Salon de Detroit 2004

VOLKSWAGEN Concept T

Jean-François Destin le 01/01/2004

Cette fois, avec le Volkswagen Concept T, il s'agit d'explorer une nouvelle niche de marché pouvant séduire la jeune clientèle à la recherche d'un nouveau style de vie.

Voir plus de photos

Crossover" : tel est le nouveau maître mot des constructeurs dès lors qu'ils présentent un véhicule atypique ne s'insérant pas dans une catégorie précise. A Détroit, ce fut le cas pour Volkswagen, une des rares marques européennes présentes dans le Michigan, avec le concept T, un coupé ludique tout terrain offrant de réelles capacités en tous chemins et une rigueur de comportement propre aux voitures de sport.

Fidèle à ce premier rendez-vous de l'année, VW avait précédemment choisi Détroit pour dévoiler entre autres le concept 1 préfigurant la New Beetle et le ACC base du Touareg. Cette fois, avec le concept T, il s'agit d'explorer une nouvelle niche de marché pouvant séduire la jeune clientèle à la recherche d'un nouveau style de vie.

L'étroitesse de l'habitacle a conduit les stylistes à opter pour des portières en élytre se relevant comme des ailes afin de faciliter l'installation à bord. Les deux parties de l'avant du toit peuvent s'enlever aisément tout comme la partie arrière, sorte de hardtop intégrant le couvercle du coffre.

Buggy des temps modernes, le Concept T adopte un capot plongeant supportant la calandre, l'extrémité faisant office de pare-choc central (très vulnérable en ville). Les ailes avant, en position haute laissent jouer les suspensions à grand débattement. Elles enserrent les optiques qui semblent "flotter" juste au dessus des extrémités du pare-choc, contribuant ainsi au caractère "off-road" du véhicule nanti d'imposantes jantes de 19 pouces.

A l'arrière, étroites et relevées comme une queue de canard, les sorties d'échappement placées en position haute ne plongeront pas dans la boue à l'attaque d'une pente raide.

Au diapason de la présentation extérieure, l'habitacle fait appel à deux sièges baquet en aluminium alors que la planche de bord dépouillée et les parements de portières utilisent un plastique doux au toucher et agréable d'apparence. Malgré la compacité de la carrosserie, l'arrière offre la modularité d'un break. Il y a possibilité de ranger soit la roue de secours et des bagages, soit des bagages seuls soit quelques sacs si l'on décide d'installer deux sièges supplémentaires.

Parmi les équipements d'avant-garde du concept T, signalons le "Head-up display" (projection tête haute), un procédé holographique projetant les informations essentielles dans le champs de vision du conducteur, et une centrale de communication baptisée PMG (Personal Mobility Gateway). Le conducteur et son passager utilisent une sorte de Palm pour contrôler et intervenir sur les fonctions du véhicule au niveau par exemple du réglage de la climatisation. En quittant la voiture, on peut aussi emmener le PGM avec soi pour jouer, téléphoner, écouter ou préparer un itinéraire de navigation.

Avis des propriétaires

Commentaires