Salon de Detroit 2007

FORD USA Airstream

Vincent Desmonts le 10/01/2007

Les lignes du Ford Airstream s'inspirent des célèbres caravanes des années 30 du même nom. Convivial et écolo, ce concept-car a été réalisé pour la beauté du geste.

Chaque jour qui passe voit 11.000 Américains entrer dans le clan des quinquagénaires. Souvent libérées de l'éducation de leurs enfants, parfois à la retraite, ces personnes aspirent au voyage, à la découverte des grands espaces de leur vaste continent. Et, comme en Europe, elles sont bonne clientes des fabricants de caravanes.

Aux Etats-Unis, les caravanes ont leur marque de référence : Airstream. Cette marque créée dans les années 30 construisait dans l'Ohio les célèbres caravanes en aluminium poli aux formes aérodynamiques, les « Class A », qui perdurèrent jusqu'en 2006.

FORD USA Airstream FORD USA Airstream

Il n'en fallut pas plus pour qu'une drôle d'idée vienne germer dans l'esprit des designers Ford : puisque la population américaine vieillit, puisque cette clientèle âgée apprécie les caravanes, et puisque les caravanes Airstream sont de véritables icônes... pourquoi ne pas créer une auto inspirée des caravanes Airstream ?

Le résultat de ce cheminement intellectuel plutôt capillotracté, c'est le prototype Ford Airstream ! « C'est le véhicule de voyage ultime », explique Peter Horbury, patron du design Ford USA, « qui offre la modularité et la polyvalence avec un style dynamique qui évoque l'esprit du voyage. »

Pour le style dynamique, voire. De part ses volumes, l'Airstream se rapproche davantage du monospace que du véhicule à vocation sportive ! Avec sa hauteur de 1,79 m, son capot réduit à sa plus simple expression et ses roues rejetées aux quatre coins, l'Airstream fait davantage des promesses d'habitabilité que de sensations. Mais n'est-ce pas justement ce que recherche la clientèle « senior » que vise Ford ?

En revanche, « l'esprit du voyage » est nettement incarné par le traitement de la carrosserie. L'Airstream de Ford s'inspire des caravanes Airstream en refusant tout angle vif et en s'habillant d'aluminium poli. Les ouvrants sont asymétriques : la portière gauche courte permet l'accès au poste de conduite, tandis que celle de droite – à ouverture papillon – s'ouvre d'un passage de roue à l'autre afin de faciliter l'embarquement des passagers ou des bagages.

A l'arrière, la lunette arrière en T masque en fait un hayon s'ouvrant en trois parties : la partie supérieure s'ouvre classiquement vers le haut, tandis que les deux volets inférieurs s'écartent de chaque côté.

Au moment de dessiner l'habitacle, les stylistes Ford ont été puiser leur inspiration dans le cinéma. Pour Freeman Thomas, directeur du design stratégique, « le Ford Airstream possède des éléments inspirés du vaisseau spatial de 2001 : L'odyssée de l'espace ! » A la nuit tombée, l'intérieur de l'Airstream est baigné d'une lueur « rouge cosmique » soulignée de quelques rais de lumière blancs.

Au centre du véritable petit salon que constitue la partie arrière de l'habitacle trône un étonnant écran cylindrique, offrant une vision sur 360 degrés. Sur cet écran, les passagers peuvent afficher une lampe à lave virtuelle, un rien psychédélique, ou même... un feu de cheminée, tout aussi virtuel !

Comme l'écologie semble de rigueur lors de ce salon de Detroit 2007, le Ford Airstream adopte une solution originale combinant propulsion électrique, batteries au lithium-ion et pile à combustible. Cette dernière entre en action lorsque le niveau de charge des batteries devient trop bas (soit au bout de 40 km après une recharge complète), portant ainsi l'autonomie à 490 km. La pile à combustible n'intervient ici que pour rebooster les batteries, et non directement pour la propulsion comme c'est souvent le cas.

Évidemment, il semble saugrenu d'imaginer que le Ford Airstream ait une influence sur les modèles de série à venir. Il faut plutôt le voir comme un concept-car réalisé juste pour la beauté du geste... ce qui se fait rare.

FORD USA Airstream FORD USA Airstream

Avis des propriétaires

Commentaires