• PORSCHE MOMENTS : LA SUCCESS-STORY DE PORSCHE AU MANS EN SIX ÉPISODES

Porsche Moments : la success-story de Porsche au Mans en six épisodes

Samuel Morand le 17/06/2021

Partagez

réagir

Le constructeur de Stuttgart est le détenteur du record de victoires aux 24 Heures du Mans avec 19 succès (107 victoires de catégorie), et son retour au plus haut niveau de l'Endurance en 2023 pourrait lui permettre d'écrire une nouvelle page de son histoire dans la Sarthe. Retour sur sept décennies de victoires en piste.

Avec « Porsche Moments », une série de six épisodes construits en collaboration avec le Porsche Museum de Stuttgart, le constructeur allemand nous propose de redécouvrir avec lui les évènements marquants de ses apparitions au Mans, en commençant avec la Porsche 356 SL qui lui permit de remporter sa première victoire de classe dans la Sarthe le 24 juin 1951.

Pour présenter ce premier épisode, le pilote Timo Bernhard a retrouvé Fritz Enzinger, le Vice Président de Porsche Motorsport, qui a conduit Porsche à la victoire à trois reprises au Mans en 2015, 2016 et 2017.

Porsche a produit 44 exemplaires de la Type 356/2 Coupé à Gmünd, en Autriche, à partir de 1948, et le véhicule présenté dans cet épisode (assemblée en 1952) est le « parrain historique » de la voiture victorieuse dans la Sarthe un an plus tôt.

Le châssis qui s'imposa au Mans en 1951, connu en interne sous le nom de « Type 514 Porsche Sport for Le Mans 1951 », était recouvert d'une carrosserie en aluminium et ne pesait que 680 kg, soit près de 120 kg de moins que les Coupés 356 produits par Reutter à partir de novembre 1949. Ce châssis frappé du n°46 était animé par un bloc 4 cylindres boxer de seulement 46 ch, ce qui ne l'a pas empêché de couvrir en course plus de 2 840 km à la vitesse moyenne de 118.36 km/h, pour remporter sa catégorie grâce aux pilotes français Auguste Veuillet (importateur Porsche) et Edmond Mouche. Et cela après avoir rallié Le Mans depuis Zuffenhausen par la route, parcours que la voiture effectua également en sens inverse (onze heures de voyage) pour rentrer en Allemagne une fois le drapeau à damier franchit.

Dans les autres épisodes de « Porsche Moments », Timo Bernhard rencontrera Norbert Singer, Walter Röhrl et Hans-Joachim “Strietzel” Stuck, pour évoquer les Porsche 917 KH (1971), 936/81 et 924 GTP (1981), Porsche 962 (1987), 911 GT1 (1998), ainsi que le prototype 919 Hybrid avec lequel Bernhard s'imposa au Mans en 2017.

Dans les mois qui viennent, le Porsche Museum développera par ailleurs en ses murs le thème « The Porsche success story in Le Mans », et un « roadshow » sera également organisé à partir de ce mois de juin jusqu'en janvier 2022, comprenant 14 arrêts dans 10 pays différents (Pays-Bas, Grande-Bretagne, USA...). Une vingtaine de véhicules victorieux aux 24 Heures du Mans et issus de la collection historique de Porsche, seront visibles lors de ces étapes via des expositions statiques et des démonstrations dynamiques.

Partagez

réagir

Dernières actualités PORSCHE

Porsche : une nouvelle Hypercar en approche ?
Porsche : une nouvelle Hypercar en approche ?
Focus sur les Porsche 936/81 Spyder et 924 GTP victorieuses au Mans en 1981
Focus sur les Porsche 936/81 Spyder et 924 GTP victorieuses au Mans en 1981
Silverstone Auctions : gros plateau Porsche à Silverstone
Silverstone Auctions : gros plateau Porsche à Silverstone
Toutes les actualités PORSCHE

Tags liés

Commentaires