Rétromobile 2008

La Femme et l'automobile

Gilles Bonnafous le 13/02/2008

Partagez

réagir

Dès la naissance de l'automobile, quelques intrépides se sont approprié le statut de pionnières, à l'image de Bertha Benz et de Madame Levassor, qui ont joué un rôle de premier plan dans la réussite de leurs maris.

Modernes aphrodites et voitures de rêve ont toujours fait bon ménage et l'automobile a de tout temps été associée à l'élégance féminine. Très tôt toutefois, des émules de George Sand ne se sont pas satisfaites de ce rôle galant et ont tenté de se faire une place dans le monde viril de l’automobile.

Dès la naissance de l’automobile, quelques intrépides à la forte personnalité s’approprient le statut de pionnières, à l’image de Bertha Benz et de Madame Levassor, qui jouent un rôle de premier plan dans la réussite de leurs maris.

La première automobiliste française est la duchesse d’Uzès. Féministe active, cette personnalité de la vie artistique et mondaine reçoit en 1898 son « brevet » de conductrice. En 1903, Madame Camille du Gast est la première femme à s’engager dans une compétition automobile, la terrible course Paris-Madrid.

 La Femme et l  La Femme et l

La Première Guerre mondiale, qui voit les femmes prendre la place des hommes dans les usines, les installe également au volant des ambulances. Avec les Années Folles naît un nouvel idéal, celui de la femme moderne et sportive. Les artistes donnent l’exemple, à l’image de Mistinguett qui roule en torpédo Delage et de Joséphine Baker qui possède une Voisin. Même les Sœurs de l’Assomption assurent le ravitaillement des hospices en Citroën 10 HP…

C’est en 1929 que le comte de Rohan-Chabot crée le rallye Paris-Saint-Raphaël, première grande classique féminine, qui réunit une cohorte d’aristocrates. Amazones modernes, Miss Betty Haig, Yvonne Simon ou l’aviatrice anglaise Amy Johnson s’y illustreront au volant de leurs Bugatti, Delahaye, Voisin et autres Amilcar.

Age d’or des concours d’élégance, l’entre-deux-guerres flatte l’alliance de la grâce féminine et du design automobile. Parallèlement à cet univers de luxe, éclot une floraison de pilotes féminines comme la Tchèque Elisabeth Junek qui court sur Bugatti. Autre figure de l’époque séduite par la marque de Molsheim, la très parisienne Hellé Nice s’illustre également en Grands Prix. Et en 1937, une équipe de quatre rallywomen bat vingt-cinq records de vitesse sur l’autodrome de Montlhéry au volant d’une Matford.

C’est en 1925 que les premières femmes s’inscrivent au Rallye Monte-Carlo. Pour un coup d’essai, Mme Mertens manque de peu la victoire. Cette tendance se confirme après la Seconde Guerre mondiale avec l’apparition de vraies pilotes professionnelles. Annie Soisbault, Claudine Trautmann et Pat Moss s’illustrent en rallyes, Marie-Claude Beaumont en catégorie Sport.

Brisant un tabou, deux Italiennes osent défier les hommes dans le sanctuaire de la course automobile, la Formule 1 : Maria-Teresa de Filippis sur Maserati dans les années cinquante et, vingt ans plus tard, Maria Grazia, dite « Lella » Lombardi sur March Ford. Cette dernière demeure la seule femme à avoir marqué des points dans le championnat du monde. Dans un registre différent, quatre jeunes femmes rallient l’Alaska à la Terre de Feu en 1965 au volant de leurs Renault 4.

De cet aréopage de femmes casquées, un nom sort du lot, celui de Michèle Mouton. Souhaitant se positionner très au-delà du classement de la Coupe des Dames, ersatz galant de palmarès, Michèle Mouton a réussi à se hisser sur l’Olympe de la course automobile. Vice-championne du monde des rallyes, la championne est la seule femme à s'être élevée au niveau des meilleurs pilotes.

Les dernières décennies ont été marquées par le poids grandissant des femmes sur le marché de l’automobile. Certains modèles doivent même une large part de leur succès à la gent féminine. Au-delà de cela, les temps présents connaissent une évolution majeure : l’émergence du rôle des femmes dans la conception des automobiles. Ainsi, l’influence du « deuxième sexe », cher à Simone de Beauvoir, se révèle grandissante dans le marketing et le design.

 La Femme et l  La Femme et l

Partagez

réagir

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de autoacbc
autoacbc a dit le 05-05-2008 à 13:33
Nous en avons fait du chemin....!