< retour

Essai PORSCHE 911 (997)

Jean-François Destin le 05/07/2004

Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage : chez Porsche, on sait ce que signifie cet adage avec la Porsche 911.

Présentation

Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage : chez Porsche, on sait ce que signifie cet adage avec la Porsche 911. Depuis sa sortie initiale en 1963 (elle s'appelait 901), la marque allemande s'est accrochée à ce qui est devenu un mythe, ne cessant de multiplier les versions route et compétition. Au courant du mois de juillet 2004 apparaît la Série 997. Cette nouvelle version (qui n'est pas la 997 ème 911 !) apporte les évolutions nécessaires pour continuer à tenir en respect la concurrence.

Evolution est un bien grand mot car les nouvelles Porsche 911 Carrera et Carrera S (325 et 355 chevaux) reviennent aux phares ronds après avoir adopté par soucis d'économie ceux du Boxster. Même assagissement avec un habitacle sans doute plus fonctionnel mais dont la présentation s'écarte d'une spécificité et de petits défauts qui entretenaient l'exclusivité Porsche. Les nouveaux clients apprécieront tout de même les nouveaux sièges aux contours entièrement redessinés. En revanche, le constructeur a saupoudré son énième version d'améliorations technologiques visant à accroître encore les performances, les qualités routières et le rendement. Le 6 cylindres à plat est ici une nouvelle fois exploré en profondeur pour fournir 355 ch en 3.8l chevaux pour la version S. On note l'arrivée d'une nouvelle boite mécanique à 6 rapports et en option (très chère à 8.073 €) le freinage carbone/céramique réservé jusqu'ici aux 911 GT2 et autres Turbo. Outre la direction bénéficiant de nouveaux réglages de démultiplication variable, la grande nouveauté vient d'une suspension pilotée dite « intelligente ». Grâce à l'électronique, l'amortissement est constamment adapté aux différentes conditions de roulage. Les nouvelles Porsche Carrera et Carrera S sont vendues respectivement 78.163 € et 88.449 €.

PORSCHE 911 (997) PORSCHE 911 (997)

Design

Les vieux amoureux de la 911 seront ravis de découvrir qu'on en revient au concept de départ. Par rapport à la version type 996, pas de grands changements si ce n'est une largeur accrue (de 1.77m à 1.808m) à cause des généreux passages de roues. On remarque l'apparition de très beaux rétros extérieurs à double attache mais pour différencier les deux variantes, il faut se pencher vers les sorties d'échappement (plates pour la Carrera, rondes et doubles pour la S). Les deux autos sont livrées d'origine avec des jantes alliage spécifiques de 18 et 19 pouces équipées à l'avant des mêmes pneus de 235/35 et à l'arrière de 265/40 et de 295/30.

Habitacle

Au vu d'une chute des ventes mondiales de 911 (largement compensée par le succès du Cayenne), Porsche a décidé de repenser entièrement l'accueil à bord dans la perspective d'élargir encore la clientèle. Beaucoup plus classique qu'auparavant, l'ergonomie y gagne grâce à un réglage en hauteur et en profondeur du volant et à des sièges entièrement refaits. Pour 2410 € de plus, on peut même s'offrir des sièges course dont les bourrelets de maintien se règlent électriquement. Selon les ingénieurs, ils améliorent le maintien latéral de 50%. Derrière le volant on retrouve les petits fûts (5 au total) contenant les cadrans de contrôle principaux. Le plus gros, le compte-tours trône en position centrale. A sa gauche, le compteur de vitesse gradué jusqu'à...330 km/h.

Curiosité : la présence au milieu de la planche de bord d'un petit cadran analogique pour enregistrer ses performances sur circuit. Cette sorte de chrono fait partie d'une option (une de plus) baptisée "Chrono Sport Plus" qui intègre aussi une touche destinée à "booster" la Carrera. En l'enfonçant, on obtient une réponse plus rapide de l'accélérateur, une limitation du régime moteur et une tolérance augmentée du contrôle de trajectoire.

Châssis

Grâce au PASM (Porsche Active Suspension Managament), les anciennes 911 étaient déjà parfaitement surveillées par l'électronique et cette "tout à l'arrière" si délicate à piloter sur routes glissantes autrefois offre aujourd'hui une rigueur de comportement quasi exemplaire en regard de la puissance délivrée. La 997 progresse encore avec l'apparition d'une suspension intelligente. Elle repose sur quatre amortisseurs dont le débattement varie en fonction des conditions d'utilisation. Pour les techniciens, sachez que le corps de chaque amortisseur contient un volume d'huile supplémentaire (une sorte de réserve) commandé par un volet qui laisse passer la quantité idéale de fluide.

En liaison avec le PASM, ce système affine les réglages en fonction des mouvements de caisse, de l'angle de braquage, de la position de l'accélérateur, du freinage et bien sur de la vitesse. Faisant depuis longtemps référence dans la catégorie des sportives de haut niveau, le freinage peut en option faire appel au carbone et à la céramique. Compte tenu du supplément cité en préambule, le PCCB (tel est le nom de l'option), conviendra seulement à ceux qui veulent effectuer régulièrement des sorties sur circuit. Il est reconnaissable extérieurement à ses étriers jaunes (les autres sont rouges).

Moteur

On se demande vraiment comment les motoristes de Weissach peuvent encore trouver des astuces pour améliorer le boxer 6 cylindres tout en se sachant contraints par la cylindrée. Si le 3.6l de la 997 de base est reconduit, en revanche, le 3.8l de la S a subi un reconditionnement important. Les modifications concernent l'allongement de l'alésage et le raccourcissement des tubulures d'admission tandis que la ligne d'échappement a été réaménagée pour réduire la nocivité des gaz d'échappement (de 15% assure Porsche). Un gros travail acoustique flattera l'oreille du propriétaire. Bien entendu le Boxer dans ses deux cylindrée bénéficie toujours de la distribution VarioCam Plus. Au niveau transmission, Porsche inaugure sur la 997 une transmission mécanique à 6 rapports un peu plus courts. L'occasion de réduire la course de la commande de boite qui n'a jamais fait l'unanimité.

PORSCHE 911 (997) PORSCHE 911 (997)

Equipements

Carrera S : Tous les équipements traditionnels de confort et de sécurité + système de stabilité dynamique PSM incluant les assistances électroniques ABS, ASR, ABD et MSR, le PCM, système d'information avec unité d'écran couleur, le pack Audio Plus avec 9 HP (280 w), les phares Bi-Xenon avec réglage dynamique du site, l'ordinateur de bord avec fonction élargie, le Porsche Side Impact Protection System, la climatisation avec filtre à charbon actif intégré, les vitres teintées thermo-isolées, la sellerie en partie cuir, le ciel de pavillon en Alcantara et les jantes spécifiques en alliage.

À retenir

N'osant pas trop bouleverser son mythe, Porsche a travaillé consciencieusement à améliorer ce qui peut encore l'être. On se trouve en présence d'une modèle de plus en plus abouti dont les performances et le rendement autorisent toutes les audaces. En profiter sur routes ouvertes devient impossible mais heureusement, on sait que les limitations draconniennes de vitesse de longue date en vigueur aux Etats Unis n'ont jamais empêché la vente de voitures de sport. Les ingénieurs ont une fois encore peaufiné leur produit pour le rendre attractif. Ce qui justifie le tarif élitiste.
points fortsLigne toujours fascinante, comportement, rendement, confort accru, position de conduite, agrément moteur unique, freinage.
points faiblesRetour en arrière esthétique, habitacle étriqué, prix.
Les chiffres
Prix 2004 : 88 450 €
Puissance : 355 ch
0 à 100km/h : 4.8s
Conso mixte : 11.5l/100

Autres articles pouvant vous intéresser

PORSCHE 911 Carrera T
PORSCHE 911 Carrera T

Un peu moins de poids et plus de sensations : telle est la promesse de la...

PORSCHE 911 Targa 4 GTS PDK 450 ch
PORSCHE 911 Targa 4 GTS PDK 450 ch

Après les Carrera et Carrera S, c'est au tour de la 911 GTS de se convertir...

PORSCHE 911 (991) Carrera 4S 420 ch
PORSCHE 911 (991) Carrera 4S 420 ch

En passant aux turbos, la Porsche 911 réussit à baisser (un peu) ses...

Tous les essais PORSCHE
MERCEDES AMG C43 390 ch
MERCEDES AMG C43 390 ch

Pour sa 5ème année de commercialisation, la Mercedes Classe C s'offre un...

HONDA CR-V 1.5 i-VTEC 193 ch
HONDA CR-V 1.5 i-VTEC 193 ch

Près de deux ans après sa présentation, la cinquième génération de CR-V...

VOLVO V60 D4 Geartronic 8 Inscription Luxe
VOLVO V60 D4 Geartronic 8 Inscription Luxe

Au conformisme un peu austère des breaks allemands, la Volvo V60 répond avec...

Tous les essais

Avis des propriétaires

Commentaires