Acheter une RENAULT Mégane III RS (2009 - 2015)

Stéphane Schlesinger le 25/01/2022

Grâce à ses trains roulants réglés avec art, la Mégane III RS est la meilleure compacte sportive de sa génération. Et sa cote monte !

Partagez

réagir

La reine des compactes

RENAULT Mégane III RS (2009 - 2015)

La Mégane II RS, apparue en 2003, se hisse progressivement au sommet de la catégorie. Sa rare déclinaison R26.R décroche le titre de traction la plus rapide sur le Nürburgring (8'17'') juste avant l'apparition de la Mégane III, qui en est une évolution. Déclinée en RS dès octobre 2009, celle-ci récupère le moteur F4RT qu'elle pousse à 250 ch, ainsi que le pivot découplé réduisant les effets de couple dans le volant. Le pack Cup y ajoute notamment des pneus majorés de 18 à 19 pouces, des freins à disques rainurés, une suspension affermie ainsi qu'un différentiel à glissement limité. Par son châssis, l'auto devient la référence absolue de la catégorie. Facturée 28 900 € ou 32 500 € en Cup (32 500 € et 36 600 € actuels selon l'Insee), elle préfère une mise au point ultrapeaufinée aux technologies de pointe, ce qui s'avère probant. Conséquence, au fil de sa carrière elle n'aura qu'à évoluer dans le détail pour demeurer au top. Aucune rivale ne sait tenir son pilote en haleine comme elle sans que cela ne se fasse au détriment de son efficacité. Au contraire, histoire de faire parler d'elle, la Mégane battra deux fois le record du tour pour une traction sur la Nordschleife. D'abord en 2011, quand sort son évolution Trophy forte de 265 ch (8'7''97), puis en 2014 quand déboule la très radicale Trophy R. Grâce à ses 275 ch, ses amortisseurs Öhlins et son allègement de 92 kg (baquets en polycarbonate, suppression de la clim et de la banquette arrière, freins et jantes perdant 7,66 kg), le pilote essayeur de Renault Sport, Laurent Hurgon, boucle le tour en 7''54'36. Cette authentique voiture de sport produite à 250 unités (72 pour la France) incarne le sommet de la Mégane RS. Elle donnera son bloc aux dernières RS, renommées Trophy, en 2015. La Renault quitte la scène en juillet 2016, la tête haute. Quelque 30 000 unités ont été vendues, un score très honorable.

Précautions d'achat

Bien traités, le moteur et la transmission de la Mégane RS sont d'une robustesse enviable ! Mais attention, beaucoup d'exemplaires ont été malmenés. Surveillez l'état de la suspension avant, vu l'usage auquel se destine la Renault. Des bugs électroniques sévissent parfois dans l'habitacle et le bourrelet gauche du siège conducteur s'use parfois prématurément.

Cote

On trouve des exemplaires sains, mais dépassant les 150 000 km, dès 11 000 €. À partir de 14 000 €, des autos de moins de 80 000 km s'offrent à vous. Celles-ci ne baissent plus tellement, le marché étant très sensible au kilométrage, plus qu'à l'âge d'ailleurs : autant la prendre la plus récente possible ! Évidemment, un GPS, une sellerie cuir ou un toit panoramique imposeront un surcoût, mais on ne relève pas de différence de prix notable entre châssis Sport et Cup. La Trophy phase 1 débute à 19 000 € avec 100 000 km, contre 22 000 € pour la Trophy 275 ch. Quant aux rares Trophy R, elles ne se trouvent pas à moins de 39 000 €. Si elles aussi voient leur valeur s'éroder avec les kilomètres, leur cote monte à kilométrage constant. Celle des autres est stable.

Partagez

réagir

Derniers guides d'achat RENAULT

RENAULT Mégane RS Trophy R
RENAULT Mégane RS Trophy R
RENAULT Megane III RS 265 ch
RENAULT Megane III RS 265 ch
RENAULT Safrane Biturbo (1993 - 1996)
RENAULT Safrane Biturbo (1993 - 1996)
Tous les guides d'achat RENAULT

Avis des propriétaires

Commentaires