Bugatti tire un bilan positif de son année 2022

Samuel Morand le 12/01/2023

Partagez

réagir

Le constructeur de Molsheim a connu une année 2022 riche en évènements, ponctuée par un nombre de livraisons record : jamais Bugatti n'avait livré autant de véhicules en l'espace de douze mois.

Depuis 2017 et le renouveau de la marque fondée par Ettore Bugatti en 1909, Bugatti, n'a eu de cesse de se développer pour proposer aujourd'hui des hypersportives parmi les plus prisées au monde. 2022 a confirmé l'engouement suscité par ses modèles auprès des amateurs de sportives de luxe, et le constructeur envisage l'avenir avec un solide optimisme.

L'an dernier Bugatti a livré 80 voitures à des clients résidant aux quatre coins du monde. Des véhicules assemblés à la main à l'Atelier de Molsheim, qui comprenaient notamment la 400ème Bugatti Chiron, les neuf dernières Chiron Super Sport 300+, les dix exemplaires de la Centodieci, et les dernières Chiron et Chiron Sport dédiées au marché européen. Parmi ces modèles Chiron, on a notamment compté le modèle « L'Ébé », un one-off honorant la mémoire de la fille aînée d'Ettore Bugatti.

« Comme toutes les marques internationales de luxe de premier plan aspirant au meilleur en termes de design et de performances, Bugatti a rencontré de nombreux défis en 2022 », a commenté Christophe Piochon, le Président de Bugatti Automobiles. « Mais avec une équipe incomparable comme la nôtre, aussi talentueuse, aussi passionnée et aussi dévouée, nous avons su relever ces défis haut la main tout en créant et en réalisant de fantastiques opportunités. »

Toutes les Bugatti Chiron, Bolide et W16 Mistral ont déjà été vendues

Bugatti doit encore assembler les 100 derniers exemplaires promis à la production de la Chiron, puis l'équipe de Molsheim ouvrira le dossier du roadster W16 Mistral dévoilé l'été dernier lors de la Monterey Car Week. La W16 Mistral sera le dernier modèle Bugatti propulsé par le bloc W16, un moteur qui développera sous son capot quelque 1 600 ch et lui permettra notamment d'évoluer à 420 km/h en vitesse de pointe. La totalité des 99 unités de la W16 Mistral a été vendue avant même que la voiture ne soit officiellement dévoilée.

De leur côté les configurations de la Bugatti Bolide débuteront également en 2023. La Bolide dévoilée à l'automne 2020 sous la forme d'un one-off expérimental, sera réservée à une utilisation sur circuit. Elle sera animée par le bloc W16 8.0 litres de la marque (proposant ici 1600 ch et 1600 Nm), se dotera d'une aérodynamique sophistiquée et répondra aux normes de sécurité de la réglementation FIA. Bugatti produire la Bolide en 40 exemplaires seulement, commercialisés au prix de 4 millions d'euros l'unité.

Enfin 2023 verra également le constructeur de Molsheim s'intéresser de plus près à la compétition, puisqu'il participera aux célébrations du centenaire des 24 Heures du Mans. Bugatti s'est rappelons-le, imposé sur l'épreuve sarthoise à deux reprises en 1937 et 1939, avec ses modèles Type 57G Tank et Type 57S Tank.

Photo : Bugatti W16 Mistral

Partagez

réagir

Dernières actualités BUGATTI

Bugatti a imaginé une Baby II inspirée de la W16 Mistral
Bugatti a imaginé une Baby II inspirée de la W16 Mistral
La boutique de Noël Bugatti vous attend
La boutique de Noël Bugatti vous attend
Bugatti et Champagne Carbon présentent « La Bouteille sur Mesure »
Bugatti et Champagne Carbon présentent « La Bouteille sur Mesure »
Toutes les actualités BUGATTI

Tags liés

Commentaires