline Pullman de 1937
Mercedes 320 berline Pullman de 1937 G.Bonnafous
Quant à la qualité de restauration des voitures, elle témoigne du savoir faire des artisans polonais, à l'image de la magnifique 10/20 Posen de 1912 de Jozef Koloczek. Doté d'une carrosserie Erdmann et Rossi, cet ancêtre, muré dans une grange en 1936, a été retrouvé soixante ans plus tard dans son état d'origine ! Son impeccable restauration a valu à la voiture d'être primée dans de prestigieux concours comme ceux de Sitges ou de Salzbourg (au milieu de 250 Mercedes). La 320 berline Pullman 1937 de Czeslaw Gasior constitue un autre exemple du sérieux du travail polonais, tout comme le charmant roadster 200 de 1936 appartenant à Leszek Ficenes, et qui porte le numéro de série 109 sur 110 exemplaires construits.
Mercedes 200 roadster de 1936 : n° de châssis 109 sur 110 fabriqués
Mercedes 200 roadster de 1936 : n° de châssis 109 sur 110 fabriqués G.Bonnafous
Mercedes 200 roadster de 1936 : n° de châssis 109 sur 110 fabriqués
Mercedes 200 roadster de 1936 : n° de châssis 109 sur 110 fabriqués G.Bonnafous
article précédent Compte rendu

Page précédente
Compte rendu

article suivant ALFA ROMEO 6 C 2300 B Mille Miglia

Page suivante
ALFA ROMEO 6 C 2300 B Mille Miglia

Partagez

réagir

Commentaires