24 Heures du Mans 2009

Quatre Peugeot, cinq Audi, trois Aston Martin sans parler des Pescarolo et des Courage Oreca : la 77 ème édition des 24 Heures du Mans ce week-end s’annonce passionnante en LMP1 mais aussi en LMP2 et en GT.

sommaire :

GT1-GT2 : Corvette Racing et Risi Competizione

David Lamboley le 15/06/2009

Partagez

réagir

n°63 Corvette C6 R Corvette Racing
n°63 Corvette C6 R Corvette Racing GM
Corvette C6 R Alphand Aventures
Corvette C6 R Alphand Aventures Jérôme Desvignes
LMGT1

Dans la classe LMGT1, la valeureuse Aston Martin DBR9 numéro 66 aux couleurs de Jetalliance Racing (V12, 575 ch) arrache la quatrième place après une course émaillée de soucis. Déjà, après un seul tour de piste, des problèmes électriques l’obligent à rentrer aux stands. Les ennuis continuent sur l’auto numéro 66, à l’arrêt sur le bord de la piste au niveau des virages Porsche après une heure et demie de course.

Pendant ce temps, les Corvettes C6 R dominent superbement l’épreuve. L’équipage Magnussen/O’Connell/Garcia du team officiel Corvette Racing, sur l’auto numéro 63, caracolent en tête, alors que la numéro 64 reste dans son sillage. Les Corvette du team Luc Alphand Aventures font partie des leaders, mais une violente sortie de route de la C6 R numéro 72, qui occupait la troisième place en catégorie LMGT1, met fin aux espoirs de l’équipage Alphand/Goueslard/Gregoire peu avant 22 heures.
n°64 Corvette C6 R Corvette Racing
n°64 Corvette C6 R Corvette Racing Jérôme Desvignes
Aston Martin DBR9 numéro 66
Aston Martin DBR9 numéro 66 Jérôme Desvignes
Les Corvette officielles numéro 63 et 64 mènent donc devant la « survivante » numéro 73 du team Alphand. On apprendra quelques heures plus tard que la direction de course a jugé l’Aston Martin numéro 8 de Jos Verstappen responsable de la sortie de piste de la Corvette. Verstappen doit effectuer un Stop and Go de pénalité durant 4 minutes, peu avant 2 heures du matin. A la mi-course, les Corvette dominent toujours les débats. Lors du 246e tour, Olivier Gavin, sur la C6 R officielle numéro 64, signe le meilleur tour de la catégorie en 3 minutes 53“416. Mais le team Alphand ne lâche pas un pouce de terrain.

A la faveur de problème techniques sur la Corvette officielle 64, la Corvette blanche 73 de Clairay/Maasen et Jousse se glisse à la seconde place et ne bougera plus jusqu’au drapeau à damiers. Sur le podium, donc, on trouve la Corvette du team français entre deux Corvette officielles.

1er : n°63 Corvette C6 R Corvette Racing - O’CONNELL Johnny - 342 tours

2e : n°73 Corvette C6 R Alphand Aventures - JOUSSE Julien - 336 tours

3e : n°64 Corvette C6 R Corvette Racing - FASSLER Marcel - 311 tours
n°82 Ferrari F430 Risi Competizione
n°82 Ferrari F430 Risi Competizione Jérôme Desvignes
n°97 - Ferrari F430 BMS Scuderia Italia
n°97 - Ferrari F430 BMS Scuderia Italia Jérôme Desvignes
LMGT2

Dans la classe LMGT2, la bataille entre Porsche (911 GT3 RSR) et Ferrari (F430 GTC) a bien lieu… La 911 numéro 76 du team Imsa Performance, jusque là leader, perd la tête de la catégorie vers 20 heures. C’est Ferrari qui pointe désormais en tête avec la F430 numéro 82 de Melo/Salo et Kaffer, qui courent sous les couleurs du team Rizi Competizione, vainqueur de la catégorie l’année dernière. Derrière, les Ferrari de JMW Motorsport et celle du team AF Corse SRL, dans le même tour. Durant la nuit, Porsche perd encore des voitures, mais l’équipage de l’auto numéro 76 (Imsa Performance) tente de remonter sur les Ferrari. Au 265e tour, après quasiment 22 heures de course, la 911 GT3 RSR de Long/Pilet et Narac abandonne, laissant totalement le champ libre à Ferrari.

1er : n°82 Ferrari F430 Risi Competizione - MELO Jaime - 329 tours

2e : n°97 - Ferrari F430 BMS Scuderia Italia - BABINI Fabio - 327 tours

3e : n°83 - Ferrari F430 Risi Competizione - KROHN Tracy - 323 tours
article précédent  LMP2 : Victoire du Team Essex sur Porsche Spyder

Page précédente
LMP2 : Victoire du Team Essex sur Porsche Spyder

Partagez

réagir

Commentaires