Salon de Detroit 2005

FORD MUSTANG Mustang cabriolet

Jean Michel Cravy le 25/01/2005

La dernière Ford Mustang cabriolet a retrouvé tout le charme de la version originelle.

Il y a plus de 250 clubs Mustang répertoriés dans le monde, et le plus grand, le Mustang Club of America, compte à lui seul 11 000 membres. C'est assez dire que la Ford Mustang est une véritable icône, même si celle-ci s'était sérieusement abâtardie avec le temps. Et si l'on considère que sur les quelque 8 millions de Mustang produites depuis 1965, plus d'un million d'entre elles sont des cabriolets, c'est clair que cette version est l'une des clés du succès de la nouvelle génération.

FORD MUSTANG Mustang cabriolet FORD MUSTANG Mustang cabriolet

Pourtant, celle-ci n'a pas attendu sa version cabriolet pour connaître, en quelques tous petits mois de commercialisation (depuis septembre 2004 très exactement) un véritable engouement. Il faut dire que la dernière Mustang (pour qui, malheureusement, une importation en Europe n'est encore qu'à l'étude) a retrouvé tout le charme de la version originelle, un zeste de modernité en plus, au moins sur le plan du style, puisque techniquement, celle-ci reste une bien rustique propulsion à essieu bien rigide… heureusement soigneusement guidé par trois bras et une barre Panhard. Quoi qu'il en soit, la clientèle n'a pas boudé son plaisir de reprendre un petit bain de jouvence, qui sera encore plus revigorant encore avec la nouvelle version « convertible » qui arrive au printemps prochain. Oui, aux USA seulement, sortez vos mouchoirs ! Car la meilleure façon de rester toujours jeune, c'est d'enlever le haut, n'est-ce pas…

Contrairement aux Mustang cabriolets du passé, le nouveau venu a été conçu sur la planche à dessin en même temps que le coupé, de sorte qu'il n'y aura pas à craindre une grosse surcharge pondérale, accompagnée d'un manque criant de rigidité. La Mustang cabriolet, construite à Flat Rock, dans le Michigan, ne diffère du coupé que par son montant de pare brise légèrement plus incliné, et un haut de banquette un peu modifié. Il paraît que les utilisateurs pourront se passer de filet anti remous… La capote, quant à elle, en bonne toile, profite d'une lunette arrière en verre dégivrante. Le grand luxe ! Et l'acquéreur pourra, comme sur le coupé, choisir, en option, parmi les 125 couleurs proposées pour le fond de ses compteurs !

Sous le capot, on retrouve les mécaniques du coupé, soit un V6 4 litres de 210 chevaux pour le modèle de base, ou encore un V8 4,6 litres 24 soupapes nettement plus musclé, avec ses 300 chevaux, avec au choix une boîte manuelle 5 rapports Tremec ou en option une boîte auto, 5 vitesses également. Les prix aux USA sont très alléchants, et garantissent le succès commercial de la Mustang convertible : 25 000 $ pour la version V6, 30 000 $ pour la V8. Et ce n'est pas fini. En effet, Ford annonce pour bientôt des séries spéciales encore plus musclées (SVT, Cobra). La saga continue…

FORD MUSTANG Mustang cabriolet FORD MUSTANG Mustang cabriolet

Avis des propriétaires

Commentaires