Salon de Detroit 2002

DODGE Razor

Jean-François Destin le 01/01/2002

Alliant des allures de bi-places des années 50 avec une certaine modernité, le Dodge Razor veut susciter l'émotion tout en offrant des performances de sportives de haut niveau.

Une réplique à l'Audi TT

En marge du très ludique pick-up M80 destiné aux "surfers" américains, Dodge, filiale américaine de Chrysler présentait à Détroit un coupé sportif propre à venir défier en Europe le TT d'Audi. Alliant des allures de bi-places des années 50 avec ses passages de roues proéminents et une certaine modernité, le Razor (c'est le nom d'une marque de patinette et de scooters) veut susciter l'émotion tout en offrant des performances de sportives de haut niveau. On remarque son arrière ramassé exempt de tout porte-à-faux et ses optiques sous bulle plexiglas.

DODGE Razor DODGE Razor

Béante comme une bouche prête à dévorer le bitume, la calandre intègre des phares additionnels. Les pneus ultra taille basse sont montés sur d'inédites jantes en alliage à six branches.

Le concept-car Razor Dodge présenté à Detroit est animé d'une version améliorée du 4 cylindres 2.4l Chrysler de série. Grâce à une préparation et à la présence d'un turbocompresseur et d'un intercooler, la puissance a pu être portée à 250 chevaux. Associé à une boite à 6 rapports, il permet au Razor de passer de 0 à 100 km/h en moins de 6 secondes.

Contrairement à ce qui a pu être annoncé dans la presse française quotidienne, le Dodge Razor ne sera pas commercialisé dans l'immédiat aux Etats Unis. Et encore moins en Europe. Des différents prototypes exposés par Chrysler aux Etats Unis, seul le Pacifica, un gros break 6 places proche d'un monospace a le plus de chance d'être commercialisé. Et encore, rien n'est sur.

DODGE Razor DODGE Razor

Avis des propriétaires

Commentaires